Lens est passé à côté

Publié le par Lance

Après quatre succès et quelques rencontres convaincantes, la réception de Brest était attendue par un stade à guichets fermés. Les Lensois ont raté leur match, sur la pelouse comme en tribune. Logiquement battus par les Bretons (0-2), ils ont cédé leur place de leader à leurs adversaires du jour et laissé Troyes, Reims, Nîmes et peut-être Strasbourg (les Alsaciens reçoivent Sochaux demain) se rapprocher.

Le Racing s'était imposé à Brest (1-2) en réalisant un bon match ; les joueurs d'Alain Casanova ont cette fois étaient surclassés par ceux de Jean-Marc Furlan, entraîneur amoureux du beau jeu, un profil qui ferait tant plaisir à Bollaert. Dans le jeu, les Lensois ont enclenché la marche arrière, renouant avec les nombreuses passes en retrait - l'une d'elle, adressée par Bourigeaud, aurait pu amener un but sans une belle intervention de Douchez - et une circulation de balle stérile. Les Brestois n'y sont pas étrangers mais n'en sont probablement pas les seuls responsables.

Lens a plus d'une semaine pour préparer son déplacement à Ajaccio, très probablement sans Bostock et sans Cvetinovic, sorti sur blessure en début de deuxième mi-temps. Un autre style de jeu et un autre résultat sont attendus. Comme les Sang et Or l'ont montré ces dernières semaines, changer le premier est le meilleur moyen d'obtenir le second.

Lance

Championnat de France 2016-17 - Ligue 2
Trente-septième journée

Lens-Brest : 0-2
Buts : Battocchio (34ème), Joseph-Monrose (90ème +4)
Avertissements aux Lensois Duverne (29ème), Hafez (32ème), Lala (90ème +2) ; aux Brestois Grougi (42ème), Castan (67ème), Maupay (90ème +2)

Lens : Douchez (cap.) - Lala, Duverne, Cvetinovic (Fortuné, 49ème), Hafez - Zoubir, Koukou, Bourigeaud, Autret (Erasmus, 69ème) - Lopez, Habibou (Ephestion, 46ème). Entraîneur : Alain Casanova

Brest : Hartock - Belaud, Diallo, Castan, Nganioni - Faussurier (Lavigne, 79ème), Gastien, Grougi (cap.) (Coeff, 88ème), Battocchio - Maupay (Joseph-Monrose, 81ème), Diallo. Entraîneur : Jean-Marc Furlan.

Photo : rclens.fr

Publié dans Humeur