Et maintenant, on fait quoi ?

Publié le par Lance

Et maintenant, on fait quoi ?

Samedi dernier contre Brest (0-2), Dusan Cvetinovic a quitté ses partenaires à la quarante-neuvième minute de jeu, en raison d'une blessure. Un coup dur pour le Racing. Titulaire indiscutable cette saison, le Serbe a en effet disputé vingt-sept rencontres de Championnat depuis la fin du mois de juillet. Les vingt-six premières l'avaient été dans leur intégralité, tout comme trois des quatre rencontres de Coupe de France (il n'avait pas joué à Bergerac).

Cvetinovic est cependant déjà sorti sur blessure cette saison. Capitaine en l'absence de Douchez et de Fofana, le Serbe n'avait pu disputer que les cinquante-quatre premières minutes du match de Coupe de la Ligue contre l'AC Ajaccio. Touché au ligament latéral du genou, le joueur arrivé en 2016 en provenance de Haugesund avait été privé de compétition durant six semaines, "quatre semaines d'arrêt et deux semaines de reprise" avait expliqué Alain Casanova.

"Je ne sais pas pour Dusan Cvetinovic, faisait savoir l'entraîneur lensois à l'issue de la défaite contre Brest. Ça a l’air sérieux selon lui. C’est musculaire. Il s’est blessé tout seul sur une course. On verra dans les prochains jours et après les examens." La durée de l'indisponibilité du joueur n'a pas encore été communiquée mais il semble être acquis qu'il manquera la plupart des sept derniers matches de Championnat. La question du nom de son remplaçant est donc posée.

Les solutions sont rares. Mohamed Fofana poursuit sa saison (et sa carrière) à l'infirmerie. L'ancien Toulousain a disputé un total de seulement trente-cinq matches de Ligue 1 et de Ligue 2 au cours des quatre dernières saisons. L'autre défenseur central de métier a lui soudainement été écarté par son entraîneur à l'issue de la sixième journée, après avoir pourtant disputé l'intégralité des six premières rencontres de la saison. Exceptionnellement aligné en CFA le 15 mars contre Arras (0-3), le Mauritanien était apparu hors du coup et avait été sorti par Éric Sikora après cinquante minutes de jeu et une nouvelle bévue...

S'il choisit de ne pas relancer Ba, Casanova devra aligner aux côtés de Duverne un joueur n'évoluant habituellement pas en défense centrale. Les deux possibilités se nomment Koukou et Lala. Le milieu de terrain y a joué quarante minutes contre Brest, le défenseur latéral quatre-vingt-dix minutes à Bergerac (2-0).

Quelle que soit la solution privilégiée par Casanova, elle semble être mauvaise car non préparée. Lors des  rencontres amicales jouées cet été, l'entraîneur lensois n'avait travaillé qu'un seul système de jeu, avec cinq défenseurs (voir notre article Un unique schéma de jeu). Ce schéma a été abandonné dès la deuxième journée, au cours du match contre Tours (2-2). Passé à quatre défenseurs, Casanova a aligné durant un peu plus de 2 500 minutes la charnière Duverne-Cvetinovic, choisissant même de maintenir cette paire en Coupe de France contre Marcq-en-Barœul (DHR) ou Wasquehal (CFA) plutôt que de tester d'autres duos. Les autres charnières se sont donc partagées des miettes : 396 minutes pour Duverne-Ba en août, 90 minutes pour Duverne-Lala en janvier à Bergerac, 43 minutes pour Duverne-Koukou contre Brest et 17 minutes pour Cvetinovic-Ba contre Tours (le géant lensois avait d'abord joué un petit quart d'heure comme arrière gauche !).

Alors que le sprint final a débuté, le Racing doit chercher la moins bonne des solutions pour composer sa défense centrale. La faute à une gestion d'effectif guère compréhensible...

Lance

Publié dans Infos