Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

740 articles avec infos

Bayala, Duplus et Maazou ont conclu le mercato lensois

Publié le par Lance

Bayala, Duplus et Maazou ont conclu le mercato lensois

Le Racing a accueilli trois recrues hier, lors de la dernière journée du mercato : Cyrille Bayala (contrat de quatre ans), Frédéric Duplus (contrat de deux ans avec une année supplémentaire en option) et Moussa Maazou (contrat de trois ans).

Cyrille Bayala est un jeune joueur (vingt-et-un ans) offensif de couloir. Ce Burkinabé évoluait en Moldavie, au Sheriff Tiraspol. Il est bien difficile de trouver des informations sur ce joueur qui a défendu à neuf reprises les couleurs de sa sélection nationale. Il avait marqué huit buts et inscrit sept passes décisives lors de son passage au EL Dakhleya FC (Egypte). À part ça ? Son plat préféré est "la pizza et pommes de terre au poulet. J’aime beaucoup le riz au poulet, c’est notre plat africain. J'adore un plat de la cuisine sénégalaise: tchep. C’est le riz sénégalais au poisson. Très délicieux."

Âgé de vingt-sept ans, Frédéric Duplus est un défenseur latéral droit formé à Sochaux, club avec lequel il a disputé onze rencontres de Ligue 1 de 2008 à 2010. Le club doubiste l'a ensuite prêté deux saisons en Ligue 2, à Vannes (quinze matches en 2010-11) et à Guingamp (trente-deux matches en 2011-12). Non conservé par le FCSM, il a alors découvert la Belgique, évoluant en première et/ou deuxième division sous les couleurs de Zulte Waregem, White Star Bruxelles et Anvers. Un an après avoir été sollicité par Dijon (essai non concluant en raison d'une blessure à la pommette ayant nécessité plusieurs semaines d'arrêt), il a choisi de revenir en France pour des raisons personnelles.

Auteur de plus de 150 matches sous le maillot d'une équipe professionnelle, Duplus, espère apporter son expérience mais aussi son caractère. "J'encourage, je motive les troupes et je le fais tant que ça ne gêne pas les joueurs et le coach", indiquait-il à ses débuts, à une époque où son partenaire Jérémie Bréchet fondait beaucoup d'espoirs en lui.

Moussa Maazou est le plus connu des trois joueurs. Cet attaquant a porté le maillots de dix clubs, parmi lesquels Monaco, Bordeaux et Le Mans. À vingt-neuf ans, il joue désormais dans un couloir et reste sur une saison satisfaisante à l'AC Ajaccio (7 buts, 5 passes décisives).

Connu pour des propos déplorables tenus il y a sept saisons ("Les gens peuvent dire ce qu’ils veulent. S’ils sont déçus, c’est leur problème, je m’en bats les c… Moi, je suis tranquille, j’ai mon contrat à Moscou. Je préférerais rester à Bordeaux, mais si ça ne marche pas, je rentre, pas de problème"), il devra prouver qu'il a depuis mûri. Il dit aujourd'hui que "c’est une chance de venir à Lens. Je ne pouvais pas hésiter ! Le club peut m’apporter beaucoup de choses comme la stabilité."

Lance

Publié dans Infos

Orléans-Lens en chiffres

Publié le par FatherTom

- La défaite concédée lundi à Orléans (2-0) s'est ajoutée à celles subites à Auxerre (2-0), contre Nîmes (1-2), à Sochaux (3-2) et contre Brest (2-4). Avec cinq revers d'entrée, le RCL réalise son plus mauvais départ de Championnat de l'après-guerre...

- Les Sang et Or n'avaient plus concédé cinq défaites de rang depuis le printemps 2015. En avril et mai, les futurs derniers de Ligue 1 avaient successivement perdu à Metz (3-1), face à Monaco (0-3), à Lille (3-1), face à Montpellier (0-1) et à Nice (2-1).

- Éric Sikora a choisi de faire confiance à Nicolas Douchez. Le portier, qui n'avait plus disputé le moindre match - officiel ou non -  depuis le 19 mai, a encaissé son premier but de la saison après moins de cinq minutes de jeu. Avec douze buts concédés en cinq journées, le Racing possède toujours la pire défense de Ligue 2.

- La saison dernière, Nicolas Douchez avait échoué deux fois dans l'exercice du penalty, dont une à Orléans, prolongeant à seize le nombre de coups de pied de réparation transformé successivement par les adversaires des Lensois (voir notre article Seize à la suite...). Ironie du sort : Jérémy Vachoux - contre Brest - et Nicolas Douchez - à Orléans - ont arrêté les deux derniers penalties sifflés contre les Sang et Or. Malheureusement, au Stade de la Source, la défense artésienne n'a pas suivi et Douchez a encaissé un deuxième but.

- Jérémy Vachoux étant resté sur le banc, Kevin Fortuné reste toutes compétitions confondues le seul joueur lensois à avoir disputé dans leur intégralité chacun des sept premiers matches de la saison. En Championnat, Dusan Cvetinovic et Jean-Kévin Duverne sont eux aussi sur un sans faute.

- Après avoir participé à deux rencontres de Coupe de la Ligue ces deux dernières saisons, Enzo Ebosse a découvert la Ligue 2 à Orléans en étant aligné d'entrée. Mounir Chouiar avait connu cet honneur il y a un an, le 29 juillet 2017, à Niort et avait dû se contenter de trois apparitions en Coupe Machin depuis. Il a honoré dans le Loiret la première titularisation de sa carrière en Championnat.

- John Bostock a dû se contenter de suivre la rencontre depuis le banc de touche. Depuis sa signature dans l'Artois en juillet 2016, c'est la première fois que le Trinidadien ne joue pas alors qu'il est sur la feuille de match.

- Monsieur Millot n'a adressé qu'un avertissement aux Lensois. Celui-ci a été reçu par Alvaro Lemos. L'Espagnol est sous le coup d'une suspension au prochain carton jaune.

FatherTom

Publié dans Infos

Les Sang et Or au Touquet

Publié le par Lance

Les Lensois avaient préféré cette année effectuer leur stage de préparation à Deauville plutôt qu'au Touquet, lieu fréquenté l'été dernier. La nomination d'Éric Sikora à la tête de l'équipe première artésienne entraîne l'organisation d'un nouveau stage, cette fois sur la Cote d'Opale.

Jusque vendredi, les Sang et Or tenteront de corriger les erreurs commises depuis le début de saison au niveau de la préparation physique. Ils tenteront également de retrouver confiance après cinq défaites en cinq journées de Championnat.

Ce stage - qui sera suivi samedi d'un match amical contre Courtrai (coup d'envoi samedi à midi au Stade Éperons d'Or de la ville flamande) - permettra aussi d'accueillir les dernières recrues lensoises, le mercato se terminant demain à minuit.

Lance

Publié dans Infos

Souleymane Diarra débarque à Lens

Publié le par Lance

Lens s'active pour améliorer son effectif et le faire davantage correspondre à la volonté de son nouvel entraîneur, Éric Sikora. Alors que la période de recrutement sera close jeudi à minuit, le Racing a obtenu le prêt pour la saison de Souleymane Diarra.

Ce Malien de vingt-deux ans est un milieu de terrain en provenance de Ujpest (Hongrie), club pour lequel il a disputé vingt-sept matches et inscrit quatre buts la saison passée. Il a été formé dans l'Académie de Jean-Marc Guillou. Régulièrement sélectionné dans les équipes de jeunes de son pays (participation au tournoi de Toulon, à la CAN U20 et U23, à la Coupe du monde U20), il compte aussi une sélection chez les A, contre le Gabon à l'automne dernier.

Lance

Publié dans Infos

Le choc psychologique n'a pas eu lieu

Publié le par Lance

Le choc psychologique qu'entraîne parfois un changement d'entraîneur n'a pas eu lieu à Lens. Dirigés par Éric Sikora depuis une semaine, les Sang et Or ont subi hier à Orléans (2-0) leur cinquième défaite en autant de journées de Championnat.

Les Lensois ont entamé leur saison sans avoir digéré le cruel échec de l'exercice précédent. La série de défaites les a encore un peu plus plombés moralement. Commencer une rencontre avec un handicap d'un but ne peut arranger la situation. Titularisé pour la première fois de la saison, Nicolas Douchez a regardé le coup franc de Bouby finir dans ses filets dès la cinquième minute de jeu. Les Artésiens ont ensuite été inexistants. "Il nous a manqué trop de choses pour espérer ne serait-ce que repartir avec un point, résume l'entraîneur : manque de rigueur, d’efficacité, d’exigence."

Menés de deux buts avant la demi-heure de jeu, les Artésiens auraient pu atteindre la pause avec une addition encore plus lourde, notamment si l'arbitre avait sifflé un deuxième penalty pour les Orléanais. Dusan Cvetinovic et ses partenaires sont revenus sur la pelouse en ayant intégré le fait qu'ils avaient perdu et se sont dès lors contentés de ne pas perdre la deuxième mi-temps. En plus des nombreuses lacunes physiques, techniques et tactiques, ils ont affiché un état d'esprit inacceptable.

Les Lensois ont beaucoup de travail. Fin du mercato, stage au Touquet et match amical sont au programme de leur trêve internationale avant un difficile rendez-vous contre Lorient, le samedi 9 septembre à Bollaert.

Lance

Championnat de France 2017-18 - Ligue 2
Cinquième journée

Orléans-Lens : 2-0
Buts : Bouby (5ème), Poha (28ème)
Avertissements à l'Orléanais Poha (66ème) ; au Lensois Lemos (27ème)

Orléans : Gallon - Furtado, Chemin, Monfray, Pinaud - Ziani (cap.), Bouby, Poha - N'Goma (Benkaïd, 85ème), Gomis (D'arpino, 71ème), Cissokho (Nabab, 78ème). Entraîneur : Didier Ollé-Nicolle

Lens : Douchez - Lemos (Carlier, 56ème), Duverne, Cvetinovic (cap.), Ebosse - Chantôme, Bellegarde - Chouiar, Zoubir (Gérard, 84ème), Fortuné - Lendric (Markovic, 68ème). Entraîneur : Éric Sikora.

Photo : site officiel de l'US Orléans

Publié dans Infos

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>