Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

740 articles avec infos

Valenciennes-Lens en chiffres

Publié le par FatherTom

- Demain, face à Quevilly, les Lensois tenteront de ne pas rejoindre leurs peu glorieux ainés de la saison 1988-89. La défaite ramenée vendredi de Valenciennes (1-0) étend en effet à sept le nombre de revers consécutifs pour entamer la saison. Il y a près de trente ans, les Sang et Or avaient concédé huit défaites entre le 3 décembre 1988 et le 11 mars 1989.

- Lens a perdu la manche du Derby du bassin minier disputée dans le Nord pour la première fois depuis le 21 février 1990. En Championnat, les Artésiens restaient en effet sur six matches sans défaite dans le Hainaut (quatre victoires, deux nuls).

- En Ligue 2, les Lensois restent sur 187 minutes sans marquer à l'extérieur. Ils n'y ont plus trouvé le chemin des filets depuis la réalisation de Cristian Lopez à Sochaux (3-2) le 12 août. C'est la troisième fois en sept journées que les joueurs du Racing sont muets au cours d'un match : avant Valenciennes, Auxerre (1-0) et Orléans (2-0) avaient déjà résisté aux attaques lensoises.

- Pour la première fois depuis la première journée (défaite à Auxerre 1-0), les Sang et Or n'ont encaissé qu'un but. Ils possèdent toujours la pire défense de Ligue 2 avec seize buts concédés cette saison (soit une moyenne de 2,3 buts encaissés par rencontre).

- Les Artésiens ont récolté trois cartons jaunes adressés à Mounir Chouiar, Jean-Kévin Duverne et Abdellah Zoubir. Déjà averti face à Nîmes, Duverne sera suspendu s'il reçoit une nouvelle sanction administrative dans l'une des deux prochaines rencontres du Racing.

- Une série a pris fin à la 83ème minute quand Kévin Fortuné a été remplacé. Jusque là, le Lensois le plus décisif de la saison avait en effet participé dans leur intégralité aux huit premières rencontres disputées cette saison. Dusan Cvetinovic et Jean-Kévin Duverne sont désormais les seuls à avoir disputé en entier les sept premiers matches de Ligue 2 de la saison.

- Huit mois après ses débuts à Tours, Guillaume Beghin a disputé au Stade du Hainaut le deuxième match de Ligue 2 de sa carrière. Pour la première fois, le joueur formé à la Gaillette était titulaire en Championnat. De son côté, Cyrille Bayala a découvert le football français en remplaçant Kévin Fortuné.

FatherTom

Publié dans Infos

Valenciennes-Lens : le groupe lensois

Publié le par Lance

Lens est toujours à la recherche de sa première victoire en Championnat. Les Sang et Or tenteront de l'obtenir demain sur la pelouse du Stade du Hainaut, à l'occasion du Derby du bassin minier (coup d'envoi à 20 heures). Éric Sikora a retenu un groupe de dix-huit joueurs sans surprise.

Le groupe lensois : Douchez, Vachoux ; Cvetinovic, Dankler, Duplus, Duverne, Hafez, Lemos ; Beghin, Bellegarde, Bostock ; Chouiar, Fortuné, Gérard, Lopez, Maazou, Markovic, Zoubir.

Le groupe retenu pour le match de Lorient a subi deux modifications. Souleymane Diarra (suspendu) et Djiman Koukou (blessé) cèdent leur place à Guillaume Beghin et Cristian Lopez, de retour de blessure.

Comme Koukou, Clément Chantôme, Mohamed Fofana, Thomas Ephestion, Mouaad Madri et Valentin Wojtkowiak sont forfaits. Valentin Belon, Simon Bianda, Didier Desprez, Enzo Ebosse, Ivan Lendric, Modibo Sagnan, Moussa Sylla et Christos Tasoulis sont victimes des choix de leur entraîneur. Recruté le 31 août et arrivé dans le Pas-de-Calais ce jeudi, Cyrille Bayala ne figure pas dans le groupe.

Lance

Avant, pendant et après le match, vous pouvez discuter de la rencontre Valenciennes-Lens sur le forum Cœur Sang et Or.

Publié dans Infos

Le compteur comparatif (6ème journée)

Publié le par FatherTom

Et si, d'une certaine façon, l'histoire était en train de bégayer ? Comme en 2015-16, les Lensois se sont présentés samedi dernier pour leur sixième match de Championnat de la saison sans avoir encore gagné auparavant. Comme il y a deux saisons, ils rencontraient un adversaire breton. À chaque fois, ils ont perdu : samedi face Lorient (2-3) et le 15 septembre 2015 à Brest (2-1).

Ces deux défaites ont des similitudes. Les deux équipes artésiennes sont ressorties frustrés de leur match. "Il y a forcément une énorme déception car on a le sentiment d'avoir fait un bon match", pestait ainsi Antoine Kombouaré à l'époque alors que Éric Sikora a regretté samedi que "les efforts ne sont pas récompensés alors que, s’il y avait eu un nul sur ce match, cela n’aurait pas été volé". Évidemment, des erreurs ont été commises. "Quand on voit les buts que l’on prend, il y a mieux à faire", ne pouvait que constater l'actuel entraîneur lensois ce week-end, quand deux ans plus tôt son prédécesseur lançait qu'il "est inacceptable de prendre ce deuxième but". Mais des progrès ont été constatés et les Nordistes ont livré un match plus consistant que les précédents. Il y a deux saisons, l'actuel entraîneur de Guingamp affirmait ainsi que ses "joueurs ont fait le match que j'attendais d'eux" tandis que l'ancien capitaine du Racing confiait samedi avoir "vu des choses très intéressantes au niveau du jeu, de la solidarité, des intentions, de l’état d’esprit. À chaque fois, on est menés et on revient au score."

"C’est encourageant mais pas encore suffisant pour gagner le match", a conclu Siko il y a trois jours. En 2015-16, Kombouaré terminait également son propos sur une note positive. "Malgré la défaite, je pense que c'est le genre de matches qui doit nous donner confiance, qui doit nous donner la direction à suivre pour le match de vendredi contre Tours", déclarait-il. Si la première victoire de la saison n'allait intervenir qu'après la journée ayant suivi ce match contre Tours, le Kanak avait vu juste : le Racing allait avoir le deuxième meilleur bilan des sept mois qui allaient suivre.


2008-09
   12 points
  1er - 68 points


2011-12
    7 points
   12ème - 48 points


2012-13
    7 points
   12ème - 45 points


2013-14
   13 points
    2ème - 65 points


2015-16
   3 points
    6ème - 58 points


2016-17
   7 points
    4ème - 65 points


2017-18
    0 point  

FatherTom

Publié dans Infos

Lens-Lorient en chiffres

Publié le par FatherTom

- Les Lensois - qui réalisent actuellement leur pire début de saison de l'après-guerre - ont concédé samedi face à Lorient (2-3) leur sixième défaite consécutive. Ils n'avaient plus perdu au moins six fois de rang depuis l'hiver 1988-89 lorsqu'ils avaient aligné huit défaites entre le 3 décembre 1988 et le 11 mars 1989.

- Les joueurs du RCL viennent d'enchaîner en Championnat trois défaites à Bollaert, contre Nîmes (1-2), Brest (2-4) et Lorient (2-3). Une première depuis 2011 : les joueurs de Laszlo Bölöni avaient successivement perdu chez eux face à Sochaux (2-3), Toulouse (0-1) et Marseille (0-1) entre février et avril.

- Pour la première fois de la saison en Ligue 2, les joueurs nordistes sont parvenus à revenir dans un match en égalisant. S'ils l'avaient déjà fait en Coupe de la Ligue face à l'AC Ajaccio en août, il faut remonter au 13 mars, face à Sochaux (2-1), pour les voir rattraper leur adversaire. La performance a d'ailleurs été réalisée deux fois samedi face aux Merlus, comme le 3 mars sur la pelouse du Red Star (2-3).

- Après les rencontres disputées à Sochaux (3-2) et face à Brest (2-4) en Ligue 2, et celles jouées face à l'AC Ajaccio (2-1) et Lorient (3-2) en Coupe de la Ligue, c'est la cinquième fois en huit rencontres officielles que les Sang et Or inscrivent deux buts dans un même match.

- Auteur d'une passe décisive pour Kévin Fortuné face à Brest, John Bostock a récidivé contre les Bretons. Le Trinidadien a botté le corner transformé par Filip Markovic. Arrivé dans le Pas-de-Calais le 23 août, le Serbe a été doublement décisif pour son deuxième match joué avec le Racing. C'est en effet lui qui a lancé Kévin Fortuné vers le deuxième but lensois.

- La série continue pour Kévin Fortuné. Auteur de son troisième but en Championnat après son doublé inscrit face à Brest, le meilleur buteur artésien de la saison a disputé, toutes compétitions confondues, l'intégralité des huit rencontres disputées par le Racing depuis fin juillet.

- Avec quinze buts encaissés (soit déjà trois de plus que le dix-neuvième), le Racing possède toujours la pire défense de Ligue 2. À part Auxerre, qui n'a trouvé la faille qu'à une reprise, chacun des adversaires des Artésiens en Championnat a fait trembler les filets au moins deux fois.

- Comme Dusan Cvetinovic en 2015-16, Souleymane Diarra a reçu un carton rouge lors de ses débuts sous le maillot lensois. Automatiquement suspendu face à Valenciennes vendredi, l'ancien joueur de l'académie de Jean-Marc Guillou est le premier nordiste exclu cette saison.

- Entré en cours de match à treize reprises en Ligue 2 la saison dernière, Abdelrafik Gérard est parti sur le même rythme. Face à Lorient, le joueur formé au PSG a suppléé un partenaire pour la quatrième fois en six journées.

FatherTom

Publié dans Infos

Quand ça veut pas...

Publié le par Lance

Après onze jours de trêve internationale durant laquelle le Racing a effectué un stage au Touquet, joué un match amical contre Courtrai et accueilli quatre recrues, la réception de Lorient constituait les véritables débuts d'Éric Sikora à la tête de l'équipe première lensoise. L'entraîneur n'a pas réussi à inverser la tendance. Les Sang et Or se sont inclinés pour la sixième fois en autant de journées. Le RCL est lanterne rouge de Ligue 2.

La défaite est évidemment le gros point noir de la journée. Les trois nouveaux buts encaissés mettent en exergue le principal point faible d'une équipe qui a encaissé quinze buts depuis le début du Championnat, soit pratiquement autant que sur l'ensemble de la phase aller la saison passée (dix-huit). Spectateur sur le coup-franc de Bouby à Orléans, Nicolas Douchez est suspect sur les deux premiers buts lorientais et le débat concernant les gardiens ne peut qu'être relancé. Monsieur Batta, dont le principal mérite est probablement d'être le fils de son père, est lui coupable sur le troisième but. Alors que le score de parité était conforme à la physionomie de la rencontre, l'arbitre a sifflé un penalty inexistant transformé par Bouanga (82ème). Les Lensois ont certes eux aussi également profité d'une erreur d'arbitrage en égalisant par Filip Markovic (23ème) sur un corner offert par l'homme en noir. Les deux erreurs n'ont cependant pas le même poids. La probabilité d'encaisser un but sur penalty est en effet plus forte que sur un corner ; la probabilité d'effacer les conséquences d'une erreur d'arbitrage est plus importante lorsqu'il reste soixante-sept minutes de jeu que lorsqu'il n'en reste que huit.

Défait, Lens peut cependant aborder la préparation du Derby du bassin minier avec plusieurs éléments de satisfaction. "J’ai vu des choses très intéressantes au niveau du jeu, de la solidarité, des intentions, de l’état d’esprit", a souligné Sikora, entraîneur d'une équipe en progrès. Plus combattive, plus cohérente, mieux armée avec notamment Filip Markovic et Souleymane Diarra - sévèrement expulsé en fin de rencontre -, l'équipe lensoise est revenue au score à deux reprises et pouvait encore croire au succès à une dizaine de minutes du coup de sifflet final, lorsque Kévin Fortuné a raté le 3-2. Quelques secondes plus tard, le match tournait en la défaveur des Sang et Or. Quand ça veut pas, ça veut pas...

Lance

Championnat de France 2017-18 - Ligue 2
Sixième journée

Lens-Lorient : 2-3
Buts : Danic (11ème), Courtet (58ème), Bouanga (82ème, s.p.) pour Lorient ; Markovic (23ème), Fortuné (65ème) pour Lens
Avertissements aux Lensois Diarra (39ème, 86ème), Cvetinovic (70ème), Duplus (82ème), Hafez (82ème) ; aux Lorientais Moreira (28ème), Wadja (44ème), Conté (71ème), Bouanga (87ème)
Exclusion du Lensois Diarra (86ème)

Lens : Douchez - Duplus, Duverne, Cvetinovic (cap.), Hafez - Bostock, Koukou (Gérard, 68ème), Diarra - Maazou, Fortuné, Markovic (Chouiar, 90ème +2). Entraîneur : Éric Sikora

Lorient : Petkovic - Moreira, Conté, Touré, Le Goff (cap.) - Danic (Mara, 73ème), Lemoine, Wadja - Cabot (Saad, 83ème), Courtet (Selemani, 73ème), Bangoua. Entraîneur : Mickaël Landreau.

Publié dans Infos

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>