Lens-Strasbourg en chiffres

Publié le par FatherTom

- Les Lensois ont concédé samedi face à Strasbourg (0-1) leur deuxième défaite de rang, la troisième en quatre journées après celles infligées par Metz (2-0, le 19 décembre) et Lyon (3-2, le 6 janvier). Ils n'avaient plus perdu deux fois de suite depuis l'enchaînement des revers fatals à Philippe Montanier, le 17 février à Châteauroux (3-2) et le 22 février face à Caen (1-4).

- Les Sang et Or ont perdu trois fois à Bollaert cette saison : face à Angers (1-3, le 29 novembre), Montpellier (2-3, le 12 décembre) et Strasbourg. Ces trois défaites ont été concédées devant des tribunes vides.

- C'est la troisième fois de la saison que les Artésiens restent muets. Avant de buter sur la défense alsacienne, l'attaque nordiste avait déjà rendu les armes face à celles de Lille (4-0, le 18 octobre) et Metz (2-0, le 19 décembre).

- Les Lensois restent sur 147 minutes sans avoir fait trembler les filets à Bollaert, pire série de la saison. Le dernier Nordiste à y avoir marqué est Florian Sotoca, face à Brest (2-1) le 23 décembre.

- Hors carton rouge, c'est la première fois cette saison que Loïc Badé ne va pas au bout d'un match qu'il commence. Titularisé à seize reprises, l'ancien Havrais n'avait manqué qu'une minute de ses quinze premières rencontres, à Lorient le 13 septembre après avoir été exclu.

- Jonathan Clauss a suppléé Clément Michelin dans les dernières minutes du match. C'est la première fois de la saison que le natif de Strasbourg - titularisé à douze reprises - sort du banc au cours d'un match.

- En entrant en cours de jeu, Simon Banza a rejoint Tony Mauricio au rang de premier remplaçant de Franck Haise. Les deux joueurs ont chacun à leur actif onze entrées en cours de partie.

- Monsieur Turpin n'a adressé qu'un carton jaune aux Lensois. C'est Yannick Cahuzak qui l'a reçu. Averti à trois reprises au cours des sept dernières journées, le Corse devrait être suspendu pour le déplacement à Marseille, le 20 janvier... déplacement qu'il devait déjà manquer pour cause de suspension le 30 octobre avant que le match ne soit reporté !

- Ils ne sont plus que deux à être sous le coup d'une suspension au prochain avertissement : Jonathan Gradit (cinq rencontres) et Clément Michelin. Le premier devra encore faire attention durant quatre matches tandis que le second pourrait voir son sursis prendre fin à l'issue du déplacement à Nantes, dimanche.

FatherTom