Lens-Lyon en chiffres

Publié le par FatherTom

Lens-Lyon en chiffres

- En difficulté à la Licorne en début de saison, les Lensois y avaient perdu l'habitude de perdre. La défaite concédée samedi face à Lyon (0-2) est la première à Amiens depuis celle enregistrée face à Bordeaux (1-2) le 8 novembre. Les Sang et Or restaient "à domicile" sur deux victoires face à Metz (2-0) et Nice (2-0) et un match nul face à Lille (1-1) au Stade de France.

- Les Artésiens ne sont une nouvelle pas parvenus à préserver leur cage inviolée. C'est la seizième fois en vingt-et-une journées que Lens encaisse au moins un but et la dixième que leur adversaire marque à au moins deux reprises. Avec vingt-huit buts encaissés, le Racing possède la onzième défense de Ligue 1.

- Le premier but lyonnais a été offert par la défense lensoise, Jean-Philippe Gbamin trompant son propre gardien. C'est le premier but marqué cette saison contre son camp par un Lensois.

- Le deuxième but des Gones a été inscrit sur penalty. C'est le cinquième coup de pied de réparation concédé cette saison par la défense lensoise. Tous ont été transformés, par Cavani, Ferreirra-Carrasco, Beauvue et Lacazette. Lacazette avait déjà trompé Rudy Riou dans cet exercice deux semaines plus tôt en Coupe de France.

- C'est la neuvième fois cette saison que les Sang et Or ne parviennent pas à marquer au cours d'un match de Ligue 1. Avec vingt buts inscrits depuis l'été, le RCL possède la dix-septième attaque de l'élite.

- Non qualifié en 2014 suite au refus de la DNCG de valider n'importe quel contrat, Benjamin Boulenger est enfin à disposition d'Antoine Kombouaré. Ludovic Baal forfait, c'est logiquement vers l'ancien Boulonnais que l'entraîneur lensois s'est tourné en lui offrant ainsi le premier match de sa carrière en Ligue 1. Ils sont désormais dix-sept Artésiens à avoir foulé une pelouse de l'élite pour la première fois cette saison : Bourigeaud, Chavarria, Coulibaly, El-Jadeyaoui, Gbamin, Guillaume, Nomenjanahary, Touzghar, Valdivia à Nantes ; Cyprien face à Guingamp ; Cavaré à Lyon ; Ba face au Paris-SG ; Belon, Fradj, Sylla à Toulouse, Madiani face à Lille et Boulenger face à Lyon.

- Aligné dès le coup d'envoi pour le premier match de sa carrière en Ligue 1, Benjamin Boulenger y vivait la première titularisation de sa carrière à ce niveau... comme aurait dit un certain La Palice ! C'est le seizième joueur lensois cette saison à débuter pour la première fois une rencontre de Ligue 1. Avant lui, Bourigeaud, Chavarria, Coulibaly, El-Jadeyaoui, Gbamin, Landre, Touzghar à Nantes ; Valdivia face à Guingamp ; Cyprien, Nomenjanahary à Lyon ; Cavaré face à Reims ; Ba, Belon, Guillaume à Toulouse ; Sylla face à Lille avaient déjà connu leur première entrée dans un onze cette saison.

- Benjamin Bourigeaud a pris au dernier moment la place de Jean-Philippe Gbamin en milieu de terrain, celui-ci descendant en défense pour suppléer Loïck Landre, forfait de dernière minute en raison d'une douleur à un mollet. Le Calaisien n'avait plus fait partie du onze en Championnat depuis le 23 novembre à Montpellier (3-3).

- Baptiste Guillaume est entré en cours de deuxième mi-temps à la place de Boubacar Sylla. Le jeune Belge restait sur quatre titularisations consécutives en Championnat. Comme entre les matches à Toulouse et à Lorient durant l'automne, Guillaume a vu sa série être stoppée au pied de la cinquième marche.

- Les Lensois n'ont récolté aucun avertissement face au leader. C'est seulement la troisième fois cette saison qu'ils n'incitent pas l'homme en noir à brandir du jaune : cela était déjà arrivé à Annecy face à l'Evian-TG et en Coupe de la Ligue face à Créteil. Ahmed Kantari devient ainsi le seul Lensois à être sous le coup d'une suspension au prochain avertissement.

FatherTom

Publié dans Infos