Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

1548 articles avec infos

Lens valide son pass pour les 1/8

Publié le par Lance

Lens valide son pass pour les 1/8

Les artères de Lens étaient plutôt vides hier soir, l'avenue Delelis n'était pas coupée à la circulation et la foire aux manèges ne posait cette fois pas de problème de stationnement. En entrant dans le Stade Bollaert, il fallait vraiment se persuader qu'un Derby allait se disputer. L'ambiance n'est vraiment montée qu'à quelques minutes du coup d'envoi et elle ne pouvait faire oublier près de 30 000 sièges vides.

Dans une enceinte à guichets fermés ou dans un stade à la capacité limitée par une jauge ridicule, les voisins, on a très envie de les emmerder. Les Lillois ne s'en étaient pas privés en refusant de jouer le seizième de finale de Coupe de France dimanche. Ils l'ont ensuite fait sur la pelouse en menant 0-2 en quelques minutes (doublé d'Onana inscrit aux 29ème et 33ème minutes). Après une bonne entame de jeu, les Artésiens étaient en difficulté, dans la continuité d'une fin d'année 2021 lors de laquelle ils n'ont battu que Poitiers au cours de leurs sept dernières rencontres.

La bonne entrée en jeu de Wesley Saïd a permis à Seko Fofana de réduire la marque (67ème). Le LOSC a plusieurs fois été proche d'inscrire un troisième but. Mais les Lensois n'ont pas lâché. À quelques secondes du coup de sifflet final, le capitaine lensois a offert à son équipe une séance de tirs au but (90ème+5) qu'il allait conclure victorieusement (4-3).

Après avoir renoué avec le succès dans le Derby en septembre, les Sang et Or ont à nouveau goûté à la joie d'une qualification aux dépens du rival régional, quatorze ans après avoir éliminé Lille en Coupe de la Ligue (1-0, but de Pieroni, le 26 septembre 2017) dans un match déjà joué devant une faible affluence (6 747 personnes avaient assisté à ce Derby disputé à Amiens en raison de la rencontre Géorgie-Namibie disputée à Bollaert dans le cadre de la Coupe du Monde de rugby).

Lens est désormais invaincu dans le Derby depuis deux rencontres. On espère qu'il s'agit du début d'une longue série. Les Lillois, on a très envie de les emmerder. Donc on va continuer de le faire !

Lance

Coupe de France 2021-22
1/16 de finale

Lens-Lille : 2-2 (4 t.a.b. à 3)
Buts : Onana (29ème, 23ème) pour Lille ; Fofana (67ème, 90ème +5) pour Lens
Avertissements au Lensois Fofana (90ème +5) ; aux Lillois Reinildo (72ème), Grbic (90ème)
Tirs au but : Saïd, Kakuta, Jean, Fofana (réussis), Clauss pour Lens ; Bamba, Botman, Pied (réussis), Fonte, Sanches pour Lille

Lens : Farinez - Wooh, Danso (Berg, 75ème), Medina - Clauss, Doucouré, Fofana (cap.), Frankowski (Jean, 63ème) - Pereira Da Costa (Kakuta, 63ème) - Sotoca (Saïd, 63ème), Kalimuendo (Baldé, 86ème). Entraîneur : Franck Haise

Lille : Grbic - Djalo, Fonte (cap.), Botman, Reinildo - Gomes (Pied, 85ème), Onana, Sanches, Gudmundsson (Lihadji, 74ème) - Bamba, Yazici (Dabila 90ème +4). Entraîneur : Jocelyn Gourvennec.

Publié dans Infos

Lens-Lille : le groupe lensois

Publié le par Lance

Bollaert n'avait pas accueilli de Derby pendant plus de dix ans ; il en accueille demain un nouveau, en Coupe de France, un peu plus de trois mois après celui remporté par les Sang et Or en Championnat. Mais avec une jauge de seulement 5 000 spectateurs et sans supporters lillois, interdits de déplacement, la passion n'est évidemment pas la même...

Franck Haise a annoncé le nom des vingts joueurs retenus pour ce Derby :  Farinez, Leca ; Clauss, Danso, Medina, Pereira, Wooh ; Berg, Cahuzac, Doucouré, Fofana, Frankowski, Kakuta, Pereira Da Costa, Varane ; Baldé, Jean, Kalimuendo, Saïd, Sotoca.

Recrue de ce début de mercato hivernal, le milieu danois Patrick Berg fait sa première apparition dans le groupe. Suspendu à Nice, Facundo Medina effectue son retour alors que Jonathan Gradit et Massadio Haïdara (ce dernier est à la CAN, tout comme Ignatius Ganago) sont suspendus. Charles Boli sort d'un groupe que réintègrent Gaël Kakuta et Wesley Saïd, de retour de blessure.

Yacouba Barry, Mamadou Camara, Mohamed Cissé, Deiver Machado, Malcom Musquet, Yannick Pandor et Samba Sow sont les autres absents de ce groupe.

Lance

Avant, pendant et après le match, vous pouvez discuter de la rencontre Lens-Lille sur le forum Cœur Sang et Or.

Publié dans Infos

Le Top 10 de ceux qui n'ont pas signé à Lens pendant l'été 2021

Publié le par FatherTom

C'est aujourd'hui que débute officiellement le mercato d'hiver, déjà commencé à Lens avec la signature de Patrick Berg. Inévitablement, les noms de certains joueurs vont circuler autour du RCL. Avec quelle part de vérité ? Comme tous les ans, nous vous proposons le Top 10 de ceux qui n'ont pas signé à Lens lors du mercato estival.

Il est aujourd'hui toujours à Nîmes et est évoqué à Saint-Étienne ou à Montpellier. Pourtant, le nom de Zinedine Ferhat circulait à Lens au printemps.

Dès le mois d'avril, France Bleu affirmait que "le mercato du Racing [avait] déjà débuté". Premier nom évoqué par la radio : Yvan Neyou. Plusieurs mois après, le joueur est toujours sous contrat à Saint-Étienne.

Selon France Bleu, le RCL se serait également renseigné sur Farid Boulaya. Le joueur né à Vitrolles n'a pas bougé cet été et joue toujours sous le maillot du FC Metz.

Ça a été le grand chelem pour France Bleu : trois noms sortis pour autant de joueurs qui n'ont même pas changé de club ! Après Neyou et Boulaya, la radio a également cité le nom d'Angelo Fulgini qui, selon elle, "[s'apprêtait] à quitter Angers". L'ancien Valenciennois a bien foulé la pelouse de Bollaert, mais sous le maillot du SCO.

Joueur de Hambourg, Amadou Onana n'a pas eu la meilleure idée de sa vie en rejoignant Lille cet été. Il était, paraît-il, une piste au début du mercato lensois.

Début juillet, But ! pensait savoir que Lens et Saint-Étienne étaient à la lutte pour attirer le deuxième meilleur buteur du championnat belge. C'est finalement Venise que Thomas Henry, joueur de Louvain de vingt-six ans passé par Chambly, a rejoint durant l'été.

Éric Junior Dina Ebimbe est un joueur parisien prêté ces dernières saisons au Havre puis à Dijon. Selon le site Foot mercato, de nombreux clubs, dont le RCL, avaient le joueur du PSG dans leur viseur au cœur de l'été.

Foot Mercato semble apprécier d'envoyer de jeunes joueurs des clubs européens vers le Racing. Après Dina Ebimbe, ce site a avancé le nom de Trevoh Chalobah, jeune joueur de Chelsea passé par Lorient. Une fois encore, la possible recrue est finalement restée dans son club.

Les supporters lensois ont pu découvrir l'existence de Canadien Tajon Buchanan. Fin juillet, la presse canadienne, évidemment reprise par son homologue française, évoquait ce latéral à Lens. C'est finalement Bruges qu'il a rejoint.

Chaque saison, certains tentent de placer à Lens quelques caniches errants. Début août, on pouvait lire sur le site But ! que "le RC Lens aurait fait acte de candidature" pour accueillir en prêt l'Argentin Ezequiel Ponce, éphémère joueur du LOSC en 2017-18. L'attaquant est finalement resté à Moscou.

Publié dans Infos

Fofana joueur lensois de l'année

Publié le par Lance

Fofana joueur lensois de l'année

La Voix du Nord a, comme chaque année, profité de la trêve pour désigner le meilleur joueur lensois de chaque club professionnel du Nord-Pas-de-Calais. La rédaction du quotidien régional a élu Seko Fofana meilleur jouer du RC Lens en 2021. Il succède au palmarès à Florian Sotoca.

Fofana est arrivé à Lens en provenance d'Udinese, lors de l'été 2020. "J’ai cru au projet. J’avais à cœur d'aider le club à se structurer et de faire de belles choses. On le fait pour l’instant et j’espère que ça va durer longtemps." Celui qui est la recrue la plus chère de l'histoire du Racing en est actuellement le meilleur élément de l'effectif. Plus décisif que lors de sa première saison sous le maillot Sang et Or (deux buts en 30 match de L1 en 2020-21, 5 buts dans l'exercice en cours), le natif de Paris estime vivre "la meilleure période de sa carrière". C'est lui qui a offert au public de Bollaert sa plus belle émotion de l'année en ouvrant le score face au PSG (1-1), le 4 décembre.

Le Franco-Ivoirien - qui a pour principaux modèles Xavi, Iniesta et Busquets - se sent bien à Lens et se montre ambitieux pour la fin de saison. "Quand vous voyez des gens qui mettent de l’espoir en vous, vous avez envie de leur rendre, de ne pas les décevoir. Ça compte énormément. Surtout pour un club comme Lens, où les supporters sont derrière du début à la fin. Quand mes amis viennent au match, ils n’y croient pas, ils en ont plein les yeux. Les adversaires admirent aussi parfois. [...] Peut-être que d’un point de vue extérieur, vous allez dire que ce qu’on fait, c’est très bien, qu’il y a deux ans, on était encore en Ligue 2 mais aujourd’hui, il y a aussi de l’exigence. On a fait plaisir aux gens, montré de belles choses mais il faut continuer. Les gens veulent nous voir tout le temps là-haut. Et c’est notre objectif de performer et d’y rester. On a tous envie que tout ce bien qui se dit autour de nous continue. On va donner le maximum. "

Que les supporters lensois profitent bien du talent du joueur formé au Paris FC puis à Lorient car le milieu pourrait vivre ses derniers mois dans le Pas-de-Calais. "Ça se passe bien, je prends beaucoup de plaisir, on gagne des matchse, les gens sont contents. J’ai des partenaires en or. On parle le même football, on a réussi à prendre tellement de plaisir, à mettre tellement la barre haut que parfois, j’ai cette peur de ne pas retrouver ce feeling-là, que ça s’arrête. Dans le foot, on ne sait jamais ce qui peut se passer, tu peux être amené à partir [...] Penser à tout ça, à la fin, ça fait mal, énormément. C’est pour ça que j’essaye de tout donner pour qu’il n’y ait pas de regrets. C’est ça, pas de regrets, prendre du plaisir et partir. […] Si je dois aller jouer dans un club qui joue la Ligue des champions, j’irai. Mais si ce n’est pas le cas, si je dois rester là, je n’ai aucun problème avec ça. [...] Si des décisions doivent être prises, elles le seront, et il faudra avancer. De grands joueurs sont passés ici et partis."

Lance
 

Palmarès du joueur lensois de l'année
2006 : Seydou Keita
2007 : Nenad Kovacevic
2008 : Vedran Runje
2009 : Razak Boukari
2010 : Adil Hermach
2011 : Raphaël Varane
2012 : Lalaina Nomenjanahary
2013 : Ala-Eddine Yahia
2014 : Jérôme Le Moigne
2015 : Mathias Autret
2016 : John Bostock
2017 : Cristian Lopez
2018 : Walid Mesloub
2019 : Guillaume Gillet
2020 : Florian Sotoca

Publié dans Infos

Les chiffres à la trêve 2021-22

Publié le par FatherTom

6 Les Lensois ont perdu six rencontres depuis le coup d'envoi de la saison. Ils n'avaient plus aussi peu perdu en Ligue 1 depuis la saison 2006-07 lorsque les joueurs de Francis Gillot n'avaient été défaits que quatre fois à ce stade de la compétition.

9 Les Sang et Or ont terminé la phase aller à la neuvième position. Ils peuvent cependant encore reculer d'une ou de deux places selon que Strasbourg ne perde pas à Clermont et/ou que Lyon batte Marseille par au moins six buts d'écart en matches en retard. Ce classement est deux rangs derrière celui obtenu à ce même stade de la compétition il y a un an. C'est même le pire depuis la quinzième place à la trêve lors de l'exercice 2017-18. Mais, en Ligue 1, il s'agit du deuxième meilleur classement depuis la deuxième place occupée fin décembre 2006.

9 Les Artésiens ont obtenu neuf succès depuis cet été. C'est deux de moins que la saison dernière et c'est autant que lors de la saison 2009-10 marquée par le retour du RCL dans l'élite.

27 Les Lensois ont engrangé vingt-sept points cette saison. Ce total se situe entre ceux réalisés à la trêve lors des deux meilleures saisons de Ligue 1 qui ont suivi la descente de 2008 : c'est trois points de moins que ce qu'avaient fait les joueurs de Franck Haise la saison dernière ; un de plus que le total obtenu à ce même stade par ceux de Jean-Guy Wallemme en 2009-10.

28 Si l'un des objectifs de l'été était de stabiliser la défense lensoise, il n'est actuellement pas en passe d'être réalisé. Les Nordistes ont encaissé vingt-huit buts lors de la phase aller qui vient de se terminer, soit autant que lors de celle de la saison dernière. Toutes divisions confondues, les Sang et Or n'avaient plus été aussi fragiles depuis la saison 2010-11. Futurs relégués, les Lensois avaient alors encaissé quatre buts de plus lors de la première partie de saison.

33 Les Sang et Or ont fait trembler les filets à trente-trois reprises. Toutes divisions confondues, c'est le meilleur total depuis les trente-cinq buts marqués par les joueurs de Joël Muller en 2001-02.

FatherTom

Publié dans Infos