AC Ajaccio - Lens en chiffres

Publié le par FatherTom

- Comme après leurs défaites à Strasbourg (victoire à Laval) et à Orléans (succès contre Valenciennes), les Lensois ont su rebondir neuf jours après avoir perdu contre Brest (0-2). Leur victoire sur la pelouse de l'AC Ajaccio (3-6) les propulse à la deuxième place du classement, position déjà occupée à l'issue des vingtième, vingt-septième et vingt-huitième journées.

- Les Sang et Or ont remporté en Corse leur quinzième victoire de la saison, la huitième loin de Bollaert. Ils possèdent le deuxième meilleur bilan de Ligue 2 à l'extérieur, Nîmes ayant ramené un point supplémentaire de leurs déplacements.

- Lens - qui avait éliminé l'AC Ajaccio de la Coupe de la Ligue cet été sur le score de 3-0 - ne s'était plus imposé par au moins trois buts d'écart depuis le 1er avril 2016 lorsque les joueurs d'Antoine Kombouaré avaient battu Auxerre (3-0). Grâce à cette performance, les Lensois affichent une différence de buts positive de treize unités. Du jamais vu depuis la fin du Championnat 2013-14 lorsque les promus artésiens avaient terminé la saison avec une différence de +18.

- Il faut remonter au 6 mai 2014 pour trouver trace d'une équipe lensois marquant au moins six buts. À l'époque, Jérôme Le Moigne et ses partenaires s'étaient imposés à Istres (1-6). C'est également à cette occasion qu'ils avaient marqué comme lundi cinq buts en une mi-temps, cette fois-là lors de la seconde.

- Lens possède désormais le deuxième meilleur bilan offensif de Ligue 2 : les Sang et Or ont inscrit quarante-neuf buts cette saison (1,5 but par match en moyenne). Seul Strasbourg, qui a trouvé une fois de plus le chemin des filets, fait mieux.

- Les Artésiens ont ouvert le score dès la septième minute de jeu. En début de saison, il avait fallu quelques secondes de plus à John Bostock pour faire trembler les filets à Troyes (1-1). Les Lensois n'avaient plus été aussi précoces depuis le 4 mars 2016. Patrick Olsen avait alors ouvert la marque à Laval (1-1) dès la sixième minute de jeu.

- Pour la première fois depuis qu'il porte le maillot lensois, Habib Habibou a disputé un match dans son intégralité. Le temps pour le joueur - qui a marqué sur chacun de ses tirs cadrés depuis qu'il évolue dans le Pas-de-Calais - d'inscrire ses cinquième et sixième but de la saison. L'ancien Rennais a été servi sur sa première réalisation par Benjamin Bourigeaud, auteur de sa cinquième passe décisive de la saison.

- Thomas Ephestion a honoré sa première titularisation en Ligue 2 par un doublé marqué sur ses deuxième et troisième tirs cadrés en Ligue 2. Le joueur arrivé cet hiver de Béziers s'était jusqu'ici contenté de six entrées en cours de jeu.

- Ephestion et Habibou sont les premiers Nordistes à inscrire un doublé en Championnat depuis John Bostock. Le Trinidadien avait trouvé deux fois l'ouverture en septembre, face à Orléans (4-2).

- Kévin Fortuné a inscrit son huitième but de la saison en Championnat, le deuxième sur penalty après celui marqué à Valenciennes (1-2). Il talonne Cristian Lopez, meilleur buteur artésien cette saison, qu'il aura l'occasion de rejoindre puis de doubler, l'Espagnol devant être forfait pour le mois d'avril. L'ancien joueur de Béziers n'avait plus fait trembler les filets depuis le 13 février face à Clermont (3-1).

- Impliqué sur trois buts, Abdelrafik Gérard a été l'un des meilleurs joueurs lensois. En plus d'être à l'origine du second penalty nordiste, le joueur formé au Paris SG a délivré à Thomas Ephestion sa deuxième passe décisive de la saison puis a inscrit son deuxième but de la saison après celui marqué face à Nîmes (1-3). Gérard était à la conclusion d'une action initiée par Kenny Lala, auteur de sa deuxième passe décisive de la saison.

- Pour la troisième fois de la saison, Nicolas Douchez a dû aller rechercher le ballon trois fois au fond de ses filets. L'arrière-garde nordiste avait déjà encaissé au moins trois buts à Strasbourg (3-1, le 10 décembre) et face à Nîmes (1-3, le 21 janvier). Le Racing ne possède que la neuvième meilleure défense de Ligue 2.

- Tours et l'AC Ajaccio ont la particularité d'être les deux équipes à avoir réussi à remonter un handicap de deux buts face aux Lensois. À chaque fois, les Sang et Or ont su réagir : à Tours, Akim Zedadka avait sauvé son équipe dans le temps additionnel (victoire 2-3) ; à Ajaccio, la folie ne s'est pas arrêtée une fois les Corses revenus au score.

- Abdoul Ba est redevenu un footballeur professionnel sur l'île de Beauté. Hormis les rencontres jouées avec sa sélection nationale, le Mauritanien n'avait plus foulé une pelouse d'un match pro depuis le 9 septembre, face à Bourg-en-Bresse (1-1). Toutes compétitions nationales confondues, c'est donc une absence de vingt-neuf matches qui a pris fin lundi !

- Alors qu'il n'a plus porté le maillot lensois depuis le 17 décembre face au Gazélec Ajaccio (2-1), Adama Guira pensait peut-être que sa convocation dans le groupe allait lui permettre d'obtenir du temps de jeu. Malheureusement pour lui, le Burkinabé a été désigné dix-septième homme par Alain Casanova. Guira en reste donc à 121 minutes de jeu en Championnat cette saison.

- Daniel Opare n'a lui plus foulé une pelouse depuis le déplacement à Orléans (2-1), le 20 février. Depuis, il a dû se contenter de quatre apparitions dans le groupe, dont celle de lundi, à l'occasion de laquelle il s'est une nouvelle échauffé sans entrer en jeu.

- Les blessures se multiplient à Lens. Karim Hafez a ainsi dû quitter prématurément ses coéquipiers. L'Egyptien avait jusqu'ici disputé l'intégralité des dix-sept rencontres auxquelles il avait participé.

- Dans le sprint final, les Nordistes doivent veiller à ne pas être suspendus, encore plus alors que plusieurs joueurs sont forfaits. Ils ont eu lundi la bonne idée de ne pas se faire remarquer par l'arbitre. Toutes compétitions confondues, c'est la septième fois cette saison que les Lensois ne sont pas avertis. Cinq joueurs restent sous le coup d'une suspension au prochain carton jaune : Dusan Cvetinovic (trois rencontres), Habib Habibou (six rencontres), Djiman Koukou (deux rencontres), Kenny Lala (quatre rencontres) et Abdellah Zoubir (cinq rencontres).

FatherTom

Publié dans Infos