Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

740 articles avec infos

Chantôme arrive en prêt à Lens

Publié le par Lance

"C'est plus facile d'atteindre les objectifs avec des garçons qui ont gagné des titres à droite, à gauche", expliquait cet été René Girard en évoquant le recrutement marseillais. En obtenant le prêt de Clément Chantôme pour une saison, le Racing Club de Lens accueille un joueur d'expérience, comme il l'avait fait l'été dernier avec Nicolas Douchez. Formé au PSG, le milieu de terrain a été lancé en Ligue 1 par Guy Lacombe le 12 août 2006, à l'occasion d'un déplacement du club parisien à Valenciennes. Avec Paris, Toulouse (2013-14), Bordeaux (2014-16) et Rennes (2016-17), il a joué 241 matches en Ligue 1, 23 en Coupe de France et 17 en Coupe de la Ligue mais aussi participé à la Coupe d'Europe (9 matches de Ligue des Champions et 38 de Ligue Europa). Son palmarès est riche d'un titre de Champion de France (2013), de deux Coupes de France (2010 et 2015), d'une Coupe de la Ligue injustement remportée face au Racing (2008) et du trophée des Champions (2014). Il compte une sélection en Équipe de France (deuxième mi-temps du match amical France-Japon disputé le 12 octobre 2012 au Stade de France).

À la différence de Nicolas Douchez, le natif de Sens ne vient pas dans le Pas-de-Calais en pré-retraite. À vingt-neuf ans, il va tenter de relancer une carrière freinée à Rennes (six matches la saison passée) par une blessure dès son premier match (luxation de l'épaule droite et opération) puis par les choix de Christian Gourcuff qui l'a cet été écarté de son groupe.

Un an après avoir fait venir au RCL Douchez et Mohamed Fofana, Alain Casanova a décidé de faire à nouveau appel à un joueur qu'il a connu lorsqu'il entraînait Toulouse. "Ce qui me plait chez Chantôme, ce sont ses matches de L1, son expérience et sa détermination, disait de lui le technicien en août 2013. C’est un milieu relayeur porté vers l’avant, qui va nous apporter beaucoup  techniquement et par son volume de course, sa capacité à percer les lignes et à bien terminer les actions." L'intéressé affirme pourtant le contraire : "La faiblesse j’ai rencontrée dans tout au long de ma carrière, c’est de ne pas finir les actions, de ne pas me projeter assez. Je me suis créé pas mal de situations que je n’ai pas pu terminer." Chnatôme semble avoir apprécié la saison passée avec Casanova. "Nous avions de très bons rapports humains, confiait-il un an après la fin de son prêt au Téfécé. C’est quelqu’un de très honnête, très franc, vraiment quelqu’un de bien. J’ai passé une bonne année sous ses ordres, il m’a permis de jouer et de m’exprimer sur le terrain, donc je ne retiens que du positif."

Lance

Sources : sports.fr et site officiel du club de Toulouse

Publié dans Infos

Lens - AC Ajaccio : le groupe lensois

Publié le par Lance

La Coupe Machin n'est pas une priorité pour le Racing. Après deux défaites lors des deux premières journées de Championnat, les Lensois chercheront cependant à y puiser de la confiance, ce soir contre l'AC Ajaccio (coup d'envoi à 21 heures), avant de se rendre à Sochaux samedi en Championnat. Hier, avant de se coucher, Alain Casanova s'est souvenu que ce match figurait à son emploi du temps et a communiqué la composition de son groupe de dix-huit joueurs.

Le groupe lensois : Belon, Vachoux ; Bianda, Cvetinovic, Dankler, Ebosse, Lemos, Tasoulis, Sylla ; Beghin, Bellegarde, Bostock, Koukou ; Fortuné, Habibou, Lendric, Lopez, Zoubir.

Après avoir convoqué les mêmes joueurs à Auxerre puis contre Nîmes, l'entraîneur lensois a cette fois procédé à cinq changements. Maxence Carlier, Jean-Kevin Duverne, Thomas Ephestion (forfait), Abdelrafik Gérard et Mouaad Madri (forfait jusqu'au printemps) cèdent leur place à William Bianda, Enzo Ebosse, Moussa Sylla, Guillaume Beghin et Habib Habibou dans un groupe qui compte un attaquant de moins et un défenseur de plus. Enzo Ebosse et Moussa Sylla n'avaient plus été convoqués depuis l'élimination au deuxième tour de Coupe de la Ligue contre le Paris FC (voir notre article Convoqués face au Paris FC, et après ?) , Beghin depuis l'élimination en 1/16 de finale de Coupe de France à Bergerac. Annoncé sur le départ le mois dernier, Habib Habibou, auteur de sept buts en treize matches disputés la saison passée sous le maillot Sang et Or, fait sa réapparition dans le groupe deux mois et demi après la cruelle soirée contre Niort.

Comme Madri, Valentin Wojtkowiak (rupture des ligaments croisés) est forfait pour de nombreux mois alors que l'absence d'Ephestion est estimée à une semaine. Outre Carlier, Duverne et Gérard, Casanova a choisi de ne pas retenir Mounir Chouiar, Didier Desprez, Nicolas Douchez, Mohamed Fofana et Modibo Sagnan. Trois défenseurs profitent de la rotation faite en Coupe de la Ligue pour apparaître dans le groupe mais Fofana n'est pas concerné. Faut-il s'attendre à son départ d'ici le 31 août ?

Lance

Avant, pendant et après le match, vous pouvez discuter de la rencontre Lens - AC Ajaccio sur le forum Cœur Sang et Or.

Publié dans Infos

Le compteur comparatif (2ème journée)

Publié le par FatherTom

Les Sang et Or n'ont pas dérogé à la règle qui veut que, en Ligue 2, depuis la descente de 2008, ils ne gagnent jamais lors de la deuxième journée de Championnat. Déjà défaits à deux reprises cette saison, à Auxerre (1-0) et face à Nîmes (1-2) vendredi, ils réalisent le même début de saison qu'en 2011-12 et font presque regretter la calamiteuse entame d'il y a un an...

La saison dernière, après avoir ramené un point de Niort (0-0) pour l'entame de la compétition, les joueurs d'Alain Casanova avaient manqué leurs débuts à Bollaert face à Tours (2-2). C'était un soir d'août qui reste à ce jour le jubilé de Mohamed Fofana, le défenseur - exclu et blessé à la demi-heure de jeu - n'ayant plus foulé une pelouse depuis. C'était un match fait de choix tactiques surprenants, Alain Casanova ayant choisi de longtemps maintenir sa défense à cinq malgré l'infériorité numérique à laquelle ses joueurs devaient faire face, de faire jouer durant de longues minutes Abdoul Ba au poste d'arrière-gauche ou d'aligner Abdellah Zoubir seul en pointe pendant une demi-heure. C'était enfin le jour du premier but sous les couleurs lensoises de Kévin Fortuné, auteur de l'égalisation artésienne dans les arrêts de jeu.


2008-09
   3 points
  1er - 68 points


2011-12
    0 point
   12ème - 48 points


2012-13
    2 points
   12ème - 45 points


2013-14
   4 points
    2ème - 65 points


2015-16
   2 points
    6ème - 58 points


2016-17
   2 points
    4ème - 65 points


2017-18
    0 point  

FatherTom

Publié dans Infos

Lens-Nîmes en chiffres

Publié le par FatherTom

- Il y a une semaine, Lens n'avait pas encore débuté son Championnat. Pourtant, après une défaite à Auxerre (1-0) lundi et face à Nîmes (1-2) vendredi, les joueurs d'Alain Casanova ont déjà un retard de six points sur la deuxième place, la dernière à offrir un billet direct pour la Ligue 1. Cette marge correspond déjà au plus grand retard accumulé par les Lensois la saison dernière : au soir de la septième journée, après un décevant nul ramené de Clermont (1-1), les Nordistes comptaient six points de moins que le sixième.

- Les Artésiens viennent d'enchaîner deux défaites. La saison dernière, il n'avait jamais fait pire que deux échecs consécutifs. C'était face à Nîmes (1-3) et à Amiens (1-2) en janvier puis face à Auxerre (0-1) et au Havre (1-0) en avril.

- Après un seul match disputé à domicile, Bollaert n'est déjà plus une citadelle imprenable... Il faut remonter à la saison 2011-12 (défaite d'entrée en Championnat face à Reims, 0-2) pour trouver trace d'une telle contreperformance.

- Les Sang et Or n'ont plus débuté à domicile par une victoire depuis quatre saisons. C'était le 4 août 2013, pour le premier match sur le banc d'Antoine Kombouaré, face au CA Bastia (1-0).

- Il aura fallu cette saison attendre 95 minutes pour voir le premier but lensois de la saison (101 la saison dernière). Il est l'œuvre du Cœur Sang et Or de la saison dernière, Cristian Lopez (voir notre article Lopez, Cœur Sang et Or 2016-17). L'Espagnol a été servi par Kévin Fortuné, auteur de sa première passe décisive depuis les deux qu'il avait délivrées en mai face au Gazélec Ajaccio (0-4).

- Le Racing a déjà encaissé trois buts cette saison (seules quatre équipes ont fait pire) et n'a marqué qu'à une seule reprise (seules deux équipes ont fait pire).

- Les joueurs lensois ont récolté quatre cartons jaunes distribués à Dusan Cvetinovic, Jean-Kévin Duverne, Alvaro Lemos et Jérémy Vachoux. Déjà averti lors de la première journée, Cvetinovic sera suspendu s'il est à nouveau sanctionné au cours des huit prochains matches du Racing.

- Trois joueurs lensois ont été titularisés pour la première fois de la saison, matches de préparation compris : Cristian Lopez (qui avait manqué la reprise à cause d'une blessure), Alvaro Lemos et Djiman Koukou.

- Alain Casanova avait choisi de se passer de John Bostock au coup d'envoi de la rencontre. C'est la première fois depuis qu'il est à Lens que le Trinidadien doit observer le coup d'envoi d'une rencontre depuis le banc de touche.

FatherTom

Publié dans Infos

Vachoux succède à Areola

Publié le par FatherTom

S'il n'y a pas grand chose à retenir de la performance lensoise, hier contre Nîmes (1-2), un fait de jeu à la faveur des Sang et Or peut tout de même être mis en valeur. Lorsqu'il a bondi à la trente-sixième minute de jeu pour détourner le penalty de Téji Savanier, Jérémy Vachoux a fait preuve de son talent, a retardé l'échéance d'une égalisation qui paraissait déjà inéluctable, mais a surtout mis fin à une interminable série débutée près de quatre ans auparavant.

Depuis le 19 décembre 2013, Alphonse Areola - qui venait de contrer le coup de pied de réparation tenté par l'Istréen Jérôme Leroy - attendait en effet qu'un autre gardien lensois brille sur penalty. Il a fallu que cinq gardiens se succèdent pour que l'un d'eux parvienne à détourner la tentative adverse après dix-sept essais !

Durant cette période, ont été tour à tour battus : Rudy Riou neuf fois (par le Parisien Cavani, le Monégasque Ferreira Carrasco, le Guingampais Beauvue, le Lyonnais Lacazette à deux reprises, le Bastiais Boudebouz, le Parisien Ibrahimovic, le Messin Sarr et le Lillois Boufal), Valentin Belon à une occasion (face au Caennais Féret), Joris Delle à deux reprises (face au Quevillais Ghezoui et à l'Ajaccien Cavalli), Jérémy Vachoux deux fois (par le Nîmois Savanier et par le Burgien Goyon) et Nicolas Douchez deux fois également (face à l'Orléanais Karim ZIani et au Niortais Dona Ndoh).

FatherTom

Photo : rclens.fr

Publié dans Infos

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>