Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

740 articles avec infos

Les Sang et Or au Touquet

Publié le par FatherTom

Les Sang et Or au Touquet

Une semaine après avoir repris le chemin de la Gaillette, les joueurs lensois ont débuté aujourd'hui un stage de neuf jours au Touquet (voir notre article Jour de reprise).

"On n'a pas de temps à perdre", expliquait il y a deux semaines Alain Casanova alors que le stage était initialement prévu ailleurs. Le nouvel entraîneur lensois souhaite en effet éviter les "déplacements très longs qui font perdre des jours d'entraînement". Pour cela, il fallait "trouver un stage assez proche. Si on pouvait aller au Touquet, ce serait très bien !" Le vœu de l'ancien Toulousain a été exaucé : les Sang et Or vont à nouveau travailler dans la station de la Côte d'Opale, comme cela avait déjà été le cas en septembre et en mars dernier.

Ce stage sera l'occasion pour les Artésiens de disputer samedi le premier de leur six matches de préparation*. Avec quel effectif ? Alors que le site officiel du RCL avait listé de manière exhaustive le nom des joueurs présents à la reprise de l'entraînement, aucune information sur ce stage n'a été publiée. Nul ne sait donc qui y participe, si certains des absents de la semaine dernière sont revenus et si Sami Larabi - défenseur mis à l'essai - est également du déplacement...

FatherTom

*Calendrier des matches amicaux :
- samedi 2 juillet, à 18 heures, au Touquet : Lens - sélection régionale
- mercredi 6 juillet : à définir
- samedi 9 juillet : Lens-Troyes
- mercredi 13 juillet : Lens - Waasland Beveren
- samedi 16 juillet, à 17 heures, à Boulogne : Boulogne - Lens
- vendredi 22 juillet, à 20 heures, à Lens : Lens - Arsenal

Publié dans Infos

Jour de reprise

Publié le par Lance

Jour de reprise

"Chez moi, une semaine, ça commence le lundi" avait déclaré Guy Roux lors de son arrivée au Racing Club de Lens. Nouvel entraîneur du club du Pas-de-Calais, Alain Casanova aurait pu faire sienne la règle de celui qui a dirigé les Sang et Or lors de l'été 2008. L'ancien Auxerrois avait en effet avancé la reprise de l'entraînement de deux jours ; l'ancien Toulousain a raccourci les vacances de ses joueurs de trois jours afin de bénéficier de six semaines de préparation.

Pour la quatrième saison consécutive, la reprise de l'entraînement s'est effectuée à huis-clos. Les problèmes extra-sportifs ne peuvent justifier cette fois ce qui est devenu une très mauvaise habitude au Racing.

Comme en juin 2015, le premier entraînement s'est effectué avec peu de professionnels. En fin de contrat au 30 juin, Pablo Chavarria, Jordan Ikoko, Pierrick Valdivia, Dème Ndiaye et Lalaina Nomenjanahary n'étaient pas là. Seulement treize joueurs apparus la saison passée en Ligue 2 étaient présents : Mathias Autret, Simon Banza, Benjamin Bourigeaud, Dusan Cvetinovic, Joris Delle, Jean-Philippe Gbamin, Kenny Lala, Loïck Landre, Aristote Madiani, Jonathan Nanizayamo, Guirane N'Daw, Patrick Olsen, Anthony Scaramozzino et Jérémy Vachoux. Un effectif de seize joueurs avait été évoqué la semaine passée en conférence de presse. Abdoul Ba, Valentin Belon, Wylan Cyprien ou Taylor Moore sont donc susceptibles de rejoindre le groupe dans les prochains jours. Si le Mauritanien était encore en sélection au début du mois tandis que l'Anglais y est actuellement, aucune information n'a été donnée concernant les autres absents.

Aucun nouveau joueur n'était présent à la Gaillette ce lundi. Dusan Cvetinovic était en revanche bel et bien là. Comme Jordan Ikoko, annoncé à Guingamp, le Serbe est en fin de prêt au 30 juin. Sa présence signifie-t-elle une prochaine prolongation ?

Comme aujourd'hui, les jeunes Jean-Ricner Bellegarde, Mounir Chouiar, Didier Desprez, Jean-Kévin Duverne, Enzo Ebosse, Paulo Henriques de Pinho, Akim Zedadka et Milos Zukanovic devraient à nouveau s'entraîner sous les ordres d'Alain Casanova dans les prochains jours. Certains d'entre-eux auront peut-être l'occasion de participer du 27 juin au 6 juillet au stage de préparation au Touquet.

Lance

Photo : rclens.fr

Publié dans Infos

Avec Casanova, Lens va-t-il progresser sur coups de pied arrêtés ?

Publié le par FatherTom

Avec Casanova, Lens va-t-il progresser sur coups de pied arrêtés ?

"Je suis quelqu’un qui travaille de manière assez minutieuse les coups de pied arrêtés, que ce soit sur le plan défensif comme offensif", a tenu à préciser Alain Casanova lorsqu'il lui a été demandé d'énoncer ses principes de jeu. Lorsqu'il officiait sur le banc toulousain, le nouvel entraîneur lensois avait d'ailleurs fait des combinaisons sur coup franc offensif une spécialité du Téfécé.

"Le secret est jalousement gardé, pouvait-on lire dans Le Parisien en janvier 2013. La trentaine de combinaisons sont répétées une fois par semaine, lors d'un entraînement à huis clos. Les joueurs en connaissent parfaitement le nom et le déroulement. Sur le terrain, elles sont décidées en fonction de l'adversaire. […] Elles ont été élaborées par Alain Casanova, qui s'est inspiré de combinaisons déjà utilisées dans le passé par des équipes espagnoles." Inutile d'espérer en savoir plus, son auteur se montrera peu loquace. "Nos combinaisons, c'est un peu comme le mercato : moins j'en parle, mieux je me porte", déclarait-il alors qu'il était à la tête du club de Haute-Garonne.

La minutie de son travail ne sera pas de trop la saison prochaine à Lens. Les Sang et Or ont en effet perdu l'habitude de briller sur phases arrêtées. Cela fait par exemple plus de deux ans qu'ils n'ont plus marqué sur corner (voir notre article Près de deux ans sans marquer sur corner). En janvier, Antoine Kombouaré concédait d'ailleurs que son équipe devait "être plus efficace sur les coups de pied arrêtés".

Témoin de cette faiblesse, aucun défenseur central n'a marqué au cours de la saison qui vient de s'achever. "J'espère que mes défenseurs vont commencer à marquer, confiait d'ailleurs Antoine Kombouaré avant de recevoir Dijon, en janvier. Ma grande déception est de voir que les défenseurs n’ont toujours pas marqué. Ça m’embête vraiment." L'entraîneur lensois évoquait alors le cas des défenseurs centraux, les latéraux Kenny Lala et Anthony Scaramozzino étant parvenus, tous les deux avec réussite, à tromper le gardien adverse, à Auxerre (1-2) et à Créteil (1-1). Le vœu du Kanak n'aura donc jamais été exaucé. Il faut toujours remonter au 11 novembre 2013 pour voir un défenseur central lensois faire trembler les filets. Suite à un coup de pied arrêté, Ahmed Kantari avait égalisé d'une frappe somptueuse à Niort. Depuis, le Marocain avait transformé un penalty face à Bastia le 21 janvier 2015 alors que Jean-Philippe Gbamin - qui jouait au poste d'arrière-droit - avait trouvé le chemin des filets face à Châteauroux le 23 novembre 2013.

FatherTom

Publié dans Infos

Cinq tenues pour une saison

Publié le par FatherTom

Au cours de la saison qui vient de s'achever, l'équipementier du RCL s'est une nouvelle fois montré très inventif. Comme la saison dernière (voir notre article Le grand huit des tenues lensoises) la constance n'a pas été de mise. Les joueurs lensois ont ainsi porté cinq tenues différentes - composées par quatre maillots au total - au cours de la saison 2015-16, certaines laissant assez circonspect...

Cinq tenues pour une saison

En ces temps où la créativité n'a guère de limites, on peut en tout cas se réjouir que les Artésiens ont joué majoritairement avec un maillot Sang et Or. À vingt-deux reprises, celui-ci avait été accompagné d'un short noir qui avait laissé place, à quatre reprises durant l'hiver, à un short blanc. Jamais les Sang Or n'ont cette saison accompagné leur maillot d'un short Sang ou d'un short Or...

La deuxième tenue lensoise a été portée à onze reprises. En Coupe de France, face à Quevilly, elle avait été curieusement remplacée par un ensemble tout bleu qui n'aura pas survécu à l'élimination. Enfin, la troisième panoplie artésienne, qui présentait l'avantage de rappeler les couleurs du Racing en marge du blanc, n'aura été sortie qu'à deux reprises.

FatherTom

Publié dans Infos

Casanova connaît la jeunesse lensoise

Publié le par FatherTom

Casanova connaît la jeunesse lensoise

Le RCL a officialisé hier l'arrivée d'Alain Casanova au poste d'entraîneur. "On est ravi de constater que beaucoup de personnes voulaient rejoindre le club et participer au projet, s'est réjoui Ignacio Aguillo. On avait l'embarras du choix." Parmi toutes les candidatures, c'est celle de l'Auvergnat qui a été retenue. Notamment parce que l'ancien coach toulousain a le profil pour diriger un effectif jeune. "Dès les premières discussions qu'on a eues avec lui, il nous a posé des questions sur le centre de formation", a confié Aguillo. "Je vais travailler avec le centre de formation et avec la post formation, a annoncé le nouvel entraîneur lensois. Éric Sikora va être important avec son effectif."

Casanova connaît déjà la jeunesse lensoise. L'ancien gardien a "vu pratiquement la moitié de la saison lensoise depuis qu'[il] sai[t] qu’il y a une possibilité de signer". Surtout, il "conna[ît] très bien l’effectif pour avoir joué plusieurs fois contre le RCL et les joueurs qui le composent". Ainsi, le 24 octobre 2014, les Sang et Or avaient croisé la route de Casanova, alors entraîneur de Toulouse. "Interdit de recrutement et privé de plusieurs joueurs (Gbamin, Kantari et Le Moigne suspendus ; Riou et Touzghar blessés), le Racing a dû davantage encore faire confiance à ses jeunes, hier à Toulouse, écrivions nous alors (voir notre article La jeunesse lensoise est formidable !). Avec six joueurs de moins de vingt-et-un ans au coup d'envoi et une expérience limitée à un total de 170 matches de Ligue 1 (dont 75 et 38 pour Baal et Ndiaye), les Sang et Or ont créé la surprise en s'imposant dans la Ville Rose (0-2)." Le successeur d'Antoine Kombouaré avait alors salué une équipe qui avait "montré beaucoup de vertus sur le plan défensif".

Quelques mois plus tard, le 14 mars 2015, Casanova avait une nouvelle fois rendez-vous avec les Artésiens pour ce qui allait être son dernier match sur le banc du Téfécé (victoire 1-0 des Sang et Or, voir notre article Lens s'impose enfin !). Au cours de cette saison 2014-15, le nouvel entraîneur lensois aura vu évoluer Abdoul Ba, Valentin Belon, Benjamin Bourigeaud, Wylan Cyprien ou Jean-Philippe Gbamin, jeunes joueurs faisant partie aujourd'hui de son effectif. "Il y a des joueurs de très bon potentiel avec une projection qui peut être très intéressante et qui ont encore peut-être du temps à donner au RC Lens", a souligné Casanova, qui entend "conserver tout le monde".

FatherTom

Publié dans Infos