Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La fête gachée

Publié le par Lance

La fête gachée

Cela faisait quinze ans que tous les supporters lensois attendaient ce moment. Cette année semblait la bonne et elle l'a été. Le Racing est enfin redevenu maître du Derby, grâce à un but inscrit par Przemyslaw Frankowski à la 74ème minute de jeu. Ce match entre Lens et Lille restera malheureusement dans l'histoire du football régional pour sa pause. Une mi-temps de la honte marquée par des incidents qui auraient pu mettre un terme à la rencontre, dont la deuxième mi-temps a finalement débuté avec trente minutes de retard.

Une saison de huis clos n'a apparemment pas permis à tout le monde d'apprécier la chance de pouvoir vivre sa passion en tribune. Les incidents de Nice-Marseille n'ont malheureusement pas permis aux plus idiots de comprendre ce qu'ils devraient déjà avoir compris depuis longtemps, à savoir que le jet de projectiles est interdit et que la place des supporters est dans les travées des stades.

Les incidents ont éclaté en bas de la tribune visiteurs. Difficile de déterminer à plusieurs dizaines de mètres l'élément déclencheur. La bêtise, probablement. Des fans du LOSC ont franchi la rangée de stadiers qui délimitait la zone à laquelle ils avaient accès, quelques sièges ont volé à destination de la partie lensoise de la tribune. Quelques fans du RCL ont alors quitté la Marek pour envahir la pelouse et approcher de l'espace visiteurs dont ils ont été éloignés à coup de gaz lacrymogène. Le match a pu reprendre après l'installation d'un cordon de CRS devant la tribune Trannin et une moitié de la Marek. Plusieurs blessés ont été évacués sur civière.

Le Racing pourrait n'avoir ce soir en tête que sa victoire. Il est d'ores et déjà suspendu à la prochaine décision de la commission de discipline. Comme d'habitude, elle prendra des sanctions collectives aussi injustes qu'inefficaces. Des milliers de personnes devraient être sanctionnées à cause du comportement de quelques uns (La Voix du Nord estime qu'une centaine d'ultras a envahi la pelouse). La seule solution pour régler les problèmes de violence dans les enceintes de football est évidemment d'interdire de stade les fautifs est seulement les fautifs. Les dirigeants lensois - dont on peut s'étonner qu'ils aient autorisés un tifo "Lillois merda", message qui pourrait être retenu contre le RCL lorsqu'il s'agira de défendre l'indéfendable devant la commission de discipline - prendront-ils leurs responsabilités en excluant de Bollaert tous ceux qui ont pénétré sur la pelouse ?

Lance

Publié dans Humeur

Derby : Jour J

Publié le par Lance

- C'est le jour J ! Lens affronte le rival lillois cet après-midi à 17 heures. "Le jour du RC Lens est-il arrivé" s'interroge La Voix du Nord ?

- L'après-midi sera ensoleillé sur Lens. Comme le 29 avril 2006, date de la dernière victoire (4-2) du Racing dans un Derby en Championnat (les Sang et Or avaient battu Lille en Coupe de la Ligue le 26 septembre 2017). Un signe ?

- Après douze Derbies en Ligue 1 sans victoire (trois nuls, neuf défaites dont les deux humiliations de la saison passée avec quatre mi-temps perdues, aucun but marqué, sept buts encaissés), Lens espère évidemment redevenir maître du Derby du Nord. Les représentants des associations de supporters en ont parlé à Franck Haise il y a maintenant plus d'un mois. "On espère faire mieux, avait alors répondu l'entraîneur. Et faire mieux, ce n'est pas perdre 0-2."

- Une grosse ambiance est attendue à Bollaert, à guichets fermés. Les supporters lensois espèrent vibrer et exploser de joie, comme ils ne l'ont plus fait dans un Derby depuis la saison 2014-15 : à l'aller, au Stade de France, à l'occasion de l'égalisation d'Adamo Coulibaly dans le temps additionnel (1-1) ; au retour, au Stade Pierre Mauroy, à l'occasion de l'ouverture du score de Pablo Chavarria (match finalement perdu 3-1).

- Il semble y avoir deux incertitudes dans la composition d'équipe de Franck Haise. Si Leca, Gradit, Danso, Medina, Clauss, Doucouré, Fofana, Kakuta et Kalimuendo semblent assurés de débuter le match, le poste de piston gauche et une place en attaque sont l'objet d'un suspens qui sera levé à 16 heures. Deiver Machado et Florian Sotoca devraient être titularisés d'après La Voix du Nord, Przemysław Frankowski  et Ignatius Ganago devraient être alignés d'entrée selon L'Équipe.

Lance

Publié dans Infos

Derby : J-1

Publié le par FatherTom

- "Les Lillois tiendront demain leur point presse d'avant Derby, écrivions-nous hier. Que diront-ils ? Probablement que Lens compte quatre points de plus que le LOSC, n'a pas disputé de match en milieu de semaine... et est donc favori du match !" Sans surprise, Jocelyn Gourvennec s'est aujourd'hui placé dans le rôle d'outsider en estimant que "la dynamique est du côté de Lens".

- Le week end des confrontations à rivalités régionales débutera ce vendredi à 21 heures avec la rencontre Strasbourg-Metz. Il se terminera dimanche, à 13 heures, lorsque Nice recevra Monaco. L'apogée de cette fin de semaine sera évidemment le Derby du Nord, demain à 17 heures. Depuis quelques saisons, la Ligue a en effet pris la drôle d'habitude de programmer plusieurs rencontres qui passionnent les foules lors d'une même journée. Par exemple, la saison dernière, la dixième journée avait été le théâtre de Lyon - Saint-Étienne et Nice-Monaco.

- Franck Haise a communiqué le nom des vingt joueurs qui ont reçu pour mission de battre le LOSC : Farinez, Leca ; Boura, Clauss, Danso, Gradit, Haïdara, Machado, Medina, Wooh ; Cahuzac, Doucouré, Fofana, Frankowski, Kakuta, Pereira Da Costa ; Ganago, Kalimuendo, Saïd, Sotoca. Sans surprise, Boli, Jean (sur blessure), Pandor, Varane sortent du groupe tandis que Doucouré, Farinez, Ganago et Haïdara le rejoignent.

FatherTom

Publié dans Infos

Derby : J-2

Publié le par Lance

- Se faire passer pour le challenger est devenu une habitude dans les conférences de presse d'avant match. Celle organisée aujourd'hui à la Gaillette n'a pas fait exception. "Lille reste le champion de France en titre, a souligné Franck Haise. Nous, on regardait la télé pendant qu’eux jouaient un match de Ligue des champions. On n’est pas tout à fait au même niveau. On va essayer d’être un bon challenger."

- Qu'a dit Yannick Cahuzac ? le même chose, évidemment ! "Ils sont quand même champions de France en titre. Ils sont vraiment favoris."

- Vraiment ? Les paris sportifs font du Racing le favori de ce Derby.  Betclic (cote de 2,52 pour une victoire de Lens ; 3,35 ; 2,80 pour une victoire de Lille), Parions Sport (2,50 ; 3,40 ; 2,85), le PMU (2,55 ; 3,30 ; 2,85) Unibet (2,58 ; 3,40 ; 2,85), Winamax (cote de 2,55 pour une victoire de Lens ; 3,40 pour un match nul ; 2,80 pour une victoire de Lille), Zebet (2,55 ; 3,35 ; 2,75) et d'autres sites envisagent un match serré mais donnent un léger avantage aux Sang et Or.

- Les Lillois tiendront demain leur point presse d'avant Derby. Que diront-ils ? Probablement que Lens compte quatre points de plus que le LOSC, n'a pas disputé de match en milieu de semaine... et est donc favori du match !

Lance

Publié dans Infos

Derby : J-3

Publié le par Lance

- L'entraînement public organisé ce matin au Stade Bollaert a été suivi par environ 2 000 personnes. Les vidéos diffusées témoignent d'une ambiance exceptionnelle pour un entraînement. Mais ce n'est rien par rapport à celle dans laquelle évolueront les Sang et Or samedi !

- On souhaite à Benoît Millot de ne pas entrer dans l'histoire des Derbies, contrairement à ses prédécesseurs Messieurs Chapron et Turpin, cynophiles convaincus. C'est en effet l'arbitre francilien qui a été désigné pour officier samedi. Monsieur Millot n'a plus arbitré les Lensois depuis le mois d'avril lors de la réception de Lyon (1-1).

- Franck Haise s'est-il transformé en Guy Roux (époque auxerroise !) pour vérifier que ses joueurs se reposaient bien hier soir ? Les joueurs lillois se fatiguaient contre Wolfsburg, à l'occasion de la première journée de poule de la Ligue des Champions. Les Lillois ont obtenu un match nul (0-0). S'ils n'ont pas perdu, ils n'ont toujours pas gagné ! Ils restent ainsi sur huit rencontres sans victoire en C1, la dernière remontant au 20 novembre 2012 sur la pelouse du Bate Borisov (0-2).

- Burak Yilmaz avait inscrit trois buts à Jean-Louis Leca la saison passée (un à l'aller, deux au retour). Le Turc a disputé quatre-vingt-dix minutes vendredi à Lorient et autant hier contre Wolfsburg. L'attaquant de trente-six ans éprouve parfois des difficultés à enchaîner les rencontres. "L'an dernier, le buteur turc n'avait jamais été titularisé en Ligue Europa et, la première fois que Christophe Galtier lui avait fait enchaîner deux matches en quatre jours, en janvier, il s'était blessé pour deux mois (mollet)" rappelait Romain Lafont en fin de semaine dernière dans les colonnes de L'Équipe. On ne lui souhaite pas pareil malheur ; juste de rater son match à Bollaert !

Lance

Publié dans Infos