Un numéro convoité

Publié le par FatherTom

Un numéro convoité

Le règlement des compétitions de la Ligue est clair : "La liste d'affectation des numéros [...] ne peut excéder trente noms, le numéro 30 est donc le dernier de la liste". Même si une dérogation peut être accordée, un problème existe lorsque les équipes possèdent de nombreux joueurs.

Le RCL a attribué cette saison un numéro à trente-quatre de ses joueurs. Le numéro 12 étant réservé au public lensois et le 17 plus jamais attribué en la mémoire de Marc-Vivien Foé, les dirigeants artésiens ont dû s'en remettre à l'article 564 des compétitions qui prévoit que la liste peut "être mise à jour à chaque mouvement dans le club".

S'ils ont été deux à avoir eu le numéro 6 (Taylor Moore puis Jean-Ricner Bellegarde), le numéro 7 (Aristote Madiani puis Adama Guira), le numéro 8 (Guirane N'Daw puis Kermit Erasmus), le numéro 10 (Patrick Olsen puis Habib Habibou), le numéro 24 (Simon Banza puis Daniel Opare), c'est le numéro 28 qui a été le plus convoité. D'abord attribué comme la saison dernière à Jonathan Nanizayamo, il est passé le 8 septembre sur les épaules de Viktor Klonaridis après le départ du premier au Paris FC et la signature du second dans le Pas-de-Calais. En deuxième partie de saison, il s'est retrouvé dans le dos de Thomas Ephestion à partir du 31 janvier. Le joueur arrivé de Béziers dans les dernières heures du mercato hivernal avait alors pu profiter du retour prématuré de Klonaridis en Grèce !

FatherTom

Publié dans Infos