Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

740 articles avec infos

Lens-Brest : le groupe lensois

Publié le par Lance

Dix-neuvième avec zéro points à l'issue des trois premières journées, Lens reçoit demain Brest qui le devance d'une place grâce à un point gagné contre le Gazélec Ajaccio la semaine dernière. Malgré les mauvais résultats qu'accumule son équipe, Alain Casanova a décidé de reconduire seize des dix-huit joueurs présents à Sochaux.

Le groupe lensois : Belon, Vachoux ; Cvetinovic, Dankler, Duverne, Ebosse, Hafez, Lemos ; Beghin, Bellegarde, Bostock, Ephestion, Koukou ; Fortuné, Gérard, Lendric, Lopez, Zoubir.

L'entraîneur a procédé à un deux changements. Forfait la semaine passée, Thomas Ephestion retrouve sa place et Karim Hafez, de retour au RCL, est qualifié et intégré au groupe. Les jeunes Maxence Carlier et Simon Bianda en font les frais et joueront en Nationale 2.

Contrairement à Hafez, Clément Chantôme n'a pas été retenu par son entraîneur. Il se contentera d'un entraînement et ne pourra même pas renouer avec la compétition avec l'équipe réserve.

Mohamed Fofana, Mouaad Madri, Christos Tasoulis et Valentin Wojtkowiak sont forfaits. Comme Bianda, Carlier et Chantôme, Mounir Chouiar, Didier Desprez, Nicolas Douchez, Modibo Sagnan et Moussa Sylla sont victimes des choix de leur entraîneur. Habib Habibou a quitté le Pas-de-Calais pour le Qatar Sport Club.

Lance

Avant, pendant et après le match, vous pouvez discuter de la rencontre Lens-Brest sur le forum Cœur Sang et Or.

Publié dans Infos

Qu'espérer après trois défaites successives ?

Publié le par FatherTom

"Depuis trente ans que je suis président, c'est notre plus mauvais départ", pestait en début de semaine Gervais Martel alors que les Sang et Or ont débuté leur Championnat par trois défaites. Nommé président le 24 août 1988, le natif de Oignies n'avait pas vécu à ce poste les trois défaites inaugurales concédées en juillet de cette année-là mais il avait pu assister à la désastreuse fin de saison, le Racing terminant alors dernier de première division.

Faut-il aujourd'hui craindre un futur échec pour la saison 2017-18 lors de laquelle l'objectif est de monter en Ligue 1 ? S'attarder sur les dix-neuf précédents exercices - ceux qui se sont disputés dans une poule unique de vingt clubs avec la victoire à trois points - peut s'avérer intéressant.

Avant Tours et Lens cette saison, seules dix équipes avaient débuté leur saison par trois défaites. Parmi elles, aucune n'est montée en Ligue 1. Faut-il en conclure que Lens n'a plus aucune chance de retrouver l'élite en fin d'exercice ? Extrapoler à partir de si peu de cas est un numéro de haute voltige auquel nous ne nous livrerons pas. Cela pourrait amener à des incohérences. Ainsi, parmi ces dix équipes, seules deux sont descendues en troisième division (Louhans-Cuiseaux en 1999-2000 et Laval en 2005-06). Perdre trois fois d'entrée serait donc un bon présage en vue d'un maintien ? Ou encore, puisque Caen a fini la saison 2003-04 à la deuxième place ou puisque Nancy a clos l'exercice 2004-05 sur la première marche du podium alors que ces deux équipes ne comptaient qu'un point après trois journées, cela laisserait aujourd'hui encore des chances à Brest (dix-huitième avec un point) alors que Lens (un point derrière) n'en aurait plus ?

Trois journées est une durée bien trop courte à l'échelle d'une saison : les clubs ont encore beaucoup de possibilités de prendre des points. D'ailleurs, affirmer que le Championnat se joue en août est aussi stupide que répéter qu'il se joue en mai... Toutes les journées sont importantes, les Lensois l'ont payé la saison dernière pour le savoir. Ainsi, il n'est pas inintéressant de rechercher si des clubs sont déjà montés en Ligue 1 malgré un trou de trois défaites quelque part dans leur saison.

Au cours des dix-neuf derniers Championnats, quatorze équipes ont accédé à l'étage supérieur en n'ayant pris aucun point lors d'au moins trois journées consécutives. La disette a pu intervenir chez un Champion (Toulouse en 2002-03), chez un dauphin (Dijon en 2015-16), chez un troisième (Nice en 2001-02) ou chez un barragiste (Troyes en 2016-17). Le surplace a pu avoir lieu en début de saison (Caen en août et septembre de la saison 2013-14), à la fin des matches aller (Grenoble en 2007-08), durant l'hiver (Le Mans en janvier de la saison 2002-03) ou en fin d'exercice (Troyes en avril et mai de la saison 1998-99). La série de trois défaites de rang a pu être fatale à un entraîneur (José Riga licencié de Metz après trois revers en décembre de la saison 2015-16) mais pas aux objectifs de montée et a pu concerner Lens (en fin de saison 2008-09). Enfin, pour trois équipes, la plus mauvaise série de la saison s'est prolongée jusqu'à quatre défaites de rang, que ces équipes terminent troisième (Troyes en 2004-05, série en août et septembre), deuxième (Strasbourg en 2001-02, série en février et mars) ou première (Metz en 2006-07, série en mai) !

Évidemment, ces situations sont rares, la plupart des équipes qui connaissent des séries d'insuccès ne terminant pas la saison sur le podium. Mais elles ont le mérite de montrer qu'une saison est longue et que tout reste encore possible. "On a mal débuté le Championnat, ça va être difficile de monter", a déclaré Habib Habibou en quittant le Racing. En l'espace de deux semaines et de trois matches de Ligue 2, les joueurs d'Alain Casanova se sont largement compliqués la tâche. Ils n'auront guère plus le droit à l'erreur d'ici la fin de saison...

FatherTom

Photo : rclens.fr

Publié dans Infos

Le compteur comparatif (3ème journée)

Publié le par FatherTom

Défaits à Auxerre (1-0), face à Nîmes (1-2) et à Sochaux (3-2) samedi, les Lensois effectuent leur pire début de saison depuis l'été 1988. Ces dernières saisons, la référence en la matière en Ligue 2 était l'entame de l'exercice 2011-12. Mais, après deux défaites face à Reims (0-2) et à Istres (2-1), les joueurs de Jean-Louis Garcia étaient parvenus à prendre les trois points lors de la troisième journée.

En ce 13 août 2011, les Sang et Or avaient battu Troyes (2-1), promu en Ligue 1 à l'issue de la saison. À l'approche de la dernière demi-heure de jeu, David Pollet avait inscrit le deuxième des onze buts qu'il allait marquer cette saison-là. Un quart d'heure plus tard, Pierre Ducasse avait permis aux Artésiens de se mettre à l'abri : malgré le but de Benjamin Psaume, les Champenois étaient repartis de Bollaert vaincus.


2008-09
   6 points
  1er - 68 points


2011-12
    3 points
   12ème - 48 points


2012-13
    5 points
   12ème - 45 points


2013-14
   7 points
    2ème - 65 points


2015-16
   3 points
    6ème - 58 points


2016-17
   5 points
    4ème - 65 points


2017-18
    0 point  

FatherTom

Publié dans Infos

Hafez est de retour

Publié le par Lance

Prêté par Lierse la saison passée, Karim Hafez est à nouveau cédé pour un an au RCL. Le défenseur avait disputé 23 matches de Ligue 2 lors du précédent exercice (trois passes décisives).

L'Égyptien était une priorité du recrutement estival lensois. "Karim Hafez nous a donné satisfaction, indiquait Jocelyn Blanchard le 21 juin. Il est notre priorité à son poste. Il a beaucoup de potentiel." Les négociations avec Lierse ayant échoué (une indemnité de transfert de 3 M a été évoquée), le Racing a recruté Christos Tasoulis. "Hafez était un joueur prêté, rappelait le directeur sportif lensois le 19 juillet, lors de la présentation du défenseur grec. À la fin de la saison, il n’était plus à nous. On était donc dépendant de plein de choses. On voulait l’acquérir mais ce n’était pas envisageable pour nous, en Ligue 2, d’acheter un joueur à ce prix."

Le joueur se dit satisfait de retrouver le club du Pas-de-Calais. "Les discussions entre Lierse et Lens ont pris du temps mais, finalement, je suis ici ! Je suis très heureux de revenir au Racing. J’espère que tous ensemble nous pourrons faire notre boulot pour monter en Ligue 1 ! Je retrouve une partie de mes anciens équipiers. Je suis très content de jouer à nouveau avec eux !" Hafez de retour, Tasoulis pourrait devoir se contenter de peu de temps de jeu. Alors que Enzo Ébosse espère pouvoir se montrer cette saison et que Alvaro Lemos peut également jouer à gauche (on l'a d'ailleurs essentiellement vu à ce poste depuis le début de saison), on peut se demander quel a été l'intérêt de recruter l'ancien joueur de Panionios...

Lance

Publié dans Infos

Sochaux-Lens en chiffres

Publié le par FatherTom

- Après leur troisième défaite - concédée samedi à Sochaux (3-2) après celles infligées par Auxerre (1-0) et Nîmes (1-2) - en autant de matches de Championnat cette saison, les joueurs d'Alain Casanova comptent déjà neuf points de retard sur la deuxième place, la dernière à offrir une accession directe pour la Ligue 1. Il faut remonter à la conclusion de l'exercice 2015-16 pour trouver trace d'une telle marge à combler. Les Lensois avaient terminé la saison à la sixième place, à douze points du deuxième.

- Les Artésiens réalisent actuellement leur pire entame de Championnat depuis la saison 1988-89 ! Les Lensois s'étaient alors successivement inclinés face à Toulon (0-1), à Toulouse (2-1) et face à Auxerre (0-1).

- Les Sang et Or n'avaient plus concédé trois revers de suite en Ligue 2 depuis le printemps 2016. Les joueurs d'Antoine Kombouaré s'étaient alors écroulés en perdant successivement à Nîmes (4-2, le 22 avril), face au Paris FC (0-1, le 29 avril) et à Bourg-en-bresse (2-1, le 6 mai).

- Dix-neuvième au classement, Lens possède avec Auxerre, Quevilly et Tours la pire défense de Ligue 2. La série semble infernale pour l'arrière garde lensoise : après avoir encaissé un but à Auxerre, elle en a pris deux face à Nîmes puis trois à Sochaux !

- Dusan Cvetinovic et ses partenaires n'avaient plus encaissé trois buts dans une même rencontre depuis le 10 avril. Les Artésiens étaient alors repartis de Corse avec une victoire acquise face à l'AC Ajaccio (3-6).

- Alors que les entraîneurs sont désormais autorisés à convoquer dix-huit joueurs pour un match de Ligue 2, Alain Casanova a choisi de ne procéder face aux Lionceaux qu'à un seul remplacement, Ivan Lendric suppléant le fantomatique Abdelrafik Gérard. La dernière fois que l'entraîneur lensois avait été autant à cours d'idées remonte au 3 février lors d'un triste Lens-Troyes (0-0).

- Les deux avant-centres ayant participé à la deuxième mi-temps ont chacun trouvé le chemin des filets : Ivan Lendric a ouvert son compteur en Championnat, quatre jours après avoir fait tremblé les filets en Coupe de la Ligue ; Cristian Lopez a marqué sur penalty son deuxième but de la saison en Championnat, le troisième au cours des trois derniers matches du Racing toutes compétitions confondues.

- Meilleur passeur lensois la saison dernière, Abdellah Zoubir a délivré sa première passe décisive de la saison. L'ancien joueur d'Istres est à l'origine du but de Lendric.

- Après avoir joué en Coupe de la Ligue quatre jours plus tôt, Dankler a fait ses débuts en Ligue 2 à Montbéliard.

- Carton plein pour Dusan Cvetinovic : le Serbe a récolté trois cartons jaunes en autant de rencontre de Ligue 2. Il sera donc suspendu lors du déplacement à Lorient, en Coupe de la Ligue, le 22 août. Ivan Lendric a également été averti par Monsieur Delerue.

FatherTom

Publié dans Infos

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>