Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Lens-Metz : le groupe lensois

Publié le par Lance

Lens-Metz : le groupe lensois

Le Racing reçoit demain à Amiens le FC Metz, privé de ses supporters (coup d'envoi à 17 heures). Privé de Loïck Landre (suspendu pour sept matches après avoir blessé le Lorientais Valentin Lavigne) et de Dème NDiaye (blessé), Antoine Kombouaré a retenu un groupe de dix-huit joueurs sans surprise.

Le groupe lensois : Belon, Riou ; Ba, Baal, Cavaré, Gbamin, Kantari ; Bourigeaud, Cyprien, El Jadeyaoui, Le Moigne, Nomenjanahary, Sylla, Valdivia ; Chavarria, Coulibaly, Guillaume, Touzghar.

Patrick Fradj et Quentin Lecœuche n'ont pas été intégré au groupe. Ils joueront en CFA, demain contre Quevilly.

Lance

Publié dans Infos

Le Racing en appelle à l'Azerbaïdjan

Publié le par Lance

Le Racing en appelle à l'Azerbaïdjan

Comme lequipe.fr l'avait révélé hier, le passage du Racing devant la DNCG a été reporté à une date ultérieure alors que Azad Rahimov, le ministre des Sports et de la Jeunesse de l’Azerbaïdjan, avait, peu avant, indiqué que Hafiz mammadov ne pourrait verser d'argent eu RCL. "Il est passionné de sport et il a la volonté de soutenir le Racing Club de Lens, mais malheureusement quelque chose a changé dans sa vie d’homme d’affaires. La banqueroute, ce sont des choses qui arrivent, ce ne sont pas des raisons politiques, c’est un cas personnel.Enfin j’ai entendu qu’il avait fait banqueroute mais je ne suis pas impliqué vous savez. Mais il a un problème dans ses affaires et il ne peut plus soutenir le club. Après, banqueroute ou pas banqueroute, je ne sais pas exactement." Il ne sait pas... ou ne veut plutôt probablement pas parler du gel des comptes subi par l'actionnaire du club du Pas-de-Calais sur décision de l’État d'Azerbaïdjan.

Gervais Martel a indiqué ce matin dans un communiqué qu'il poursuivait d'explorer la piste azerbaïdjanaise. "Les récentes déclarations du Ministre des sports azerbaïdjanais nous ont contraints, en accord avec la DNCG, à demander un report de l’audition du RC Lens prévue ce matin. Dès hier soir, nous avons rencontré des représentants de l’Etat azéri à l’occasion du lancement des jeux européens qui auront lieu à Bakou en juin 2015. Ceux-ci nous ont assuré de leur souhait de nous aider. Il nous appartient donc, avant notre prochaine convocation, d’amener les solutions définitives à ce problème récurrent depuis début juin dernier afin d’assurer la pérennité financière et sportive de notre club." La DNCG recevant les clubs de Ligue 1 jusqu’au 16 décembre, le président lensois a une quinzaine de jours pour enfin trouver une solution à un dossier très compliqué et ainsi faire oublier six mois d'incroyables rebondissements.

Lance

Publié dans Infos

Landre, la récidive

Publié le par FatherTom

Ce jeudi, le RCL sera l'attraction de la rue Léo Delibes, à Paris, où se dresse le siège de la Ligue. En plus d'y être reçus par la DNCG pour évoquer la suite de la saison, les dirigeants lensois pourraient avoir l'idée de demander à l'un de leurs avocats d'aller plaider la cause de Loïck Landre. Exclu en début de rencontre face à Lorient samedi à la suite d'un tacle non maîtrisé sur Valentin Lavigne, le joueur saura la sanction que prononcera à son encontre la commission de discipline.

Même s'il n'a récolté que six cartons jaunes depuis qu'il est arrivé à Lens l'été dernier (un seul avertissement cette saison obtenu à Lyon), Landre n'est pas un inconnu des membres de l'instance disciplinaire. Le joueur formé au Paris-SG s'est en effet déjà fait remarquer pour un tacle dangereux lorsqu'il portait les couleurs de Clermont. Le 28 janvier 2012, le joueur alors prêté par le club de la capitale avait dû quitter précipitamment ses coéquipiers après un geste sur le Bastiais Fetih Harek. Comme à Lorient le week-end dernier, le geste de Landre avait eu lieu en tout début de rencontre (au quart d'heure de jeu en Bretagne, après huit minutes en Auvergne).

A l'époque, le défenseur avait été sanctionné - pour un geste bien plus violent que celui commis au Moustoir - de trois matches de suspension. Mais Harek en était sorti indemne et avait même poursuivi le match. De son côté, Lavigne a été évacué sur civière et souffre d'une entorse grave du ligament interne du genou gauche, sans atteinte du ligament croisé antérieur. Son indisponibilité est estimée entre deux et trois mois. Problème : la commission a l'habitude de tenir compte de la durée d'indisponibilité du joueur blessé pour décider de son verdict, même si certains arrivent à passer entre les mailles du filet. Auteur en janvier 2011 d'une semelle qui avait éloigné des terrains Adil Hermach durant plusieurs semaines, Florent Balmont n'avait par exemple reçu aucune sanction.

Pour sa défense, Landre pourra arguer du concours de circonstances. "Il y a beaucoup de malchance dans cette blessure, mais ce n'est pas un attentat, expliquait ainsi Antoine Kombouaré à l'issue de la rencontre. Il ne veut pas le casser. Surtout pas." Les commentaires en direct sont d'ailleurs moins sévères que ceux faits a posteriori (voir vidéo). Si Landre a incontestablement mis trop d'engagement dans son intervention, un élément particulier au club lorientais a pu jouer un rôle aggravant. "C'est vrai que j'y vais fort, avec mon engagement, raconte le défenseur lensois. Malheureusement, avec le synthétique, sa jambe peut rester bloquée."

FatherTom

Publié dans Infos

"Mais vous allez voir qui on aura comme gardien !"

Publié le par Lance

"Mais vous allez voir qui on aura comme gardien !"

Areola parti à Bastia avant même que le CNOSF ne donne un avis favorable à la montée du RCL en Ligue 1, Gervais Martel avait été critiqué par quelques supporters, peu avant le coup d'envoi d'un match de préparation contre Caen, le 26 juillet au Touquet. "Mais vous allez voir qui on aura comme gardien !" leur avait-il répondu. Alors qu'il ignorait que son club serait interdit de recrutement dix jours plus tard, le président lensois envisageait alors de renforcer son effectif de cinq ou six joueurs, parmi lesquels un gardien de but. "Concernant ce poste, nous avons avancé depuis deux jours puisque je savais alors qu'il partait. Il avait eu la politesse de venir me le dire et le dire à ses coéquipiers. Ne vous inquiétez pas, ce n'est pas moi qui vais jouer dans les buts dans quinze jours."

Aucun gardien n'a pu être recruté mais le Racing possède - comme Gervais Martel le sous-entendait - un très bon gardien. Il se nomme Rudy Riou ! Tout juste arrivé à Lens, Antoine Kombouaré lui avait accordé un de ses premiers entretiens pour lui dire qu'il ne serait plus le gardien numéro un du Racing et qu'un nouveau joueur serait recruté. La décision était logique au vu des performances de Riou lors de sa première saison dans le Pas-de-Calais et ses quelques apparitions en 2013-14 (cinq matches en Ligue 2, cinq en Coupe de France et deux en Coupe de la Ligue) n'avaient pu que conforter le choix du technicien artésien.

Pas assez déterminant, peu rassurant et auteur de plusieurs boulettes, Riou ne pouvait prétendre à une place de titulaire dans les buts du promu lensois. Gianluca Curci devait ainsi être recruté dès les premiers jours du mois d'août. Cela n'ayant pas été possible, c'est donc dans la peau d'un titulaire par défaut que Rudy Riou a débuté la saison. Au fil des rencontres, le natif de Béziers a su convaincre l'ensemble des observateurs. Exceptée une erreur contre Paris, il enchaîne les bonnes prestations et est un des meilleurs joueurs lensois cette saison. S'il est prochainement autorisé à recruter, le RCL ne cherchera pas à remplacer son gardien de but. Un choix inconcevable il y a quatre mois.

Lance

Photo : rclens.fr

Publié dans Humeur

Pas de supporters messins à Amiens

Publié le par Lance

Pas de supporters messins à Amiens

En mars dernier, le préfet de Moselle avait pris un arrêté portant atteinte à la liberté de circulation des supporters lensois. Seules les 400 personnes acceptant de voyager en bus dans le cadre d'un déplacement officiel organisé par le RCL (comprenez par là un convoi de prisonniers escortés et seulement autorisés à sortir du bus pour pénétrer immédiatement en tribune) étaient autorisées à assister au sommet de la Ligue 2. Alors que 1 100 places avaient initialement été accordées aux Lensois, les associations de supporters du RCL avaient fort logiquement décidé de boycotter le déplacement.

À l'occasion du match Lens-Metz, samedi à Amiens, la bêtise est poussée encore un peu plus loin. "Réunie mercredi dernier, la Commission des Compétitions de la Ligue de Football Professionnel a décidé de ne réserver aucune place dans le secteur visiteurs du Stade de la Licorne aux supporters du FC Metz, cette fois pour la rencontre RC Lens – FC Metz programmée ce samedi 29 novembre à Amiens, indique le club grenat. [...] La LFP évoque des risques « importants » de trouble à l’ordre public découlant des antécédents entre les supporters des deux clubs et plus particulièrement des incidents ayant émaillé la rencontre RC Lens – FC Metz du 30 septembre 2013, la saison dernière en Ligue 2. Ces incidents avaient donné lieu à des débordements aux alentours et dans le Stade Bollaert-Delelis et abouti à la blessure de cinq fonctionnaires de police."

Il est donc d'ores et déjà possible de deviner que les supporters lensois seront eux aussi interdits de déplacement à Metz à l'occasion du match retour, prévu le 18 avril. Et que se passera-t-il lors des prochaines saisons ? Et que se passera-t-il si les deux clubs devaient un jour se retrouver au Stade de France pour une finale de la Coupe de France ou de la Coupe de la Ligue, comme en 1999 ?

Les autorités se montrant incapables d'assurer la sécurité et d'arrêter les imbéciles qui n'ont rien à faire dans un stade, elles préfèrent faire des supporters de football des sous-citoyens privés de libertés fondamentales et priver de leur passion des centaines de supporters honnêtes. Ces décisions injustes sont de plus en plus nombreuses.

Lance

Si aucun arrêté préfectoral interdisant l'accès au Stade de la Licorne aux supporters messins n'est publié, ces derniers peuvent acheter des places en dehors de la tribune visiteurs. Malheureusement, il est probable que les esprits étroits de la sécurité nationale suivent la décision des esprits étroits de la LFP...

Publié dans Humeur