Hors sujet et hors du podium

Publié le par Lance

"Le match au Havre devient vital" avait fait remarquer Gervais Martel après la défaite contre Brest. "On a fait un non match", déplorait le président lensois hier au Havre où le Racing s'est incliné (1-0) pour la neuvième fois de la saison. "On était dans un jour sans" a expliqué Alain Casanova. Les jours sans s'enchaînent. Lens a été battu hier pour la troisième fois en quatre rencontres et occupe la quinzième place au classement établi sur les quatre journées du mois d'avril. De tels résultats paraissent incompatibles avec une montée dans l'élite. Alors qu'il ne reste que douze points en jeu, Lens compte quatre points de retard sur les deux places donnant directement accès à la Ligue 1 et n'occupe aujourd'hui pas la place de barragiste à cause d'une différence de buts inférieure à celle de Nîmes (+15 pour les Crocodiles, + 11 pour les Sang et Or).

"On manquait de rythme, on ne pétillait pas comme on a l'habitude de le faire" a analysé l'entraîneur lensois qui semble se faire des illusions sur le niveau de jeu affiché par son équipe depuis le début de saison. Il est vrai que la prestation livrée par les Artésiens a été l'une des pires de la saison et que l'état d'esprit affiché n'était pas celui nécessaire à un candidat à la montée. Le niveau du RCL n'a cependant pas été très éloigné des standards habituels. Les Lensois ont eu la possession du ballon mais n'ont pas su l'utiliser. Les maux dont souffre cette équipe sont connus de tous mais l'entraîneur est incapable d'y remédier.

Casanova a bien essayé de trouver une solution. À la mi-temps, il a abandonné le 4-3-3 (en fait un 3-4-2-1) qui avait été testé contre Auxerre pour disposer son équipe dans son habituel 4-2-3-1. Kermit Erasmus a alors remplacé Thomas Ephestion... et l'entraîneur lensois - qui avait choisi de laisser Nadjib Baouia sur le banc - avait déjà épuisé toutes ses solutions offensives ! Daniel Opare et Anthony Scaramozzino sont entrés en jeu en fin de rencontre à la place de Mathias Autret et John Bostock. Le RCL a donc fini la rencontre avec six défenseurs de métier sur la pelouse. Aucun doute, tout a été mis en œuvre pour aller chercher les trois points...

Lance

Championnat de France 2016-17 - Ligue 2
Trente-quatrième journée

Le Havre - Lens : 1-0
But : Ferhat (26ème)
Avertissements aux Lensois Ba (54ème), Autret (79ème) ; aux Havrais Lekhal (42ème), Julan (58ème)

Le Havre : Thuram - Bese, Moukoudi, Bain, Mendy - Fontaine, Lekhal - Gory (Chebake, 45ème), Bonnet (cap.) (Cambon, 86ème), Ferhat - Julan (Gimbert, 76ème). Entraîneur : Oswald Tanchot

Lens : Douchez (cap.) - Lala, Duverne, Ba, Hafez - Ephestion (Erasmus, 46ème), Bostock (Scaraozzino, 90ème +2), Bourigeaud - Zoubir, Habibou, Autret (Opare, 84ème). Entraîneur : Alain Casanova.

Photo : La Voix du Nord

Publié dans Humeur