Seize à la suite...

Publié le par FatherTom

Seize à la suite...

Lorsque Ande Dona Ndoh s'est avancé pour tirer le penalty que les Niortais venaient d'obtenir, vendredi à Bollaert, l'enjeu était double. Le réussir mettrait sous pression les Sang et Or, alors obligés de l'emporter pour espérer éviter l'échec d'un maintien en Ligue 2. Mais il clôturerait également une nouvelle saison sans qu'un gardien artésien n'arrête un penalty, la troisième de suite.

C'est désormais chose faite. Aucun portier lensois n'a détourné de coup de pied de réparation depuis que Alphonse Areola s'était illustré le 19 décembre 2013 face à l'Istréen Jérôme Leroy. Depuis s'étire une interminable série de seize échecs face au tireur... Tour à tour, Rudy Riou a été battu à neuf reprises (par le Parisien Cavani, le Monégasque Ferreira Carrasco, le Guingampais Beauvue, le Lyonnais Lacazette à deux reprises, le Bastiais Boudebouz, le Parisien Ibrahimovic, le Messin Sarr et le Lillois Boufal), Valentin Belon une fois (face au Caennais Féret), Joris Delle à deux occasions (face au Quevillais Ghezoui et à l'Ajaccien Cavalli), Jérémy Vachoux deux fois (par le Nîmois Savanier et par le Burgien Goyon) et Nicolas Douchez deux fois également (face à l'Orléanais Karim ZIani et au Niortais Dona Ndoh).

Le taux de réussite ces dernières saisons étant de l'ordre d'un penalty arrêté pour quatre tentés, la probabilité d'une telle série n'est que de 1 %...

FatherTom

Publié dans Infos