Lens est toujours dans la course !

Publié le par Lance

Lens s'est imposé hier contre Laval (2-0) grâce à deux buts marqués de la tête par Cristian Lopez (85ème, 90ème +4), à chaque fois servi par Abdellah Zoubir. Sixièmes à quatre points de la deuxième place avant le coup d'envoi, les Sang et Or étaient dans l'obligation de gagner. Ils ont tout fait pour y parvenir.

Disposés en 4-2-3-1, les Lensois sont allés de l'avant, ont attaqué et se sont créés des occasions, dont des nettes ratées par Habib Habibou (28ème), Mathias Autret (34ème) et Kévin Fortuné (81ème). À la mi-temps, la pelouse a, fait inhabituel, été arrosée, montrant que les Lensois étaient décidés à jouer vite et à amener encore davantage de danger sur le but adverse. Au pied du mur séparant la Ligue 2 de la Ligue 1, Alain Casanova a enfin fait jouer son équipe. Les Nordistes n'ont pas joué à la baballe en milieu de terrain, secteur où a évolué Benjamin Bourigeaud pendant l'ensemble du match, lui qui était trop souvent contraint lors des dernières rencontres de décrocher et de s'intercaler entre les deux défenseurs centraux au départ des actions. Ils n'ont pas abusé des passes en retrait et ont continué d'attaquer lorsqu'ils ont ouvert le score, ajoutant dans les dernières secondes une unité à leur différence de buts, critère qui sera peut-être décisif au soir du 19 mai. Ils s'y sont pris différemment et c'est le plus bel aveu d'échec de la part d'un entraîneur qui a persisté pendant neuf mois à mettre en place un football qui ennuie Bollaert et inquiète peu l'adversaire.

L'opposition était certes la vingtième de Ligue 2 et le RCL devra élever encore son niveau de jeu et se montrer plus réaliste lors de ses trois dernières sorties. La prestation livrée hier s'avère pourtant porteuse d'espoirs, comme elle pourrait faire naître des regrets en fin de Championnat tant il semble évident que le club du Pas-de-Calais aurait pu prendre bien plus de points s'il avait adopté bien plus tôt un jeu attendu désespérément depuis le début de saison.

Revenu à la troisième place, le Racing a de nouveau son avenir entre les mains. S'il ne fait pas moins bien que ses poursuivants, il disputera les barrages pour rejoindre l'élite. S'il fait mieux que Brest, deuxième avec un point de plus, il sera assuré de prendre un billet direct pour la Ligue 1. Et la perspective de revenir sur Strasbourg, leader avec quatre points de plus, n'est mathématiquement pas impossible, d'autant que les Alsaciens seront à Bollaert le 8 mai dans une enceinte qui sera explosive.

Lance

Championnat de France 2016-17 - Ligue 2
Trente-cinquième journée

Lens-Laval : 2-0
Buts : Lopez (85ème, 90ème +4)
Avertissements aux Lensois Bourigeaud (62ème), Koukou (64ème) ; aux Lavallois Perrot (70ème), Glombard (87ème)

Lens : Douchez (cap.) - Lala, Duverne, Ba, Hafez - Koukou (Ephestion, 80ème), Bourigeaud - Zoubir, Erasmus, Autret (Fortunén 55ème) - Habibou (Lopez, 59ème). Entraîneur : Alain Casanova

Laval : Hautbois - Perrot, Glombard, Afougou, Quintin - Coutadeur (Malonga, 78ème), Dembélé, Alla (cap.) - Bayard, Nsikulu (Viale, 83ème), Saint-Louis (Moyo, 73ème). Entraîneur : Thierry Goudet.

Photo : La Voix du Nord

Publié dans Infos