Convoqués face au Paris FC, et après ?

Publié le par FatherTom

Le 23 août, Lens s'était fait sortir de la Coupe de la Ligue par le Paris FC, club de National, dès le deuxième tour de la compétition (0-0, 6 tirs au but à 7). À la fin du temps réglementaire, les supporters lensois pouvaient remercier la Ligue d'avoir supprimé la prolongation : pourquoi rajouter de l'ennui à l'ennui (voir notre article Quel ennui...) ?

La rencontre avait surtout été marquée par une feuille de match inédite composée de nombreux jeunes. "Ma composition pouvait faire penser que l’on privilégiait le championnat à la Coupe de la Ligue. Pas du tout, tentait alors de convaincre Alain Casanova. Si j’ai aligné ces joueurs ce soir, ce n’est pas pour les mettre en difficulté ou faire le nombre. Je regarde leur match et je les vois à l’entraînement. Ils font du très bon travail avec leurs éducateurs. En plus de la montée, j’ai pour objectif de valoriser la qualité de la formation et de promouvoir certains jeunes qui doivent arriver dans le groupe professionnel. On s’aperçoit que dans la maîtrise émotionnelle et individuelle, certains jeunes montrent des choses très intéressantes."

Dix mois plus tard, les joueurs ayant montré des choses très intéressantes ont-ils été promus au sein de la hiérarchie de Casanova ?

Convoqués face au Paris FC, et après ?

Sur la photo, de gauche à droite :
Déjà appelé à deux reprises mais sans jouer sous l'ère Antoine Kombouaré, Hugo Robert a fait ses débuts en Sang et Or contre le Paris FC. Encore dans le groupe pour le déplacement à Troyes, le 26 août, le défenseur n'a ensuite plus été appelé par Alain Casanova et a dû se contenter de l'équipe réserve avec laquelle il a notamment inscrit trois buts. Il ne sera plus au Racing la saison prochaine.
Remplaçant durant l'été, Abdelrafik Gérard a dû attendre le 30 septembre, face au Red Star, pour connaître sa première titularisation en Ligue 2. Il est depuis devenu à un homme de confiance d'Alain Casanova.
Dix-septième homme à Troyes, le 26 août, Valentin Wojkowiak n'est ensuite plus réapparu dans le groupe artésien. Le défenseur s'est imposé en pilier de l'équipe réserve dont il porte souvent le brassard de capitaine. Il a décroché en juin son premier contrat professionnel avec le Racing avec lequel il est lié pour un an.
Moussa Sylla (défenseur latéral) et Marvin Milville (défenseur pouvant jouer dans l'axe ou sur une aile) n'auront connu qu'une convocation cette saison, face au Paris FC. Si le premier est conservé, le second ne l'est pas.
Dix-septième homme au tour précédent face à l'AC Ajaccio, Enzo Ebosse avait sa place sur l'aile gauche de la défense à cinq de l'équipe des remplaçants, l'été dernier lors des matches de préparation. Sa saison avec les professionnels s'est arrêtée lors du match contre le Paris FC.
Titularisé dès les deux premiers matches de Championnat, Jean-Ricner Bellegarde a fait partie du groupe de Casanova jusqu'en décembre. C'était avant qu'il se blesse puis qu'il soit écarté.
Après avoir joué dix-huit matches lorsque Antoine Kombouaré devait faire avec une attaque peu fournie, Simon Banza faisait presque figure d'ancien dans l'équipe alignée par Casanova. Il a dû ensuite se contenter de trois matches avec les professionnels, dont deux en Coupe de France, où il a marqué contre Wasquehal. Il a terminé la saison en prêt à Béziers.
Régulièrement titularisé tout au long de la saison, Djiman Koukou était l'un des rares professionnels aligné par l'ancien entraîneur toulousain lors de ce tour de Coupe de la Ligue.
Entré en jeu lors du dernier quart d'heure des deux matches de Ligue 2 précédant cette rencontre, Teddy Chevalier disputait ce jour son dernier match en Sang et Or. Écarté, il est retourné en Belgique en janvier.

Hors photo :
Premier joker de Casanova, Mathias Autret effectuait face au Paris FC la première de ses seize entrées en cours de jeu de la saison.
Guillaume Beghin a suppléé Bellegarde en cours de rencontre. Le milieu de terrain a été par la suite convoqué trois fois consécutivement en Ligue 2. Il a fait ses débuts en Championnat à Tours, le 13 janvier, et a été titularisé à Bergerac, en Coupe de France, le 31 janvier. Opéré en mars du genou, il a signé la semaine dernière son premier contrat professionnel avec le Racing, pour une durée de trois ans.
Entré en cours de jeu, Mounir Chouiar avait fait ses débuts professionnels à Niort quelques semaines avant. Blessé durant l'hiver, il n'a plus jamais été convoqué après cette élimination.
Resté sur le banc, Jean-Kévin Duverne avait déjà profité de la blessure de Mohamed Fofana pour s'installer au sein de l'arrière-garde nordiste.
Auteur de très bons matches en Coupe de la Ligue comme en Coupe de France, Jérémy Vachoux est resté toute la saison le remplaçant de Nicolas Douchez aux yeux de Casanova.

FatherTom

Publié dans Infos