Habibou : trois à la suite !

Publié le par FatherTom

La règle est simple : lorsque "le dernier joueur à toucher le ballon est un joueur de l'équipe qui défend, [...] à partir du moment où le ballon adressé par l'équipe attaquante est initialement cadré, la Commission d'Organisation des Compétitions attribue le but à l'attaquant." Si les nombreux supporters lensois présents dans la tribune visiteurs du Stade Delaune, samedi dernier à Reims, ont d'abord cru que Kévin Fortuné avait ouvert le score, ils ont pu découvrir peu de temps après que l'ancien Biterrois n'avait pas touché le ballon, celui-ci ayant été dévié dans ses propres filets par l'ancien Lillois Julian Jeanvier. Finalement, cinq jours après, ladite commission a décidé d'attribuer le premier but lensois à Habib Habibou, dont le centre a été jugé cadré.

Déjà buteur à Paris face au Red Star (2-3, le 3 mars) et contre Sochaux (2-1, le 13 mars), l'attaquant lensois est à cette occasion devenu le premier joueur Sang et Or depuis trois ans à trouver le chemin des filets lors de trois journées consécutives. Entre décembre 2013 et janvier 2014, Yoann Touzghar avait en effet réussi la performance de marquer lors de cinq journées de rang, à Angers (1-2), face à Istres (1-2), à Brest (0-1), face à Dijon (2-2) et à Auxerre (1-2). Entre temps, Kévin Fortuné avait cet été réussi à inscrire quatre buts en trois matches consécutifs toutes compétitions confondues : face à Tours (2-2), en Coupe de la Ligue contre l'AC Ajaccio (3-0) et à Nîmes (0-2).

Depuis son arrivée à Lens à la fin du mercato d'hiver, Habibou se montre très efficace. Buteur lors de son premier match à Orléans (2-1, le 20 février), l'ancien Rennais a marqué à quatre reprises au cours des cinq rencontres qu'il a disputées sous le maillot lensois (deux titularisations, trois entrées en fin de match). "J’avais besoin de retrouver un collectif, une équipe, une famille et un coach qui a confiance en moi, expliquait récemment le joueur formé au PSG. Je les ai trouvés ici. Je sens que mes équipiers et le public sont derrière moi à 100% et ça se ressent sur le terrain."

FatherTom

Photo : La Voix du Nord

Publié dans Infos