Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

740 articles avec infos

Le changement, c'est maintenant ?

Publié le par FatherTom

La bonne nouvelle pour tous les supporters lensois est tombée dans la semaine sous forme d'un copié-collé : parce qu'ils savent recevoir, les dirigeants orléanais ont publié un communiqué identique à celui de la saison dernière indiquant qu'ils ont décidé d'augmenter la capacité d'accueil de la tribune visiteurs en la déménageant derrière un but (voir notre article Le sens de l'accueil).

Ceux qui devraient être environ 600 ce soir au Stade de la Source espèrent que ce sera la seule similitude avec la rencontre de la saison dernière. La défaite (2-1) concédée dans le Loiret le 20 février dernier a eu son importance au moment de faire les comptes de fin de saison et de chercher où Lens avait perdu le point qui lui a manqué pour monter en Ligue 1. Ce revers avait été symptomatique du jeu développé par les joueurs d'Alain Casanova : possession stérile, absence de concurrence, manque d'envie (voir notre article Nouvelle défaite pour Lens)...

Quelque chose d'autre doit être mis en place pour ne pas revivre pareille mésaventure ce soir et pour tourner la page d'une entame de Championnat catastrophique. Cela tombe bien : Éric Sikora dirigera ce soir son premier match de Ligue 2 de la saison, peut-être le premier au cours duquel il imposera sa patte. "Il n'y a pas de choc psychologique quand on prend l'équipe la veille d'un match, estime-t-il alors qu'il avait dirigé sa première séance d'entraînement la veille du deuxième tour de la Coupe de la Ligue perdu mardi à Lorient (3-2). C'est impossible de changer la chose."

Depuis, le nouveau staff lensois a eu presque une semaine pour délivrer un nouveau discours. "On essaye de modifier certaines habitudes dans le jeu qui ne sont pas faciles ou évidentes à changer, confie l'ancien capitaine du Racing. [...] [Vendredi] matin, il y avait de la mise en place et une opposition. J'ai vu de bonnes choses, on commence à retrouver des courses vers l'avant."

Ce soir, l'objectif sera double. "Il faut retrouver cette solidité qui nous fait défaut, lance Sikora alors que le Racing possède la pire défense de Ligue 2 (10 buts encaissés, soit 2,5 par match en moyenne). Il faut éviter de prendre des buts venus d’ailleurs ou de donner des ballons à l’adversaire. C’est parfois un peu trop facile pour lui." Cela pourrait permettre de ramener la première victoire de la saison en Championnat. "On se déplace pour prendre des points", annonce le nouvel entraîneur du Racing.

FatherTom

Publié dans Infos

Orléans-Lens : le groupe lensois

Publié le par Lance

Après un match à Lorient, mardi en Coupe de la Ligue, au lendemain du premier entraînement qu'il avait dirigé, Éric Sikora entrera dans le vif du sujet, demain à Orléans en Championnat (coup d'envoi à 20h45). Il a communiqué le nom des dix-huit joueurs sélectionnés.

Le groupe lensois : Douchez, Vachoux ; Carlier, Cvetinovic, Dankler, Duverne, Ebosse, Lemos ; Bellegarde, Bostock, Chantôme, Koukou ; Chouiar, Fortuné, Gérard, Lendric, Markovic, Zoubir.

Sikora devra se passer des services de Cristian Lopez, blessé. Mouaad Madri, Christos Tasoulis et Valentin Wojtkowiak sont également à l'infirmerie.

Nicolas Douchez, Dusan Cvetinovic et Abdelrafik Gérard font leur retour dans le groupe. Il sera évidemment intéressant de voir si Siko choisit de faire confiance à Douchez et donc de renvoyer Vachoux sur le banc. Dernière recrue en date, Filip Markovic apparaît pour la première fois dans le groupe et devrait entrer en jeu en fin de rencontre.

Karin Hafez est en sélection. Guillaume Beghin, Valentin Belon, Simon Bianda, Didier Desprez, thomas Ephestion, Mohamed Fofana, Modibo Sagnan et Moussa Sylla sont victimes des choix de leur entraîneur.

Lance

Avant, pendant et après le match, vous pouvez discuter de la rencontre Orléans-Lens sur le forum Cœur Sang et Or.

Publié dans Infos

Le compteur comparatif (4ème journée)

Publié le par FatherTom

Après un match hybride mardi à Lorient en Coupe de la Ligue, à mi-chemin entre la préparation et la compétition qui compte vraiment, Éric Sikora entrera dans le vif du sujet de son deuxième mandat à la tête des Sang et Or, lundi à Orléans à l'occasion de la cinquième journée de Championnat dont les huit premières rencontres se disputeront ce soir.

Les Lensois, défaits à quatre reprises en quatre rencontres de Ligue 2 sous les ordres d'Alain Casanova, n'ont désormais presque plus le droit à l'erreur, seules trois équipes étant parvenues à monter en Ligue 1 au cours des dix-neuf derniers Championnats malgré une série de quatre défaites consécutives quelque part dans leur saison (voir notre article Qu'espérer après trois défaites successives ?).

Après quatre journées, les chiffres sont sans appel pour Lens. Les Sang et Or possèdent douze points de retard sur la deuxième place, la dernière à offrir un ticket direct pour la Ligue 1. Ils ont huit points de retard sur les troisième, quatrième et cinquième places, celles qui permettent de débuter un parcours du combattant pouvant mener à un barrage...

Ils pointent également à dix points du meilleur total engrangé par une équipe lensoise à ce stade de la compétition, au cours des récents passages du Racing à l'étage inférieur. C'était en 2013-14. À l'occasion de la quatrième journée, les joueurs d'Antoine Kombouaré avaient ramené dans la douleur trois points de Laval (0-2). Évoluant en double supériorité numérique, ils avaient eu besoin de la fougue d'Ala-Eddine Yahia - qui l'apportera désormais à Nancy où il s'est engagé la semaine dernière - et du talent d'Edgar Salli pour marquer à deux reprises dans les dix dernières minutes.


2008-09
   9 points
  1er - 68 points


2011-12
    3 points
   12ème - 48 points


2012-13
    6 points
   12ème - 45 points


2013-14
   10 points
    2ème - 65 points


2015-16
   3 points
    6ème - 58 points


2016-17
   5 points
    4ème - 65 points


2017-18
    0 point  

FatherTom

Publié dans Infos

Markovic rejoint le Racing

Publié le par FatherTom

Annoncé depuis quelques jours à Lens, Filip Markovic s'est engagé aujourd'hui avec le Racing pour une durée de deux saisons, plus une supplémentaire en cas de montée en Ligue 1. C'est un joueur offensif de vingt-cinq ans au parcours sinueux qui renforce le groupe d'Éric Sikora.

Après avoir débuté au Partizan Belgrade, le Serbe a connu trois clubs en trois saisons : Teleoptik Zemun (Serbie, 2012-13), Benfica (Portugal, 2013-14, où il a joué avec la réserve) et Mallorca (Espagne, 2014-15). Il débarque en Belgique durant l'été 2015, à Mouscron. Après une première saison difficile, il éclate lors de l'entame de l'exercice suivant en devenant provisoirement le meilleur buteur du Championnat belge après quelques journées. "C’est parce que j’ai pu réaliser une préparation parfaite, expliquait alors le nouveau joueur lensois. Nous avons fait six semaines de haut niveau. Et puis, mentalement, je me sens mieux aussi puisque je connais l’entraîneur, les joueurs, le Championnat. Ce n’était pas le cas la saison dernière."

S'il n'est pas du déplacement à Orléans lundi prochain, Markovic disposera d'un peu plus de deux semaines avant la réception de Lorient, le 9 septembre, pour être prêt. Car sa préparation n'a pour l'instant pas été parfaite : celui qui évolue prioritairement sur l'aile droite a manqué de nombreux entraînements estivaux avant que son contrat ne soit rompu. "Un départ prévisible" pour la presse belge, le joueur ayant connu un passage à vide après son bon début de saison. En mauvais terme avec Glen De Broeck, entraîneur de Mouscron en début de saison 2016-17, il a ensuite fait les frais des choix de Mircea Rednic, son successeur.

Le néo-Lensois a pourtant des qualités mais il ne les exploite pas toujours. "C’est un joueur avec un grand potentiel, mais il veut parfois aller trop vite", estimait De Broeck en octobre 2016. "On le voit à l’entraînement nous sortir des gestes incroyables, racontait il y a un an son ancien équipier David Hubert. S’il parvient à le faire en match, il pourrait vraiment faire mal aux équipes adverses." Mais il a "le gros défaut de trop vite se reposer sur ses lauriers ce qui le rend nonchalant et bien trop irrégulier", comme l'estimait cet été un journaliste belge.

"Je sais que de nombreuses personnes attendent de moi de grandes choses, déclare aujourd'hui Markovic. Je me sens prêt à les réaliser." Les supporters lensois n'attendent que ça et espèrent voir surtout l'ancien Taureau d'Or, du nom de ce prix qui récompense tout au long de la saison le meilleur buteur du Championnat belge.

FatherTom

Publié dans Infos

Lens n'a pas plongé

Publié le par Lance

Éric Sikora avait commencé sa carrière d'entraîneur en repartant de Nantes avec une valise de buts (4-0). La mésaventure aurait pu se répéter hier à Lorient. Après avoir encaissé un but venu d'ailleurs (Bouanga, 22ème), les Lensois ont craqué dans la minute suivante puis sept minutes plus tard.

Après une série de quatre défaites en Championnat entrecoupée d'une victoire dans la douleur au premier tour de la Coupe de la Ligue, les Sang et Or auraient pu plonger. Ils sont pourtant parvenus à réduire la marque par Djiman Koukou (37ème) et Cristian Lopez (45ème +2) mais se sont au final logiquement inclinés.

Au niveau du jeu, une différence a d'entrée sauté aux yeux. Alors que Alain Casanova demandait à ses joueurs de perdre le ballon sur l'engagement (on n'a jamais compris l'intérêt...), Sikora fait d'entrée jouer son équipe. Elle n'a rien montré d'extraordinaire mais ne joue plus bêtement à la baballe comme ça a été le cas pendant un peu plus d'un an. Rien que ça, c'est appréciable ! Le 4-2-3-1 de la fin de rencontre s'est révélé être plus intéressant que le 4-3-3 du début de match alors que Clément Chantôme et Mounir Chouiar - que Casanova n'avait plus fait jouer depuis le 23 août 2016 - ont fait de bonnes entrées en jeu pour leur première apparition de la saison. Sikora dispose désormais de davantage d'éléments de réflexion et de cinq jours pour préparer le déplacement à Orléans, lundi.

Lance

Coupe de la Ligue 2017-18
Deuxième tour

Lorient-Lens : 3-2
Buts : Bouanga (22ème), Moreira (23ème), Cabot (29ème) pour Lorient ; Koukou (37ème), Lopez (45ème +2) pour Lens
Avertissements aux Lensois Dankler (73ème), Chantôme (78ème)

Lorient : Petkovic - Moreira, Saad (Rose, 70ème), Touré, Le Goff (cap.) - Bouanga, Danic (Wadja, 63ème), Lemoine, Claude-Maurice - Cabot, Hamel (Selemani, 66ème). Entraîneur : Mickaël Landreau

Lens : Vachoux - Lemos, Dankler, Duverne, Hafez - Bellegarde (Chouiar, 72ème), Koukou (cap.) (Bostock, 88ème), Ephestion (Chantôme, 60ème) - Zoubir, Lopez, Fortuné. Entraîneur : Éric Sikora.

Photo : site officiel du FC Lorient

Publié dans Infos

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>