Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Orléans-Lens en chiffres

Publié le par FatherTom

- Et de six ! Les Sang et Or ont concédé lundi à Orléans (2-1) leur sixième défaite de la saison, la troisième au cours des six dernières rencontres. Seuls Clermont et Sochaux - qui comptent un revers de plus - ont davantage perdu en 2017.

- Pour la septième fois de la saison - la quatrième fois en 2017 - les Lensois ont encaissé au moins deux buts. Lens ne possède que la neuvième meilleure défense de Ligue 2.

- Entré à une demi-heure de la fin du match, Habib Habibou n'a eu besoin que de vingt-six minutes pour inscrire son premier but sous le maillot lensois. En début de saison, Kévin Fortuné avait lui attendu trente-deux minutes avant de connaître ce bonheur.

- En trompant le portier orléanais, Habib Habibou a mis fin à 250 minutes sans marquer à l'extérieur, pire série de la saison. Loin de Bollaert, aucun Nordiste ne s'était plus illustré devant les buts depuis le 28 janvier. Cristian Lopez avait alors transformé un penalty à Amiens (2-1).

- Habibou a été à la conclusion d'une séquence de jeu vers l'avant débutée par John Bostock. À la manœuvre entre les deux, Kermit Erasmus a délivré sa première passe décisive sous le maillot lensois.

- Habib Habibou est devenu le vingt-neuvième joueur utilisé en Ligue 2 cette saison par Alain Casanova. L'ancien Rennais portait le numéro 10, précédemment attribué à Patrick Olsen. C'est donc la première fois cette saison que ce numéro était de sortie...

- Comme un aveu d'échec, Alain Casanova a dû procéder à ses trois remplacements avant la 63ème minute de jeu. C'est la première fois cette saison que l'entraîneur lensois modifie son équipe aussi tôt dans un match. Le 5 août, face à Tours (2-2), l'ancien Toulousain avait effectué son troisième remplacement à la 66ème minute.

- Muet depuis quatre rencontres, Cristian Lopez a dû laisser sa place à Habib Habibou au cours de la seconde mi-temps. En Ligue 2, l'Espagnol restait sur seize matches de suite disputés dans leur intégralité ! Il n'avait plus été remplacé depuis le 24 septembre lors de la victoire à Valenciennes (1-2).

- Une chose incroyable s'est passée lundi dans le Loiret : Alain Casanova n'a pas sorti Abdellah Zoubir vers la 70ème minute de jeu ! L'ancien joueur d'Istres a disputé le match dans son intégralité, ce qui ne lui était plus arrivé depuis le 29 novembre, à Laval (0-1).

- Bien que buteur face à Clermont (3-1) une semaine plus tôt, Mathias Autret a dû se contenter de s'échauffer pour rien. Le Breton n'a eu que six minutes de jeu à se mettre sous la dent lors des quatre matches disputés au mois de février.

- Les Lensois ont été particulièrement nerveux au Stade de la Source. John Bostock, Dusan Cvetinovic et Cristian Lopez ont chacun récolté un carton jaune. Bostock et Daniel Opare sont les deux Artésiens sous le coup d'une suspension au prochain avertissement.

FatherTom

Publié dans Infos

Nouvelle défaite pour Lens

Publié le par Lance

Les Orléanais savent recevoir les supporters visiteurs (voir notre article Le sens de l'accueil). Avant le match, ils souhaitent la bienvenue à ceux qui ont fait plusieurs centaines de kilomètres pour venir dans leur stade. À la fin de la rencontre, un message sur l'écran géant de l'enceinte leur souhaite un bon retour et leur dit "À bientôt".

Il y avait dans ce message évidemment de la politesse, peut-être un peu de moquerie, mais à coup sûr beaucoup de lucidité. Les Orléanais ont remporté face au Racing (2-1) leur quatrième victoire en cinq matches. Ces bons résultats peuvent leur faire espérer un maintien en fin de saison, l'occasion de recevoir à nouveau l'équipe du Pas-de-Calais lors du prochain exercice. Cette sixième défaite nordiste de la saison, la troisième en six journées, ne laisse en effet pas espérer un retour en Ligue 1 en mai. Les mauvais résultats des autres équipes en lutte pour la montée permettent au RCL de rester à proximité de la deuxième place (deux points, trois si Strasbourg s'impose face à Tours ce soir). Mais la lecture du classement fait illusion et permet aux dirigeants de ne pas se pencher sur le sort d'un entraîneur dont une partie des supporters présents dans le Loiret a à nouveau réclamé le départ.

Les semaines passent et l'équipe de Casanova conserve son rythme d'équipe luttant pour le maintien (seizième sur les six dernières journées, treizième sur les neuf dernières). Les bonnes intentions affichées la semaine précédente contre Clermont n'étaient qu'une parenthèse dans une saison où médiocrité et ennui vont de pair. Les joueurs entrés en jeu avec succès contre les Auvergnats avaient à nouveau pris place sur le banc des remplaçants, exemple supplémentaire d'une concurrence inexistante à Lens cette saison. Les joueurs de Casanova ont une fois encore montré qu'ils étaient fidèles au culte de la possession de balle. Ils ont fait tourner le ballon sans vraiment inquiéter leurs adversaires. Ils ont été mis en difficulté dès que ces derniers ont accéléré et ont fini par craquer. Le scénario est désormais bien connu...

Mené au score après 52 minutes de jeu, Lens n'a pas donné l'impression de vouloir revenir. "Nous avons été battus par une équipe qui en voulait plus que nous", déplorait Gervais Martel à l'issue du match. Les Orléanais ont doublé la mise sur penalty (Ziani, 83ème), le Racing a réduit la marque grâce à un but d'Habibou, servi par Erasmus (89ème). Les deux recrues arrivées cet hiver de Rennes en seront-elles récompensées samedi contre Valenciennes ?

Lance

Championnat de France 2016-17 - Ligue 2
Vingt-sixième journée

Orléans-Lens : 2-1
Buts : Nabab (52ème), Ziani (83ème, s.p.) pour Orléans ; Habibou (89ème) pour Lens
Avertissements aux Orléanais Nabab (34ème), Barreto (42ème), Belkalem (44ème) ; aux Lensois Lopez (34ème), Bostock (35ème), Cvetinovic (44ème)

Orléans : Sissoko - Pinaud, Chemin, Belkalem, Youssouf - Ligoule (cap.), Bouby - Ziani (Sami, 87ème), Barreto, Nabab - Armand (N'Goma, 80ème). Entraîneur : Didier Ollé-Nicolle

Lens : Douchez (cap.) - Opare, Duverne, Cvetinovic, Lala - Gérard (Erasmus, 55ème), Koukou (Ephestion, 58ème), Bostock, Zoubir - Fortuné, Lopez (Habibou, 63ème). Entraîneur : Alain Casanova.

Publié dans Infos

Le sens de l'accueil

Publié le par Lance

Après des déplacements à Amiens et à Bourg-en-Bresse, le Racing Club de Lens joue ce soir à Orléans (coup d'envoi à 20h45). Le club picard avait tout fait pour limiter le nombre de supporters lensois au Stade de la Licorne (c'est de bonne guerre...) : refus d'augmenter le quota de places prévu par la LFP pour les supporters visiteurs, fermeture de la billetterie en ligne et limitation de la vente à quatre places par personnes. Les fans du RCL avaient cependant réussi à se procurer des places dans les quatre tribunes d'une enceinte qu'ils connaissent trop bien.

Les dirigeants de Bourg-en-Bresse et d'Orléans se sont montrés plus enthousiastes à l'idée d'accueillir les supporters lensois. Après la rencontre entre le FBBP et le RCL, le club de l'Ain a rédigé un communiqué pour féliciter les supporters du club du Pas-de-Calais et s'excuser du dispositif de sécurité qu'ils ont subi. Au moins ont-ils eu le droit de se rendre au Stade Verchère cette saison (voir notre article Dixième injustice de la saison)...

Le sens de l'accueil

Le club du Loiret a, lui, ouvert une tribune permettant de recevoir plus de supporters visiteurs. Plus de 500 lensois pourront ainsi assister au match entre Orléans et Lens.

Le sens de l'accueil

Merci aux clubs de Bourg-en-Bresse et d'Orléans pour leur sens de l'accueil, malheureusement trop rare en Ligue 1 et en Ligue 2...

Lance

Publié dans Humeur

Orléans-Lens : le groupe lensois

Publié le par Lance

Lens a enfin renoué avec de bonnes intentions et avec la victoire, lundi contre Clermont (3-1). Les Sang et Or tenteront à nouveau de montrer un beau visage et de prendre trois points, demain à Orléans. Alain Casanova a communiqué le nom des dix-sept joueurs qu'il a choisis d'emmener dans le Loiret.

Le groupe lensois : Douchez, Vachoux ; Cvetinovic, Duverne, Hafez, Lala, Opare ; Bostock, Ephestion, Gérard, Koukou ; Autret, Erasmus, Habibou, Fortuné, Lopez, Zoubir.

Revenu de la CAN il y a une dizaine de jours, Karim Hafez effectue son retour dans le groupe et pourrait donc faire sa première apparition de l'année 2017. De retour de blessure, Habib Habibou pourrait, lui, faire ses premiers pas sous le maillot Sang et Or.

Jean-Ricner Bellegarde et Anthony Scaramozzino sont victimes de ces retours et restent dans le Pas-de-Calais. Comme eux, Abdoul Ba, Guillaume Beghin, Bilal Bari, Enzo Ebosse, Adama Guira, Marvin Milville, Hugo Robert, Moussa Sylla, Valentin Wojtkowiak, Akim Zedadka et Milos Zukanovic sont victimes des choix de leur entraîneur. Benjamin Bourigeaud est suspendu tandis que Valentin Belon et Mohamed Fofana sont forfaits.

Lance

Avant, pendant et après le match, vous pouvez discuter de la rencontre Orléans-Lens sur le forum Cœur Sang et Or.

Publié dans Infos

Des changements enfin décisifs

Publié le par FatherTom

Demain, Alain Casanova annoncera le nom des joueurs retenus pour la déplacement à Orléans. Comme rarement cette saison, la concurrence sera vive pour faire partie des appelés, Habib Habibou, Adama Guira et Karim Hafez, absents face à Clermont, étant désormais disponibles. Même s'ils espèrent tous être titulaires, certains pourront jouer un rôle en étant remplaçants.

Lundi, face au Clermont Foot (3-1), les changements faits par Casanova ont eu une influence directe sur le match. Alors que le banc avait apporté une plus-value comptable à seulement cinq reprises cette saison (but de Kévin Fortuné face à Tours le 5 août, but de Benjamin Bourigeaud à Valenciennes le 24 septembre, but de Viktor Klonaridis et passe décisive de Jean-Ricner Bellegarde face à Relms le 22 octobre, passe décisive de Mathias Autret face au Gazélec Ajaccio le 17 décembre), deux entrants se sont montrés décisifs. Thomas Esphestion a ainsi lancé Abdellah Zoubir pour le but qui permettait à Lens de mener et Mathias Autret a mis fin au suspens en marquant le dernier but de la rencontre.

"Aujourd'hui, je les félicite, déclarait Casanova après la victoire face aux Auvergnats. Leurs entrées ont été importantes et décisives. Je leur ai assez reproché dans le vestiaire dans le passé pour le souligner cette fois". Il est pourtant difficile de reprocher à un joueur de ne pas apporter un plus s'il n'a pas la possibilité de le faire ! En Championnat, l'entraîneur lensois a ainsi utilisé les trois changements dont il dispose dans seulement 48 % des cas. À deux reprises, l'ancien Toulousain s'est même contenté de ne suppléer qu'un joueur (voir notre article Coaching manquant). Lors de la victoire face aux Auvergnats, Casanova a fait jouer quatorze joueurs pour la deuxième fois seulement au cours des quatre derniers mois. Deuxième entrant, Kermit Erasmus n'a pas été décisif mais a montré de bonnes choses. Il est donc encore plus incompréhensible de constater que lors du précédent match disputé à Bollaert, le 3 février face à Troyes, Casanova n'a pas donné de temps de jeu au joueur prêté par Rennes alors que son équipe était engluée dans un bien triste 0-0...

FatherTom

Photo : rclens.fr

Publié dans Infos