Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Derby : J-3

Publié le par Lance

Derby : J-3

- "Avant un derby, l'effervescence gagne la région, se souvient Éric Assadourian, ancien joueur à Lille et ancien entraîneur à Lens. Les joueurs ne doivent pas se priver de ça et vivre le rendez-vous avec émotion. On joue au foot aussi pour ces ambiances." (source : La Voix du Nord). Le Derby du Nord, c'est dans trois jours !

- Vingt-quatre heures après la défaite de Lens à Monaco (2-0), Lille a fait match nul contre Paris (1-1). Le Derby opposera le dix-neuvième au quinzième de Ligue 1.

- Distance, coût, mauvais résultats des deux clubs et hiver : le Stade de France n’affichera pas complet, dimanche. Seulement 40 000 des 80 000 places auraient à ce jour été vendues (source : Joël Domenighetti). Le Racing étant l'organisateur du match et les Lensois étant plus habitués à voyager pour soutenir leur équipe, les supporters Sang et Or devraient évidemment être les plus nombreux !

- Si vous souhaitez assister à ce match pas comme les autres, il reste des places dans toutes les catégories. Le prix des billets s'échelonnent de 18 à 65 euros et sont en vente sur la billetterie en ligne du RCL.

- Il n'est pas facile de se garer aux abords du Stade de France. Il est donc conseillé de réserver une place de parking. Il en reste dans les trois espaces que propose le SDF. La place est vendue 22 euros. C'est cher mais pratique ! Si vous avez un billet pour le virage Sud (celui où est placé le kop lensois), il est conseillé de choisir le parking 3 (renseignements et réservations sur le site du SDF).

- Les personnes organisant un déplacement en bus doivent contacter le RCL pour fournir diverses informations (noms de l'association et de l'organisateur, numéro de la plaque d'immatriculation du bus, etc.) et obtenir le macaron nécessaire au stationnement des bus près de l'enceinte dionysienne. Davantage de renseignements sur le site officiel du club.

Lance

Publié dans Infos

Monaco-Lens en chiffres

Publié le par FatherTom

Monaco-Lens en chiffres

- Les Lensois ont concédé hier à Monaco (2-0) leur dixième défaite au cours des seize premières journées du Championnat. Les joueurs d'Antoine Kombouaré restent sur trois échecs à l'extérieur : à Marseille (2-1), à Lorient (1-0) et à Monaco.

- Avant de retomber dans ses travers en encaissant deux buts, la défense lensoise avait affiché des progrès. En trompant Rudy Riou sur penalty, Berbatov a mis fin à 223 minutes de solidité défensive, meilleure performance artésienne cette saison. L'arrière-garde lensoise n'avait plus été prise à revers depuis le but du Lorientais Guerreiro le 22 novembre.

- C'est la deuxième fois cette saison que la défense lensoise encaisse un penalty. Avant Berbatov, le Parisien Cavani en avait déjà transformé un.

- Auteur de cinq penalties durant la saison 2012-13, Pierrick Valvidia a vu sa tentative d'hier être repoussée par le gardien monégasque. Jusqu'ici les Sang et Or avaient transformé les trois coups de pied de réparation sifflés en leur faveur. Le dernier penalty repoussé avait été tiré par Yoann Touzghar, le 9 mai face à Brest.

- Baptiste Guillaume n'a pas participé au match face à Monaco. Le jeune attaquant avait été utilisé par Antoine Kombouaré au cours des neuf dernières journées. Guillaume n'était plus resté sur le banc toute une rencontre depuis la réception de Saint-Étienne le 21 septembre.

- Après être entré en cours de jeu lors des deux matches précédents, à Lorient et face à Metz, Yoann Touzghar a à nouveau été titularisé au Stade Louis II. Sauf sur blessure, l'attaquant n'avait jamais été éloigné aussi longtemps du onze depuis qu'il porte les couleurs lensoises.

- Abdoul Ba a disputé les arrêts de jeu de la rencontre d'hier. Le défenseur n'avait plus foulé une pelouse de Ligue 1 depuis le déplacement à Toulouse le 24 octobre.

- Wylan Cyprien et Jérôme Le Moigne ont chacun obtenu un carton jaune hier. Cyprien est le seul Lensois sous le coup d'une suspension au prochain avertissement.

FatherTom

Publié dans Infos

Lens perd un point qui semblait pourtant lui tendre les bras

Publié le par Lance

Lens perd un point qui semblait pourtant lui tendre les bras

Monaco n'est plus la brillante équipe qui avait écrasé le RCL (6-0) il y a huit mois, en quart de finale de la Coupe de France. Peu impressionnant, le club de la Principauté - qui joue désormais en milieu de tableau - est pourtant encore trop fort pour le Racing, vaincu hier (2-0) pour la dixième fois de la saison.

Bien en place, les joueurs d'Antoine Kombouaré ont fait jeu égal avec leurs adversaires pendant trente-cinq minutes. En supériorité numérique et privé de Benjamin Bourigeaud, blessé, les Sang et Or ont alors perdu le fil du match et ont fini par concéder l'ouverture du score sur penalty (Berbatov, 64ème) avant que Ferreira Carrasco double la mise dans les arrêts de jeu (90ème +3). "On a complètement déjoué, regrette Rudy Riou. Face à une équipe de Monaco réduite à dix, on aurait dû les mettre sous pression mais on a fait que reculer. A dix contre onze, on n'a plus su gagner nos duels et les mettre en danger. A partir de là, on ne pouvait pas espérer grand chose... En première mi-temps, même si on n'a pas eu beaucoup d'occasions, on a su les mettre à la faute avec cette expulsion. Mais derrière, l'inexplicable s'est passé. Je ne sais pas ce qui nous a pris."

Mauvais, les Artésiens auraient pourtant pu égaliser sur un penalty sifflé pour une faute sur Coulibaly, pourtant hors jeu. Mais Subasic a repoussé la frappe de Valdivia, incapable de mettre au fond des filets le ballon qui lui revenait dans les pieds (70ème). Lens n'a pas su empocher un point qui a pourtant semblé s'offrir à lui et risque de le payer au classement, une fois l'ensemble des matches de la seizième journée disputée.

Les Lensois devront rapidement se remettre de cette déconvenue. Dimanche, ils disputeront en effet un match important. Et pas seulement pour le classement.

Lance

Championnat de France 2014-15 - Ligue 1
Seizième journée

Monaco-Lens 2-0
Buts : Berbatov (64ème, s.p.), Ferreira Carrasco (90ème +3)
Avertissements aux Lensois Cyprien (59ème), Le Moigne (63ème)
Exclusion du Monégasque Wallace (35ème)

Monaco : Subasic - Fabinho, Wallace, Abdennour, Echiejile (Ocampos, 83ème) - Moutinho, Toulalan (cap.), Bakayoko, Ferreira Carrasco - Martial (Germain, 79ème), Berbatov (Dirar, 72ème). Entraîneur : Leonardo Jardim

Lens : Riou - Cavaré, Gbamin, Kantari, Baal - Le Moigne (cap.) (Nomenjanahary, 70ème) - El Jadeyaoui, Bourigeaud (Cyprien, 30ème), Valdivia (Ba, 90ème), Coulibaly - Touzghar. Entraîneur : Antoine Kombouaré.

Publié dans Infos

Le RCL condamne les incidents provoqués par de "pseudos supporters"

Publié le par Lance

Le RCL condamne les incidents provoqués par de "pseudos supporters"

Deux jours après les incidents ayant provoqué une interruption de quatre minutes du match entre Lens et Metz, le Racing Club de Lens a publié un communiqué dans lequel il condamne ces incidents. "Le désarroi, le mécontentement voire l'exaspération sont très compréhensibles. Toutefois le comportement de pseudos supporters présents samedi soir à Amiens avec pour objectif de faire arrêter la rencontre par jets de fumigènes et l'envahissement du terrain, aurait pu avoir des conséquences dramatiques !"

Maladroitement, le club fait le lien entre les conséquences qu'auraient pu avoir ces débordements et un éventuel dépôt de bilan. "Ces agissements condamnables auraient pu nous conduire à de graves sanctions : match perdu 3-0, retrait de points, match à huis clos… Dans notre situation difficile, cela s'apparenterait à un chaos irrémédiable ! Et, certainement, au bout du compte, à un dépôt de bilan !" Lors du traditionnel point presse d'avant-match, Antoine Kombouaré a tenu ce matin un discours identique. "Il y a des choses que l’on ne doit jamais faire, a rappelé le technicien. Aujourd’hui, il ne faut jamais entrer sur un terrain. Car cela peut signifier trois points en moins et une défaite sur tapis vert, occasionnant la mort d’un club. Deux choses peuvent causer cette mort : que l’on n’ait pas l’argent et que des idiots viennent sur la pelouse." Autrement dit, si le club perdait des points à cause de tels incidents et que ces points manquaient en fin de saison pour rester dans l'élite, cela pourrait entraîner de nouvelles difficultés financières et un dépôt de bilan.

Le RCL indique qu'il a l'intention de faire preuve de fermeté face à de tels débordements. "Dès aujourd'hui, ceux qui ne s'inscrivent que dans un projet de destruction ne doivent s'attendre à aucune tolérance de la part du club. Le Racing Club de Lens n'appartient pas à une minorité, il est et restera partie intégrante du patrimoine de notre territoire !" Peut-être aurait-il fallu sévir depuis déjà bien longtemps face aux jets de projectiles divers et aux envahissements de terrain non festifs...

Ce soir, les réseaux sociaux s'enflamment, beaucoup s’insurgeant contre l'utilisation par le club du terme "pseudo supporters". Bien lire le communiqué est pourtant indispensable. En effet, ce terme ne désigne pas l'ensemble des personnes ayant fait part samedi de leur mécontentement et encore moins l'ensemble des Tigers. Il fait uniquement allusion aux quelques personnes qui avaient "pour objectif de faire arrêter la rencontre par jets de fumigènes et l'envahissement du terrain". Soit environ une dizaine d'individus qui n'ont assurément plus rien à faire dans un stade dans les prochains mois. Faire des milliers de kilomètres chaque saison pour encourager son équipe ne donne pas tous les droits et ne constitue pas une immunité face à la loi.

Lance

Photo : La Voix du Nord

Publié dans Humeur

Monaco-Lens : le groupe lensois

Publié le par Lance

Monaco-Lens : le groupe lensois

Trois jours après son succès contre Metz (2-0) et cinq jours avant le Derby, Lens se déplace demain à Monaco. Pablo Chavarria (ischio-jambier, Dème Ndiaye (pubis) et Loïck Landre (suspension) absents, Antoine Kombouaré n'a eu qu'un seul joueur à écarter. Patrick Fradj regardera donc une fois de plus le match à la télévision (coup d'envoi à 21 heures, diffusion sur Canal+).

Le groupe lensois : Belon, Riou ; Ba, Baal, Cavaré, Gbamin, Kantari, Lecœuche ; Bourigeaud, Cyprien, El Jadeyaoui, Le Moigne, Nomenjanahary, Sylla, Valdivia ; Coulibaly, Guillaume, Touzghar.

Lance

Publié dans Infos