Six buts marqués et trois points ramenés d'Ajaccio !

Publié le par Lance

Ajacciens et Lensois ont hier livré un spectacle rare (3-6) sur la pelouse du Stade François Coty. Neuf buts ont été marqués, dont sept en trente-neuf minutes ! Spectateurs et téléspectateurs ne pouvaient qu'être emballés par cette prestation, bien plus enthousiasmante que les trop nombreuses rencontres où ennui et refus de jouer caractérisent l'équipe d'Alain Casanova. Neuf buts en une rencontre, ça constitue la soirée de Ligue 2 la plus prolifique depuis Troyes-Châteauroux (5-5) en 2004. Et ça fixe le prix du but à environ onze centimes pour les spectatrices ayant profité d'une entrée au stade à un euro !

Le spectacle était au rendez-vous mais la qualité a fait défaut chez les joueurs, principalement chez les Corses. Habibou a ouvert le score sur un beau but (7ème) et Sainati a permis a son équipe de revenir à 2-2 sur un splendide coup franc (32ème). Les spectatrices en ont donc largement eu pour leur argent. Ceux qui ont payé leur billet plein tarif ont à ce niveau là été davantage déçu, surtout s'ils soutenaient ceux qui ont perdu. C'était hier soir le festival des erreurs individuelles et des lacunes défensives.

Cvetinovic blessé, l'arrière garde lensoise suscitait de nombreuses interrogations avant la rencontre. Le nom du remplaçant du Serbe est désormais connu. Casanova a opté pour Ba, privilégiant le remplacement d'un défenseur central par un autre défenseur central et faisant confiance au duo qui se connaissait le mieux (396 minutes en début de saison, voir notre article Et maintenant, on fait quoi ?). Le Mauritanien, écarté depuis le mois de septembre, a reconnu qu'il "manquait un peu de vivacité dans les appuis" et devrait évidemment se sentir de mieux en mieux au fil des matches. Il devra en être de même pour l'ensemble de la défense lensoise qui a encaissé trois buts et trouvé le moyen de se faire remonter deux buts d'avance. Même si elle a su préserver son but inviolé au retour des vestiaires, l'arrière garde artésienne n'a pas levé les  interrogations qui existait avant le coup d'envoi. Il faudra attendre une soirée plus normale et un adversaire de meilleure qualité pour avoir davantage d'assurance sur le secteur défensif. Ce pourrait être sans Hafez, sorti sur blessure. Après Bostock, Cvetinovic et Lopez, c'est un nouveau titulaire qui se retrouve sur le flanc. Ça commence à faire beaucoup.

En cas de forfait de l'Égyptien pour la réception d'Auxerre, samedi, Casanova n'aura pas besoin de se torturer les méninges. Scaramozzino le suppléera, comme il l'a fait hier. La titularisation de Gérard au poste de 9 1/2 a en revanche constitué une belle surprise, qui demande évidemment confirmation face à une défense plus solide.

Les Sang et Or ont su faire le spectacle loin de chez eux et tout un peuple aspire à enfin se régaler à domicile. Personne ne demande aux Lensois de renouveler contre Auxerre le 7-0 que les joueurs de Francis Gillot avaient infligé aux Icaunais en août 2006. Du jeu et une prestation digne d'un deuxième de Ligue 2 contenteraient en revanche les fidèles de Bollaert.

Lance

Championnat de France 2016-17 - Ligue 2
Trente-deuxième journée

AC Ajaccio - Lens : 3-6
Buts : Frikeche (29ème), Sainati (32ème), Gakpa (45ème +1) pour Ajaccio ; Habibou (7ème, 73ème s.p.), Ephestion (25ème, 45ème), Fortuné (35ème, s.p.), Gérard (39ème).
Avertissement à l'Ajaccien Babiloni (34ème)

AC Ajaccio : Mandanda - Babiloni, Sainati, Frikeche, Cabit - Abergel (Cissé, 76ème), Camara - Gakpa (Cavalli, 70ème), Madri (Vialla, 85ème), Nouri (cap.) - Maazou. Entraîneur : Olivier Pantaloni

Lens : Douchez (cap.) - Lala, Duverne, Ba, Hafez (Scaramozzino, 60ème) - Bourigeaud, Ephestion (Autret, 84ème) - Zoubir, Gérard (Koukou, 75ème), Fortuné - Habibou. Entraîneur : Alain Casanova.

Publié dans Infos