Droit au but

Publié le par FatherTom

Ce soir, les nombreux supporters lensois attendus au Stade Jean Bouin de Paris, où le Racing affrontera le Red Star, devront probablement s'armer de patience face aux embouteillages parisiens du vendredi soir. Il leur est pourtant conseillé d'arriver à l'heure : les locaux sont capables de marquer très rapidement !

Vendredi dernier, à Niort, les Franciliens ont marqué le but le plus rapide de la saison. Servi par Anatole Ngamukol, Xavier Chevalerin a repris victorieusement le ballon après seulement treize secondes de jeu ! La performance est rare, mais les joueurs du Red Star sont pourtant des récidivistes. Le 29 novembre, face à Orléans, il avait suffi de trente-trois secondes à Idriss Mhirsi pour marquer le seul but de la rencontre !

Si cette saison les Lensois ont marqué, comme les joueurs du Red Star, quatre buts dans le premier quart d'heure, ils ont eux dû attendre la huitième minute de jeu pour inscrire leur but le plus rapide de la saison. Celui-ci était l'œuvre de John Bostock, sur penalty, à Troyes (1-1) en début de saison. À vrai dire, les Sang et Or ne risquent pas de marquer après seulement quelques secondes de jeu. Les premiers instants des matches sont en effet consacrés à rendre le ballon à l'adversaire en l'envoyant en touche... "Cela peut paraître surprenant pour une équipe qui veut le ballon et ne pas le rendre, concédait le mois dernier Alain Casanova. C’est une manière d’emballer le match, de mettre une pression défensive en le lançant en touche pour être très vite en situation d’aller sur le but adverse. C’est mental, cela permet aux joueurs d’avoir une piqûre d’agressivité de suite." Alors que les Artésiens restent sur deux défaites et un nul à l'extérieur et qu'ils n'ont plus mené au score depuis 180 minutes loin de leurs bases, il serait peut-être bon d'envisager de mettre une pression offensive sur les adversaires...

FatherTom

Publié dans Infos