Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

273 articles avec humeur

Pas de corrélation entre interdictions et incidents

Publié le par Lance

Pas de corrélation entre interdictions et incidents

Suite aux incidents du match Caen-Lens, la Commission de discipline de la LFP avait décidé "la fermeture de son espace visiteur pour deux matches à l’extérieur". Ne pouvant se rendre dans le parcage, quelques supporters du RCL étaient éparpillés - de façon plus ou moins discrète - dans les différentes tribunes du Parc des Princes. Dimanche dernier, des maillots Sang et Or étaient également visibles dans les tribunes du Stade Chaban-Delmas... où une partie de la tribune visiteurs accueillait des supporters lensois. Lorsque plusieurs dizaines de Tigers se sont présentés à l'entrée de l'enceinte, les responsables de la sécurité ont fort justement estimé qu'il était préférable de les regrouper dans la partie du stade réservée aux visiteurs. À Paris comme à Bordeaux, aucun incident ne s'est produit.

Ça n'a pas été le cas à Marseille, dimanche, où un arrêté préfectoral s'attaquant aux libertés fondamentales des supporters du PSG avait pourtant été publié. Il était "interdit à toute personne, se prévalant de la qualité de supporter du PSG ou reconnu comme tel, d'accéder au stade Vélodrome, et de circuler ou stationner sur la voie publique à proximité du stade". Le seul moyen pour un supporter parisien d'assister à la rencontre était de voyager dans le cadre du déplacement officiel organisé par le club de la capitale.

Malgré ces mesures prises au nom de la sécurité, une vitre du bus transportant les joueurs de la capitale a été brisée par une balle de golf et des affrontements ont opposé des supporters de l'OM aux CRS (450 représentants des forces de l'ordre ont été mobilisés). Ces incidents doivent-ils entraîner l'interdiction de circuler aux alentours du Vélodrome pour l'ensemble des supporters marseillais ? Non, évidemment. À Lens comme à Marseille, seuls les fautifs doivent être sanctionnés. Quatre supporters de l'OM sont convoqués devant un tribunal. Une très bonne nouvelle.

Lance

Photo : La Voix du Nord

Publié dans Humeur

Un match, un joueur, deux avis

Publié le par Lance

Notés à l'issue de chaque match, les joueurs s'empresseraient - au lendemain des rencontres - de consulter la presse pour savoir ce que les journalistes ont pensé de leur prestation. Doivent-ils cependant accorder de l'importance à l'évaluation faite par une personne devant juger vingt-deux joueurs tout en rédigeant son papier ? Quelle valeur accorder à une note qui n'est la plupart du temps pas expliquée ?

Comme chaque spectateur ou téléspectateur, le journaliste a une opinion qui n'est pas forcément une vérité. Baptiste Guillaume, par exemple, a été bien noté à l'issue du match à Bordeaux (6 dans L’Équipe comme dans France Football). Deux quotidiens ayant livré un commentaire sur la prestation de quelques joueurs ont en revanche porté un avis différent sur la performance de l'attaquant. Lawrence Leenhardt (L’Équipe) estime que le jeune Belge fait partie des Tops du match tandis que Richard Gotte (La Voix du Nord) dit ne pas avoir aimé la copie rendue par le numéro 19 lensois. Les deux analyses sont assez proches mais le verdict est opposé. Qui a raison ? Qui a tort ?

Un match, un joueur, deux avis

Lance

Publié dans Humeur

Une défaite cruelle qui enfonce un peu plus Lens

Publié le par Lance

Une défaite cruelle qui enfonce un peu plus Lens

Le dimanche de Pâques n'a pas permis au RCL de ressusciter. Malgré un bon match, les Lensois se sont inclinés hier à Bordeaux (2-1), à l'issue d'une rencontre qui résume cruellement la saison artésienne. Face à un adversaire luttant pour une place européenne, les Sang et Or se sont procurés les plus belles occasions mais ont une fois de plus manqué de réalisme avant de craquer en fin de match (Mariano, 80ème). Revenus au score (Chavarria, 86ème), les joueurs d'Antoine Kombouaré ont perdu dans les arrêts de jeu (Maurice-Belay, 90ème +3) le point que leur courage et leurs efforts pouvaient leur faire espérer. "Je me demande comment on a pu faire pour perdre ce putain de match, pestait l'entraîneur lensois. On a fait douter cette équipe bordelaise. On s'est procuré beaucoup de situations de but. Pour moi, Bordeaux mène contre le cours du jeu. On a l'occasion de revenir au score. On pense qu'ils sont cuits... mais on a l'art de relancer et d'offrir les victoires aux équipes adverses, avec pas mal d'erreurs de notre part. Il faut croire que lorsque l'on est dernier, on ne peut pas avoir la réussite avec nous. Chacune de nos petites erreurs est lourde de conséquences."

Arrivés à Chaban-Delmas avec la possibilité de revenir à six points de Lorient, leur prochain adversaire, les Nordistes comptent toujours neuf unités de retard sur les Bretons (dix-septièmes) alors qu'il ne reste que vingt-et-un points en jeu. Bernard Serin (président du FC Metz) estimait avant cette trente-et-unième journée que son club avait "neuf orteils en Ligue 2". La situation du RCL, désormais lanterne rouge, est pire.

Le club du Pas-de-Calais poursuit son chemin de croix est la question est désormais de savoir quand il va tomber (pas de la croix, mais en Ligue 2). Jérôme Le Moigne et ses partenaires seraient bien inspirés de profiter de la "réception" de Lorient puis du déplacement à Metz pour réduire l'écart le séparant du dix-septième pour ne pas être officiellement relégués à l'occasion du Derby (35ème journée). Même dans la difficulté, les supporters tiennent à conserver un minimum de fierté...

Lance

Championnat de France 2014-15 - Ligue 1
Trente-et-unième journée

Bordeaux-Lens 1-2
Buts : Mariano (80ème), Maurice-Belay (90ème +3) pour Bordeaux ; Chavarria (86ème) pour Lens
Avertissements au Bordelais Contento (42ème) ; aux Lensois Chavarria (62ème), Coulibaly (63ème)

Bordeaux : Carrasso - Mariano, Ilori, Yambéré, Contento - Poko, Sertic (cap.) (Maurice-Belay, 72ème), Traoré - Saivet (Touré, 54ème) (Guilbert, 79ème) - Rolan, Kiese Thelin. Entraîneur : Willy Sagnol

Lens : Riou - Gbamin, Landre, Kantari, Baal - El Jadeyaoui (Madiani, 84ème), Le Moigne (cap.), Valdivia - Chavarria (Boulenger, 88ème), Coulibaly, Guillaume (Nomenjanahary, 71ème). Entaîneur : Antoine Kombouaré.

Publié dans Humeur

S'imposer pour continuer de rêver à l'impossible

Publié le par Lance

S'imposer pour continuer de rêver à l'impossible

Le RCL défie cet après-midi Bordeaux en position de lanterne rouge. Vingtième avant le début de la journée, Metz - qui ne s'était pas imposé en Ligue 1 depuis le 1er novembre - a, comme Lens trois semaines plus tôt, profité des difficultés de Toulouse pour renouer avec la victoire et s'emparer de la dix-neuvième place. Déjà derniers avant de jouer sur la pelouse du Téfécé (11ème journée) et contre les Lorrains (15ème journée), les Lensois étaient à chaque fois parvenus à prendre trois points pour quitter le dernier rang du classement. Jamais deux sans trois ?

Lorient battu par Rennes, le Racing compte toujours neuf points de retard sur la dix-septième place. Après la défaite à Paris (28ème journée), Antoine Kombouaré avait évoqué la "réception" de Toulouse (29ème journée) comme le "dernier espoir". Alors que son équipe a depuis été corrigée par Marseille (30ème journée), l'entraîneur artésien refuse pourtant d'évoquer le déplacement à Bordeaux comme le match de la dernière chance. "Et si nos adversaires perdent ? interrogeait-il vendredi. Même si on perdait dimanche, ça ne serait pas terminé. Je ne raisonnerai jamais ainsi. Sinon, autant partir tout de suite en vacances et abandonner mon poste d’entraîneur pour faire gardien de stade !"

Ahmed Kantari affirme qu'à "l’intérieur du groupe, les joueurs y croient encore. Sincèrement." Kombouaré admet tout de même que "si on pense au maintien, on sait que ce sera compliqué. Les écarts sont importants." Les Lensois sont au bas d'une échelle dont ils ne voient plus le sommet. Pour ne pas se résigner face à une mission semblant impossible, ils n'ont d'autres choix que de se fixer des objectifs à très court terme : s'imposer à l'occasion de ce dernier déplacement à Chaban-Delmas sur une pelouse où le RCL n'a plus triomphé depuis quinze ans afin de rendre à Metz la dernière place et revenir à six points de Lorient, prochain adversaire des Sang et Or à la Licorne.

Lance

Photo : rclens.fr

Publié dans Humeur

Jour de Derby

Publié le par Lance

Jour de Derby

Quatre semaines avant le Derby de Ligue 1, Lensois et Lillois s'affrontent cet après-midi au stade Blin d'Avion (coup d'envoi à 16 heures).

Quelle que soit la division, une rencontre face au rival régional a toujours une saveur et une importance particulières. Pourtant, l'intérêt sportif de cette rencontre se suffit à lui-même. Relégables (voir notre article Il faut sauver l'équipe réserve !), les joueurs d'Éric Sikora - qui restent sur trois matches nuls et une victoire - peuvent espérer sortir de la zone rouge s'ils gèrent bien ce Derby puis s'imposent mercredi en match en retard contre Dieppe, première équipe non relégable.

La tribune visiteurs du Stade Chaban-Delmas étant interdite aux supporters lensois, peu de fans du Racing se rendront demain en Gironde. Beaucoup pourraient donc en profiter pour encourager les jeunes lensois face à ceux du LOSC en compagnie notamment de ceux qui ne veulent ou ne peuvent aller à Amiens et assistent donc à peu de rencontres du RCL cette saison (entrée gratuite pour les abonnés ; 5 euros pour les autres).

Les personnes ne pouvant se déplacer pourront suivre ce Derby sur internet, FFF Football Amateur TV ayant choisi de diffuser la rencontre. Mais quelle que soit la division, le football est toujours plus agréable dans les tribunes que devant un écran !

Lance

Publié dans Humeur