Si on gêne, dites-le !

Publié le par Lance

Les débuts de saison étaient autrefois marqués par des rendez-vous précieux pour les supporters, dont la passion est mise entre parenthèses durant l'intersaison. La reprise de l'entraînement attirait toujours beaucoup de fans avides de découvrir les nouvelles recrues ; les matches de préparation permettaient de se faire un premier avis sur l'état des troupes et les schémas tactiques mis en place par l'entraîneur. Ces différents rendez-vous permettaient une proximité entre joueurs et supporters.

Depuis plusieurs saisons maintenant, le retour des joueurs sur les pelouses de la Gaillette se fait à l'abri des regards. Les séances suivantes aussi. Durant toute la saison dernière, seules deux séances ont été ouvertes au public. À chaque fois, il s'agissait d'une séance programmée à Bollaert dans la semaine précédent le Derby, en septembre puis en avril.

Lors des étés 2020 et 2021, la plupart des matches de préparation s'étaient joués à huis clos en raison de la situation sanitaire. Le Racing semble avoir apprécié. Alors que le gouvernement n'impose plus aucune contrainte dans l'organisation des rencontres sportives, les deux premières rencontres de la saison se disputeront à huis clos (la décision a été prise bien avant que la septième vague déferle sur la région). Probablement inédit, à coup sûr regrettable.

La rencontre face au Paris FC, initialement programmée ce samedi en public au Stade de l'Épopée de Calais, se jouera finalement à huis clos, sur une des pelouses de la Gaillette (coup d'envoi à 16 heures). Vendredi, le match de préparation face à Valenciennes se disputera au même endroit et les portes du centre d'entraînement du RCL seront toujours fermées aux supporters. Le centre technique et sportif d'Avion est redevenu le bunker qu'il était à ses débuts, il y a vingt ans.

Pour voir les joueurs lensois, il faudra se rendre au Stade Paul Lignon de Rodez où le Racing disputera deux rencontres de préparation, face au club local le matin puis face à Clermont l'après-midi. Ou assister aux rencontres de fin de préparation à Bollaert, le 23 juillet contre un adversaire à déterminer (Inter Milan) puis le 30 juillet contre West-Ham. Ce n'est pas la même proximité ni le même charme que lors de rencontres qui se disputaient il n'y a pas si longtemps à Arras, Loon-Plage ou au Touquet...

Lance