Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

674 articles avec infos

Le compteur comparatif (33ème journée)

Publié le par FatherTom

"On est encore dans la course. Il reste cinq matches à bien préparer. Il faudra montrer des corrections par rapport à ce que l’on a pu constater jusqu’à maintenant", réagissait Alain Casanova après la défaite face à Auxerre (0-1) samedi, alors que son équipe se cherche encore. Celle-ci devra s'améliorer si elle veut que sa saison bascule du bon côté.

À cinq matches de l'arrivée, l'équipe entraînée par Casanova affiche un bilan intermédiaire, proche de celui qui avait mené les joueurs d'Antoine Kombouaré vers la Ligue 1 en 2013-14, mais proche également de celui qui avait condamné l'effectif de la saison dernière. Aucune conclusion n'est encore possible : lors de la trente-troisième journée, la déception avait accompagné les futurs promus, revenus de Châteauroux (1-1) avec un seul point alors qu'ils menaient à l'entame du dernier quart d'heure ; tandis que l'espoir accompagnait il y un an la remontée au classement des Sang et Or, rentrés de Niort (0-1) avec les trois points.

2008-09
64 points 
  1er - 68 points


2011-12
41 points
   12ème - 48 points




2012-13
42 points
   12ème - 45 points


2013-14
57 points
    2ème - 65 points


2015-16
52 points
   6ème - 58 points


2016-17
55 points  

FatherTom

Publié dans Infos

Lens-Auxerre en chiffres

Publié le par FatherTom

- Les Lensois ont concédé samedi face à Auxerre (0-1) leur huitième défaite de la saison, la quatrième à Bollaert. Avec vingt-six points pris en seize matches joués à Bollaert (1,6 point par rencontre), le Racing ne possède que le dixième meilleur bilan de Ligue 2 à domicile.

- Les Sang et Or viennent d'enchaîner deux défaites à Bollaert, face à Brest (0-2) et Auxerre. Du jamais vu depuis septembre 2012 lorsque les joueurs de Jean-Louis Garcia avaient successivement perdu face à Angers (1-3) et Monaco (0-4).

- Au cours de ces deux défaites, les Artésiens se sont montrés incapables de trouver le chemin des filets. Ils restent sur 183 minutes sans marquer à domicile, pire série de la saison. Les spectateurs de Bollaert n'avaient plus connu telle disette depuis trois ans : les joueurs d'Antoine Kombouaré étaient restés inefficaces durant 218 minutes entre avril et mai 2014.

- La défense nordiste a une nouvelle fois craqué. Pour la vingt-quatrième fois en trente-trois journées, Nicolas Douchez a dû aller rechercher le ballon au fond de ses filets. Le Racing ne possède que la huitième meilleure défense de Ligue 2.

- Il est important dans le sprint final d'échapper aux suspensions. Pour la huitième fois de la saison, la deuxième consécutive, les Lensois n'ont pas reçu de carton. Dusan Cvetinovic (deux rencontres), Habib Habibou (cinq rencontres), Djiman Koukou (une rencontre), Kenny Lala (trois rencontres) et Abdellah Zoubir (quatre rencontres) demeurent cependant sous le coup d'une suspension au prochain avertissement.

- Alain Casanova a lancé Nadjib Baouia en cours de deuxième mi-temps. L'attaquant n'avait plus foulé une pelouse de Ligue 2 depuis le 1er décembre 2013 sous les couleurs d'Évian. Baouia est devenu le trentième joueur utilisé cette saison par Casanova en Ligue 2 !

- Jean-Ricner Bellegarde n'a plus joué en équipe première depuis le 7 février, à Bourg-en-Bresse (0-0). Convoqué dans un groupe élargi par Alain Casanova, le jeune lensois a finalement été désigné dix-septième homme. C'est la cinquième fois de la saison que Bellegarde doit suivre une rencontre depuis les tribunes.

- Benjamin Bourigeaud a été remplacé par Anthony Scaramozzino à trois minutes de la fin du match. Le Calaisien restait sur dix-sept matches de Championnat (non consécutifs) joués dans leur intégralité. Il n'avait plus quitté prématurément ses partenaires depuis la réception de Reims (1-1) le 22 octobre.

- Abdelrafik Gérard a disputé la rencontre dans son intégralité. L'ancien Cristolien n'avait plus disputé les quatre-vingt-dix minutes d'un match depuis la réception de Nîmes (1-3) le 21 janvier. De son côté, Thomas Ephestion a disputé la totalité d'une rencontre de Ligue 2 pour la première fois de sa carrière.

- Djiman Koukou est resté tout le match sur le banc. Le Béninois avait participé aux quatre dernières rencontres du Racing (deux titularisations).

FatherTom

Publié dans Infos

Lens-Auxerre : le groupe lensois

Publié le par Lance

Excepté Reims (défaite à Laval 5-2) et Strasbourg (match lundi contre l'AC Ajaccio), tous les adversaires du Racing dans la course à la montée se sont imposés ce vendredi soir. Lens se doit donc de l'emporter demain contre Auxerre (coup d'envoi à 15 heures). Alain Casanova a convoqué dix-sept joueurs pour cette rencontre.

Le groupe lensois : Douchez, Vachoux ; Ba, Duverne, Hafez, Lala, Scaramozzino ; Bellegarde, Bostock, Bourigeaud, Ephestion, Gérard, Koukou ; Autret, Baouia, Habibou, Zoubir.

L'infirmerie artésienne est encore une fois très fréquentée. Cela permet à Mohamed Fofana de recevoir de la visite mais cela constitue un handicap pour l'entraîneur lensois. Dusan Cvetinovic, Kermit Erasmus, Kévin Fortuné, Cristian Lopez et Akim Zedadka sont forfaits. Habib Habibou est donc le seul attaquant de pointe d'expérience disponible.

John Bostock effectue son retour. Jean-Ricner Bellegarde est de nouveau appelé. Il ne l'avait plus été depuis la réception de Clermont, le 13 février (dix-septième homme). Nadjib Baouia profite des nombreuses absences et est récompensé de ses bonnes performances en CFA en faisant sa première apparition dans le groupe professionnel. Les spectateurs de Bollaert découvriront peut-être demain la vitesse de cet attaquant de couloir.

Ces trois joueurs remplacent Fortuné, Adama Guira et Daniel Opare (choix de l'entraîneur). Ils suivront le match en tribune aux côtés de Guillaume Beghin, Valentin Belon, Bilal Bari, Mounir Chouiar, Enzo Ebosse, Marvin Milville, Hugo Robert, Moussa Sylla, Valentin Wojtkowiak et Milos Zukanovic.

Lance

Avant, pendant et après le match, vous pouvez discuter de la rencontre Lens-Auxerre sur le forum Cœur Sang et Or.

Publié dans Infos

Le compteur comparatif (32ème journée)

Publié le par FatherTom

"Bof, la différence de buts, ce n'est pas très grave ça", a réagit Khalid Boutaïb, meilleur buteur strasbourgeois, après la large victoire du RC Lens sur la pelouse de l'AC Ajaccio (3-6), lundi. Les Lensois, Champions de France en 1998 grâce à une meilleure différence de buts que Metz, connaissent eux l'importance de ce paramètres, le plus décisif en cas d'égalité. Ils se souviennent également peut-être que s'ils avaient marqué un but de plus, le 13 mai dernier, face à Metz (1-0), ce serait le Havre qui serait monté en Ligue 1 à la place des Lorrains grâce à une meilleure différence de buts...

Les joueurs d'Alain Casanova ont donc eu raison de soigner leur différence de buts en l'accentuant, pour la première fois de la saison, de trois unités. Dans le passé, la trente-deuxième journée de Ligue 2 a d'ailleurs déjà été propice à ce genre d'entreprise. En 2011-12, les joueurs de Jean-Louis Garcia s'étaient ainsi imposés 0-3 à Tours (buts de Geoffrey Kondogbia, Ludovic Baal et William Rémy). La saison dernière, ceux d'Antoine Kombouaré avaient battu Auxerre sur ce même score à Bollaert (buts de Mathias Autret, Ibrahima Seck contre son camp et Patrick Olsen).

2008-09
61 points 
  1er - 68 points


2011-12
41 points
   12ème - 48 points




2012-13
42 points
   12ème - 45 points


2013-14
56 points
    2ème - 65 points


2015-16
49 points
   6ème - 58 points


2016-17
55 points  

FatherTom

Publié dans Infos

AC Ajaccio - Lens en chiffres

Publié le par FatherTom

- Comme après leurs défaites à Strasbourg (victoire à Laval) et à Orléans (succès contre Valenciennes), les Lensois ont su rebondir neuf jours après avoir perdu contre Brest (0-2). Leur victoire sur la pelouse de l'AC Ajaccio (3-6) les propulse à la deuxième place du classement, position déjà occupée à l'issue des vingtième, vingt-septième et vingt-huitième journées.

- Les Sang et Or ont remporté en Corse leur quinzième victoire de la saison, la huitième loin de Bollaert. Ils possèdent le deuxième meilleur bilan de Ligue 2 à l'extérieur, Nîmes ayant ramené un point supplémentaire de leurs déplacements.

- Lens - qui avait éliminé l'AC Ajaccio de la Coupe de la Ligue cet été sur le score de 3-0 - ne s'était plus imposé par au moins trois buts d'écart depuis le 1er avril 2016 lorsque les joueurs d'Antoine Kombouaré avaient battu Auxerre (3-0). Grâce à cette performance, les Lensois affichent une différence de buts positive de treize unités. Du jamais vu depuis la fin du Championnat 2013-14 lorsque les promus artésiens avaient terminé la saison avec une différence de +18.

- Il faut remonter au 6 mai 2014 pour trouver trace d'une équipe lensois marquant au moins six buts. À l'époque, Jérôme Le Moigne et ses partenaires s'étaient imposés à Istres (1-6). C'est également à cette occasion qu'ils avaient marqué comme lundi cinq buts en une mi-temps, cette fois-là lors de la seconde.

- Lens possède désormais le deuxième meilleur bilan offensif de Ligue 2 : les Sang et Or ont inscrit quarante-neuf buts cette saison (1,5 but par match en moyenne). Seul Strasbourg, qui a trouvé une fois de plus le chemin des filets, fait mieux.

- Les Artésiens ont ouvert le score dès la septième minute de jeu. En début de saison, il avait fallu quelques secondes de plus à John Bostock pour faire trembler les filets à Troyes (1-1). Les Lensois n'avaient plus été aussi précoces depuis le 4 mars 2016. Patrick Olsen avait alors ouvert la marque à Laval (1-1) dès la sixième minute de jeu.

- Pour la première fois depuis qu'il porte le maillot lensois, Habib Habibou a disputé un match dans son intégralité. Le temps pour le joueur - qui a marqué sur chacun de ses tirs cadrés depuis qu'il évolue dans le Pas-de-Calais - d'inscrire ses cinquième et sixième but de la saison. L'ancien Rennais a été servi sur sa première réalisation par Benjamin Bourigeaud, auteur de sa cinquième passe décisive de la saison.

- Thomas Ephestion a honoré sa première titularisation en Ligue 2 par un doublé marqué sur ses deuxième et troisième tirs cadrés en Ligue 2. Le joueur arrivé cet hiver de Béziers s'était jusqu'ici contenté de six entrées en cours de jeu.

- Ephestion et Habibou sont les premiers Nordistes à inscrire un doublé en Championnat depuis John Bostock. Le Trinidadien avait trouvé deux fois l'ouverture en septembre, face à Orléans (4-2).

- Kévin Fortuné a inscrit son huitième but de la saison en Championnat, le deuxième sur penalty après celui marqué à Valenciennes (1-2). Il talonne Cristian Lopez, meilleur buteur artésien cette saison, qu'il aura l'occasion de rejoindre puis de doubler, l'Espagnol devant être forfait pour le mois d'avril. L'ancien joueur de Béziers n'avait plus fait trembler les filets depuis le 13 février face à Clermont (3-1).

- Impliqué sur trois buts, Abdelrafik Gérard a été l'un des meilleurs joueurs lensois. En plus d'être à l'origine du second penalty nordiste, le joueur formé au Paris SG a délivré à Thomas Ephestion sa deuxième passe décisive de la saison puis a inscrit son deuxième but de la saison après celui marqué face à Nîmes (1-3). Gérard était à la conclusion d'une action initiée par Kenny Lala, auteur de sa deuxième passe décisive de la saison.

- Pour la troisième fois de la saison, Nicolas Douchez a dû aller rechercher le ballon trois fois au fond de ses filets. L'arrière-garde nordiste avait déjà encaissé au moins trois buts à Strasbourg (3-1, le 10 décembre) et face à Nîmes (1-3, le 21 janvier). Le Racing ne possède que la neuvième meilleure défense de Ligue 2.

- Tours et l'AC Ajaccio ont la particularité d'être les deux équipes à avoir réussi à remonter un handicap de deux buts face aux Lensois. À chaque fois, les Sang et Or ont su réagir : à Tours, Akim Zedadka avait sauvé son équipe dans le temps additionnel (victoire 2-3) ; à Ajaccio, la folie ne s'est pas arrêtée une fois les Corses revenus au score.

- Abdoul Ba est redevenu un footballeur professionnel sur l'île de Beauté. Hormis les rencontres jouées avec sa sélection nationale, le Mauritanien n'avait plus foulé une pelouse d'un match pro depuis le 9 septembre, face à Bourg-en-Bresse (1-1). Toutes compétitions nationales confondues, c'est donc une absence de vingt-neuf matches qui a pris fin lundi !

- Alors qu'il n'a plus porté le maillot lensois depuis le 17 décembre face au Gazélec Ajaccio (2-1), Adama Guira pensait peut-être que sa convocation dans le groupe allait lui permettre d'obtenir du temps de jeu. Malheureusement pour lui, le Burkinabé a été désigné dix-septième homme par Alain Casanova. Guira en reste donc à 121 minutes de jeu en Championnat cette saison.

- Daniel Opare n'a lui plus foulé une pelouse depuis le déplacement à Orléans (2-1), le 20 février. Depuis, il a dû se contenter de quatre apparitions dans le groupe, dont celle de lundi, à l'occasion de laquelle il s'est une nouvelle échauffé sans entrer en jeu.

- Les blessures se multiplient à Lens. Karim Hafez a ainsi dû quitter prématurément ses coéquipiers. L'Egyptien avait jusqu'ici disputé l'intégralité des dix-sept rencontres auxquelles il avait participé.

- Dans le sprint final, les Nordistes doivent veiller à ne pas être suspendus, encore plus alors que plusieurs joueurs sont forfaits. Ils ont eu lundi la bonne idée de ne pas se faire remarquer par l'arbitre. Toutes compétitions confondues, c'est la septième fois cette saison que les Lensois ne sont pas avertis. Cinq joueurs restent sous le coup d'une suspension au prochain carton jaune : Dusan Cvetinovic (trois rencontres), Habib Habibou (six rencontres), Djiman Koukou (deux rencontres), Kenny Lala (quatre rencontres) et Abdellah Zoubir (cinq rencontres).

FatherTom

Publié dans Infos

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>