Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Lens-Wasquehal : le groupe lensois

Publié le par Lance

Vainqueur de Marcq-en-Barœul il y a trois semaines, Lens accueille demain Wasquehal (CFA) à l'occasion du huitième tour de la Coupe de France (coup d'envoi à 13h45). Alain Casanova a communiqué un groupe élargi à dix-huit joueurs.

Le groupe lensois : Douchez, Vachoux ; Cvetinovic, Duverne, Lala, Zedadka ; Beghin, Bostock, Bourigeaud, Guira, Koukou ; Autret, Bari, Banza, Fortuné, Klonaridis, Lopez, Zoubir.

L'entraîneur lensois n'a apparemment pas voulu prendre de risque avec les joueurs n'étant pas à 100% de leurs moyens physiques. Peu visitée depuis le début de saison, l'infirmerie lensoise est en effet soudainement proche de la saturation. Abdoul Ba, Jean-Ricner Bellegarde, Valentin Belon, Teddy Chevalier, Mohamed Fofana, Abdelrafik Gérard et Anthony Scaramozzino sont forfaits.

Karim Hafez laissé au repos, Akim Zedadka devrait être titularisé. Enzo Ebosse, Loïck Landre, Marvin Milville, Patrick Olsen, Hugo Robert, Moussa Sylla et Valentin Wojtkowiak sont victimes des choix de leur entraîneur. Guillaume Beghin (entré en jeu contre Paris FC en Coupe de la Ligue et en tribune à Troyes) et Bilal Bari ont en revanche les faveurs de Casanova. Auteur en 2015-16 d'une bonne première saison sous le maillot lensois, Patrick Olsen  - à qui le technicien artésien n'a jamais laissé sa chance - doit apprécier d'être doublé par un jeune joueur issu du centre de formation...

Lance

Avant, pendant et après le match, vous pouvez discuter de la rencontre Lens-Wasquehal sur le forum Cœur Sang et Or.

Le compteur comparatif (17ème journée)

Publié le par FatherTom

"À nous d'enclencher une spirale positive", lâchait Nicolas Douchez il y a un mois. Après leur victoire face au Havre (1-0) il y a une semaine, les Lensois ont enchaîné mardi avec un deuxième succès ramené de Laval (0-1). Remontés à la troisième place du classement, les Sang et Or doivent continuer sur ce rythme afin de s'installer à l'une des deux premières places, celles qui offrent un accès direct en Ligue 1 en fin d'exercice.

La saison dernière, les joueurs d'Antoine Kombouaré avaient pu constater l'importance des séries de victoires. Après un début de saison médiocre, ils avaient profité de cette dix-septième journée pour entamer un cycle de quatre victoires consécutives et revenir dans le peloton des équipes à la lutte pour le podium. Leur premier succès avait été acquis à Bollaert face à Nîmes grâce à un but de Pablo Chavarria inscrit à l'heure de jeu.

2008-09
   34 points
  1er - 68 points


2011-12
    22 points
   12ème - 48 points




2012-13
    26 points
   12ème - 45 points


2013-14
   32 points
    2ème - 65 points


2015-16
    23 points
   6ème - 58 points


2016-17
    29 points  

FatherTom

Laval-Lens en chiffres

Publié le par FatherTom

- Pour la deuxième fois de la saison, les Lensois enchaînent des succès. Après être venus à bout d'Orléans (4-2), de Valenciennes (1-2) et du Red Star (2-0) fin septembre, ils viennent de battre successivement Le Havre (1-0) et Laval (0-1).

- Quand une équipe gagne, elle grimpe au classement. Mardi soir, les Nordistes se sont emparés de la troisième place. Ils n'avaient plus connu de telles hauteurs depuis le 16 mai 2014 lorsque, classés deuxièmes de Ligue 2, les joueurs d'Antoine Kombouaré avaient terminé le Championnat à une place donnant accès à la Ligue 1.

- Les Artésiens ont livré face à Laval leur cinquième blanchissage de la saison, le deuxième consécutivement. Nicolas Douchez reste ainsi sur 190 minutes d'invincibilité, meilleure performance de la saison nordiste. L'arrière-garde lensoise n'a plus été prise à revers depuis le but de l'Auxerrois Gaëtan Courtet (1-1, le 18 novembre).

- Le RCL possède actuellement la deuxième meilleure défense de Ligue 2 avec quatorze buts encaissés depuis le début de la saison. Seul Amiens s'est montré plus solide en ne prenant que deux unités de plus.

- Le déplacement en Mayenne était le neuvième de la saison pour Nicolas Douchez et ses partenaires. Ils y ont accompli une performance intéressante : ils n'ont été mené au score que durant 68 minutes hors de leurs bases, lorsque Dusan Cvetinovic avait malencontreusement trompé le portier nordiste à Sochaux.

- Avec seize points glanés en neuf rencontres, le RCL possède le meilleur bilan de Ligue 2 à l'extérieur. Les joueurs d'Alain Casanova y ont pris un point de plus qu'Amiens, deuxième équipe la plus performante hors de chez elle.

- Abdellah Zoubir est le meilleur passeur de Ligue 2. Le Nordiste a profité de la combinaison lensoise pour servir Kévin Fortuné et adresser ainsi sa cinquième passe décisive de la saison. Les Nîmois Rachid Alioui et Téji Savanier et le Tourangeau Denis Bouanga se sont autant montrés altruistes cette saison.

- En inscrivant le but de la victoire, Kévin Fortuné a rejoint John Bostock et Cristian Lopez au rang de meilleur buteur artésien. Les trois recrues nordistes sont chacune auteur de cinq réalisations.

- "Kévin a reçu un coup", a expliqué Alain Casanova après le coup de sifflet final alors qu'il avait été contraint de remplacer Kévin Fortuné en seconde mi-temps. L'attaquant restait sur sept rencontres disputées dans leur intégralité.

- Mathias Autret a profité de la blessure d'Abdelrafik Gérard - qui "a ressenti une pointe aux alentours de la vingtième minute" selon son entraîneur - pour retrouver le maillot lensois. Le Breton, qui n'avait plus participé à une rencontre depuis le 7 novembre face à l'AC Ajaccio, a ainsi mis fin à trois rencontres vécues depuis le banc de touche.

- John Bostock et Karim Hafez sont les deux Lensois à avoir reçu un carton jaune. Problème : ils en avaient déjà reçu un récemment. Les deux joueurs sont donc, comme Adama Guira et Kenny Lala, sous le coup d'une suspension au prochain avertissement.

FatherTom

Cinq ans après, les Lensois imitent les Toulousains

Publié le par Lance

Lens s'est imposé hier à Laval (0-1) grâce à une combinaison sur coup franc entre John Bostock, Benjamin Bourigeaud, Abdellah Zoubir et Kévin Fortuné. Ce but ne doit évidemment rien au hasard mais au travail effectué par les joueurs lensois sous la houlette de leur entraîneur. Alain Casanova est en effet le spécialiste français des combinaisons. Le technicien en aurait ainsi établi une trentaine, inspirées notamment d'actions observées en Espagne (voir Avec Casanova, Lens va-t-il progresser sur coups de pied arrêtés ?, article publié sur ce blog en juin, après la signature de l'entraîneur au RCL).

"Cela demande du travail, du timing, et de la justesse, soulignait hier Casanova au Stade Le Basser. Les coups de pieds arrêtés peuvent faire basculer les matches, la preuve. Cette combinaison, je l'avais déjà mise en pratique avec succès quand j'entraînais Toulouse." Le 10 décembre 2011, le Téfécé avait battu Évian grâce à cette combinaison. À la dernière minute de la rencontre, Étienne Didot, Étienne Capoue et Umut Bulut avaient piégé la défense savoyarde. Et précédé John Bostock, Benjamin Bourigeaud, Abdellah Zoubir et Kevin Fortuné.


Lance

Images : Foot+ et France 3.

Lens s'impose sans convaincre

Publié le par Lance

Quatre jours après avoir battu Le Havre (1-0), les Lensois se sont hier imposés à Laval (0-1). Kevin Fortuné a conclu un magnifique coup franc juste avant la mi-temps (45ème+1), "une merveille de combinaison, écrit Laurent Grandcolas dans les colonnes de L'Équipe. Sur un coup franc, à l'entrée de la surface adverse, alors que 99% des équipes auraient tiré directement au but, Bostock, après un échange avec Bourigeaud, décalait Zoubir dans l'axe qui lançait directement Fortuné pour l'ouverture du score." Ce succès combiné à la défaite de Troyes à Brest (2-1) et au nul d'Amiens sur la pelouse de l'AC Ajaccio (1-1) permet aux Sang et Or d'occuper à l'issue de la seizième journée la troisième place du Championnat (meilleur classement) à deux points des deux équipes de tête (retard minimum déjà observé à l'issue des première et troisième journées).

Cette belle combinaison permet de vérifier que les joueurs lensois travaillent entre les matches à l'entraînement. Le reste de la partie invite en effet au doute. Les semaines passent et les progrès se font en effet attendre. Les hommes d'Alain Casanova ont montré hier qu'ils n'avaient toujours pas retenu les leçons qui leur ont été données depuis plus de trois mois. Encore une fois, ils ne se sont pas donnés les moyens de marquer plus d'un but à un faible adversaire, vingtième équipe à domicile (6 points sur 24) et qui compte autant de points que les trois derniers au classement général. Encore une fois, ils ont reculé en seconde période et ont bien failli le regretter.

Seulement battu deux fois cette saison, le Racing a remporté trois de ses cinq derniers matches. En confiance, les Lensois devraient séduire et enthousiasmer leurs supporters. Le jeu qu'ils pratiquent suscite cependant l'ennui et la crainte.

Lance

Championnat de France 2016-17 - Ligue 2
Dix-septième journée

Laval-Lens 0-1
But : Fortuné (45ème +1)
Avertissements aux Lensois Bostock (52ème), Hafez (78ème)

Laval : Cappone - Perrot, Appindangoyé, Afougou, Quintin - Alla (cap.), Coutadeur, Malonga - Etinof (Zeoula, 61ème) - Bayard (Nsikulu, 72ème), N'Diaye. Entraîneur : Marco Simone

Lens : Douchez (cap.) - Lala, Duverne, Cvetinovic, Hafez - Bostock, Bourigeaud - Gérard (Autret, 46ème), Fortuné (Guira, 66ème), Zoubir - Lopez. Entraîneur : Alain Casanova.

Photo : La Voix du Nord

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>