Reims-Lens en chiffres

Publié le par FatherTom

- Grâce à sa victoire à Reims (1-2), Lens comptabilise cinquante-huit points au classement. C'est déjà un de plus qu'à l'issue du précédent exercice.

- Les Sang et Or ont ramené du Stade Auguste Delaune leur seizième succès de la saison. C'est également déjà un de plus que la saison dernière.

- En Champagne, les Lensois ont étiré à six journées leur série d'invincibilité (quatre victoires, deux nuls). Ils font donc aussi bien que lors de l'entame du Championnat. Les joueurs de Franck Haise n'ont plus perdu depuis le 3 avril sur la pelouse de Strasbourg (1-0).

- Les Lensois ont battu les Champenois à l'aller (2-0) comme au retour (1-2). Reims est la troisième équipe, après Bordeaux et Lille, que les joueurs du Racing battent deux fois cette saison.

- Florian Sotoca a inscrit son sixième but de la saison, le premier depuis celui marqué contre Clermont le 19 mars. Il a été servi par David Pereira Da Costa auteur de sa cinquième passe décisive de la saison.

- Comme deux semaines plus tôt à Paris, Lens est allé cherché un résultat en fin de rencontre. C'est grâce à Seko Fofana, auteur dans les arrêts de jeu de son huitième but de la saison, que les Nordistes ont pris les trois points. Le capitaine artésien n'avait plus trouvé le chemin des filets depuis la réception de Bordeaux le 13 février. Il a été lancé par Ignatius Ganago, auteur de sa première passe décisive de la saison.

- C'est la quatrième fois de la saison que les joueurs du Racing marquent dans les arrêts de jeu de la seconde mi-temps d'un match de Championnat. Seko Fofana a trouvé le chemin des filets à deux reprises : à Saint-Étienne (1-2, but à la 90ème +5) et à Reims (1-2, but à la 90ème +2). Simon Banza a entériné la victoire lensoise à Monaco (0-2, but à la 90ème +4). Enfin, Florian Sotoca a marqué à Bordeaux sur penalty (2-3, but à la 90ème +6).

- L'arbitre de la rencontre a adressé deux cartons jaunes aux Lensois : l'un à Seko Fofana, l'autre à Facundo Medina. Seul Massadio Haïdara sera suspendu en cas d'avertissement reçu lors du prochain match. Son sursis court jusqu'à la fin de la saison.

FatherTom