Reims-Lens en chiffres

Publié le par FatherTom

- Les Sang et Or ont remporté samedi à Reims (0-2) leur quatrième victoire de suite après celles enregistrées face à Valenciennes (2-0), à Paris contre le Red Star (2-3) et face à Sochaux (2-1). C'est une première depuis plus d'un an : entre novembre 2015 et janvier 2016, les joueurs d'Antoine Kombouaré avaient aligné quatre succès de rang face à Nîmes (1-0), sur la pelouse du Paris FC (0-1), face à Bourg-en-Bresse (2-0) et à Beauvais contre le Red Star (1-2).

- En s'imposant dans la Marne, les joueurs d'Alain Casanova ont consolidé leur place de leader. Alors qu'ils devançaient Reims à l'attaque au matin de cette trentième journée, ils sont cette fois devant Brest grâce à une meilleure différence de buts.

- Les Sang et Or ont remporté à Reims leur septième victoire de la saison loin de Bollaert. Depuis l'été dernier, ils s'étaient déjà imposés à Nîmes (0-2), à Valenciennes (1-2), à Brest (1-2), à Laval (0-1), à Tours (2-3) et à Paris contre le Red Star (2-3). Seul Nîmes - qui compte un match de plus à l'extérieur - fait mieux.

- Pour la quatrième fois de suite, les Artésiens ont marqué au moins deux buts. Le Racing possède désormais la deuxième meilleure attaque de Ligue 2.

- Pour la troisième fois de la saison, les Nordistes ont bénéficié de l'aide involontaire d'un partenaire pour faire trembler les filets. Avant que l'ancien Lillois Julian Jeanvier n'ouvre le score samedi, Florent Perradin (Lens - Bourg-en-Bresse, 1-1) et l'Ajaccien Jérôme Mombris (Lens - Gazélec Ajaccio, 2-1) avaient déjà marqué un but contre son camp en faveur des joueurs du RCL.

- Abdellah Zoubir a inscrit au Stade Auguste Delaune son quatrième but de la saison en Ligue 2 après ceux marqués à Clermont (1-1, le 16 septembre), à Tours (2-3, le 13 janvier) et face à Clermont (3-1, le 13 février). Meilleur passeur du Racing, Zoubir en est le quatrième meilleur buteur.

- Nicolas Douchez et ses partenaires ont réalisé en Champagne leur neuvième blanchissage de la saison. Lens possède la quatrième meilleure défense de Ligue 2.

- Dans le sprint final, les Lensois devront prendre garde à ne pas être suspendus. C'est mal parti pour Dusan Cvetinovic, Habib Habibou et Abdellah Zoubir, tous les trois sanctionnés à Reims : comme Daniel Opare, ils seront suspendus au prochain avertissement.

- Une première s'est déroulée samedi au Stade Auguste Delaune : John Bostock n'a pas terminé la rencontre. Blessé, le Trinidadien a dû quitter la pelouse après 64 minutes de jeu. Avec 2609 minutes de jeu cette saison, Kenny Lala est désormais le joueur lensois à avoir passé le plus de temps sur les pelouses de Ligue 2.

- Djiman Koukou est entré en cours de deuxième mi-temps pour suppléer John Bostock. Le Béninois n'avait plus remplacé de partenaire depuis le 18 novembre, à Auxerre (1-1), lorsqu'il avait pris la place d'Abdellah Zoubir.

- Après trois titularisations consécutives, Mathias Autret, malade, a dû se contenter du rôle peu enviable de dix-septième homme. C'est la première fois depuis qu'il joue à Lens que le Breton doit suivre un match depuis les tribunes.

- En disputant les dernières minutes du match, Anthony Scaramozzino est redevenu un joueur de Ligue 2. Le Niçois n'avait plus foulé une pelouse de l'antichambre de l'élite depuis le 7 novembre face à l'AC Ajaccio. C'est donc quinze matches de Championnat de suite qu'il a manqués sur blessure ou sur choix de l'entraîneur.

- Comme face à Troyes (0-0), le 3 février, Kermit Erasmus s'est échauffé durant la rencontre pour rien. Le joueur prêté par Rennes avait pris part aux cinq derniers matches du Racing.

FatherTom

Publié dans Infos