Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

740 articles avec infos

Après Sochaux, une décision s'impose...

Publié le par Lance

Troisième journée et troisième défaite pour les joueurs d'Alain Casanova, hier à Sochaux (3-2). Pendant plus d'une heure, les Lensois ont pratiqué le football mis en place par leur entraîneur. ils n'ont donc rien montré et ont logiquement été menés 3-0 après soixante-quatre minutes de jeu. Les deux buts inscrits par les Artésiens en fin de rencontre ne doivent pas faire oublier l'écart de niveau constaté entre les deux équipes. Ils montrent en revanche que les joueurs lensois ont les capacités pour réaliser de belles choses lorsqu'ils sortent de leur schéma de jeu habituel et pensent à aller de l'avant.

Casanova - logiquement en difficulté pour défendre la prestation de son équipe - évoque "pas mal de réussite du côté de Sochaux." S'il était lucide, il saluerait le travail de son homologue doubiste qui réussit à concilier jeu et résultats après quelques semaines de présence à la tête du FCSM quand l'ancien technicien toulousain demande sans cesse davantage de temps. "Quand tous les joueurs seront vraiment à cent pour cent, avec l’arrivée de Clément Chantôme, le retour de Karim Hafez et certains joueurs qui commencent à retrouver du rythme de jeu comme Alvaro Lemos ou Cristian Lopez, je pense que d’ici quinze jours trois semaines cette équipe sera beaucoup plus forte." D'ici-là, deux journées supplémentaires auront été disputées. Combien de points de retard comptera alors le Racing ?

Dix-neuvième, Lens accuse déjà un déficit de neuf longueurs sur les deux premières places, celles qui mèneront directement en Ligue 1 en fin de saison. Les joueurs sont sans repères. Djiman Koukou évoque une "pression énorme. On a eu du mal à la gérer. On a été crispés." Si les joueurs se présentaient samedi à Bollaert avec Casanova à leur tête, l'atmosphère serait insoutenable. La colère continue de monter chez les supporters. Hier à Montbéliard, ils s'en sont pris un peu à tout le monde : "Lensois, bouge ton cul", "Casanova démission", "Blanchard démission", "direction démission", etc. Le tube de l'été reste évidemment le chant "Casanova casse-toi", l'entraîneur faisant l'unanimité contre lui. À l'issue de la rencontre, un supporter est passé au-dessus des grilles séparant la tribune de la pelouse sous le regard de stadiers dont la passivité voire la complicité sont troublantes. Le ton est monté. D'autres incidents sont à craindre si la décision qui s'impose n'est pas prise dans les prochains jours.

Les supporters réclament le retour d'Éric Sikora sur le banc de touche et cette piste serait actuellement étudiée par les dirigeants. Gervais Martel n'a pas vraiment soutenu son entraîneur hier. "Ce serait avoir la langue de bois aussi de dire qu’avec zéro point en trois matchs, on n’est pas perturbé, reconnaît le président lensois. C’est un métier à risque, entraîneur, c’est lui qui est en première ligne. [...] Je suis perturbé. Quand on est perturbé, on doit avoir une réflexion. Alain doit l’avoir aussi. Le plus important, ce qui dépasse tout, les hommes, c’est le Racing Club de Lens."

Lance

Championnat de France 2017-18 - Ligue 2
Troisième journée

Sochaux-Lens : 3-2
Buts : Teikeu (40ème), Martin (55ème, 64ème) pour Sochaux ; Lendric (74ème), Lopez (83ème, s.p.) pour Lens
Avertissements aux Sochaliens Ba (36ème), Teikeu (37ème), Kalulu (73ème), Bakayoko (76ème) ; aux Lensois Cvetinovic (39ème), Lendric (49ème)

Sochaux : Prévot - Alphonse, Teikeu, Ruiz, Fuchs - Ba (Bergdich, 61ème), Tardieu (cap.) (Ogie, 88ème), Daham - Martin, Touzghar, Kalulu (Bakayoko, 73ème). Entraîneur : Peter Zeidler

Lens : Vachoux - Duverne, Dankler, Cvetinovic (cap.), Lemos - Koukou, Bostock - Zoubir, Fortuné, Gérard (Lendric, 46ème) - Lopez. Entraîneur : Alain Casanova.

Publié dans Infos

Pendant ce temps-là, Sikora...

Publié le par FatherTom

La Coupe de la Ligue n'était qu'une parenthèse qui n'a guère enchanté les supporters lensois (voir notre article Que c'était mauvais !). La Ligue 2 reprend ses droits ce week-end avec la troisième journée qui réserve aux Lensois un déplacement à Sochaux, troisième avant les matches qui ont eu lieu hier.

Si la place occupée actuellement par un club n'a pas forcément encore de grande signification, voir le FCSM compter quatre points et le RCL aucun a un sens : les joueurs de Peter Zeidler ont bien mieux entamé leur saison que ceux d'Alain Casanova. "On sait que Sochaux fait un très bon début de Championnat, remarque l'entraîneur artésien. Cette équipe a changé d’entraîneur, elle a une philosophie de jeu différente. [...] Je pense que l’arrivée de ce nouveau coach a apporté un élan de détermination, d’envie, de générosité qui a peut être manqué sur la fin de saison." Nombreux sont les supporters lensois qui auraient aimé observer un tel élan à Lens après une fin de saison sous forme de "tragédie", comme l'a encore mentionné Thomas Ephestion la semaine dernière.

Face à Nîmes et face à l'AC Ajaccio en Coupe de la Ligue, la Marek a d'ailleurs soumis le nom d'un remplaçant potentiel. Si les actionnaires nordistes avaient suivi les conseils du kop de Bollaert, Éric Sikora aurait pu prendre en charge l'équipe première lensoise cet après-midi au Stade Bonal, là où il avait commencé sa carrière, le 4 octobre 1985, à l'époque où la pelouse doubienne avait encore la réputation de plus beau gazon de France. Mais l'ancien capitaine du Racing sera aujourd'hui à Avion, où la réserve artésienne qu'il dirige recevra l'AC Amiens pour l'ouverture du championnat de Nationale 2.

Comme chaque saison, l'objectif de la deuxième équipe lensoise sera d'assurer le plus tôt possible le maintien et de favoriser l'intégration des joueurs chez les professionnels. "Ce sera à nous de prendre un bon départ comme on a pu le faire l’année dernière et de se maintenir dans la première partie de tableau tout au long de la saison pour ne pas avoir de peur ou de crainte, a annoncé cet été Sikora. On est un club formateur donc on va jouer au ballon comme on l’a toujours fait. Au niveau du jeu, on pourra poser des problèmes. On verra si l’on est capable de répondre face à ces équipes qui sont un peu compliquées." La saison dernière, les joueurs de Sikora avaient terminé meilleure réserve de leur poule en se positionnant à la sixième place.

FatherTom

Photo : rclens.fr

Publié dans Infos

Sochaux-Lens : le groupe lensois

Publié le par Lance

Battu lors des deux premières journées, Lens jouera demain à Sochaux (coup d'envoi à 15 heures). Plus de six cents supporters lensois seront présents. Ils espèrent voir autre chose que ce que leur équipe leur a proposé lors de ses deux dernières rencontres, contre Nîmes en Championnat et l'AC Ajaccio en Coupe de la Ligue. Alain Casanova a communiqué le nom des dix-huit joueurs sélectionnés pour cette rencontre.

Le groupe lensois : Belon, Vachoux ; Bianda, Carlier, Cvetinovic, Dankler, Duverne, Ebosse, Lemos ; Beghin, Bellegarde, Bostock, Koukou ; Fortuné, Gérard, Lendric, Lopez, Zoubir.

Comme il l'a fait en Coupe de la Ligue en début de semaine, Casanova a choisi de modifier sa façon de composer son groupe en retenant un défenseur de plus et un joueur offensif de moins que lors des deux premières journées. Sa sélection comporte donc sept défenseurs. Pour une équipe qui joue avec une défense à quatre, ça fait beaucoup...

Thomas Ephestion, Mouaad Madri, Cristos Tasoulis et Valentin Wojtkowiak sont forfaits. Casanova a choisi de ne pas retenir Clément Chantôme, Mounir Chouiar, Didier Desprez, Nicolas Douchez, Mohamed Fofana, Habib Habibou, Modibo Sagnan et Moussa Sylla.

Lance

Avant, pendant et après le match, vous pouvez discuter de la rencontre Sochaux-Lens sur le forum Cœur Sang et Or.

Publié dans Infos

Fortuné décisif malgré tout

Publié le par FatherTom

La saison dernière, à pareille époque, Kévin Fortuné flambait. Fraîchement débarqué de Béziers, le néo-professionnel faisait trembler les filets à quatre reprises en trois matches : contre Tours (2-2, le 5 août), contre l'AC Ajaccio à deux reprises en Coupe de la Ligue (3-0, le 9 août) et à Nîmes (0-2, le 15 août).

Un an plus tard, l'attaquant est toujours à la recherche de son premier but de la saison. Touché par un deuil au début de l'été, Fortuné n'est pas en confiance face au but. Que ce soit à Auxerre (1-0, le 31 juillet), face à Nîmes (1-2, le 4 août) ou face à l'AC Ajaccio en Coupe de la Ligue (2-1, mardi dernier), le numéro 13 lensois s'est retrouvé seul face au gardien mais a toujours manqué son duel, le ballon finissant dans les gants du portier adverse ou dans les tribunes.

Cela n'empêche pas Alain Casanova de lui accorder sa confiance. Ainsi, Fortuné est avec Dusan Cvetinovic et Jérémy Vachoux le seul joueur à avoir disputé l'intégralité des trois rencontres officielles de cette nouvelle saison. Celui qui a quitté le centre de formation de Dijon à vingt-deux ans le lui rend bien, dans un rôle quelque peu nouveau pour lui. S'il précisait récemment qu'il "peux jouer sur toute la ligne offensive", c'est davantage dans un rôle de passeur qu'il s'illustre actuellement. Fortuné a été à la dernière passe des trois actions ayant abouti à un but cette saison : pour Cristian Lopez face à Nîmes et Ajaccio et pour Ivan Lendric face aux Corses. C'est pour lui, dans cet exercice, déjà aussi bien que la saison dernière.

FatherTom

Photo : rclens.fr

Publié dans Infos

Que c'était mauvais !

Publié le par Lance

Après des défaites à Auxerre (1-0) et contre Nîmes (1-2), le Racing s'est imposé hier contre l'AC Ajaccio (2-1) et s'est ainsi qualifié pour le deuxième tour de la Coupe de la Ligue à l'occasion duquel il se déplacera à Lorient. Cette première victoire de la saison n'ôte cependant pas les doutes auxquels fait face l'équipe lensoise, sa prestation ayant été d'une pauvreté affligeante.

Alain Casanova - qui avait déclaré la veille du match que "des joueurs ont besoin d’enchaîner donc il n’y aura pas de grand turnover" - avait choisi de n'aligner dans son 4-2-3-1 que quatre joueurs ayant débuté quatre jours plus tôt face aux Crocodiles. Les Corses ont logiquement ouvert le score (Coutadeur, 37ème) dans une première période lensoise d'un niveau consternant. Au retour des vestiaires, l'entraîneur artésien a choisi de procéder à deux changements (entrées en jeu de Lemos et Koukou à la place de Sylla et Beghin) et de passer en 4-3-3. Les Sang et Or ont été moins mauvais mais le niveau affiché était encore très insuffisant. Jérémy Vachoux a à plusieurs reprises évité à son équipe d'encaisser un deuxième but qui aurait là encore récompensé l'équipe qui dominait les débats. En moins de quatre minutes, le RCL a pourtant réussi l'impensable : égaliser puis prendre l'avantage sur les Corses grâce à des buts inscrits par Lendric (75ème) et Lopez (78ème) sur des phases de jeu rapide.

Le public a une fois encore réclamé le départ d'Alain Casanova et son remplacement par Éric Sikora. L'ancien Toulousain a dit qu'il ne démissionnerait pas (ce serait dommage de partir sans chèque...) et cette victoire l'assure d'être sur le banc samedi à Sochaux. Sans progrès dans le jeu, l'ennui persistera et Lens renouera rapidement avec la défaite...

Lance

Coupe de la Ligue 2017-18
Premier tour

Lens - AC Ajaccio : 2-1
Buts : Coutadeur (37ème) pour l'AC Ajaccio ; Lendric (75ème), Lopez (78ème) pour Lens
Avertissements au Lensois Bellegarde (7ème), à l'Ajaccien Camara (38ème)

Lens : Vachoux - Sylla (Lemos, 46ème), Dankler, Cvetinovic (cap.), Ebosse - Beghin (Koukou, 46ème), Bostock - Bellegarde, Habibou (Lopez, 67ème), Fortuné - Lendric. Entraîneur : Alain Casanova

AC Ajaccio : Goda - Hergault, Sainatai, Marin, Cabit - Maazou, Coutadeur, Camara, Nouri (cap.) (Vialla, 82ème) - Wissa (Gimbert, 60ème), Laci (Cavalli, 82ème). Entraîneur : Olivier Pantaloni.

Photo : rclens.fr

 

Publié dans Infos

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>