Un mercato qui rend perplexe

Publié le par Lance

Un mercato qui rend perplexe

Le mercato d'hiver s'est terminé hier, à minuit. Troisième à l'issue des matches aller, Lens a pourtant procédé à plus de transferts que la saison et son classement ne le laissaient supposer. Simon Banza (prêt à Béziers), Teddy Chevalier (Courtrai), Viktor Klonaridis (prêt au Panathinaikos), Loïck landre (Genoa) et Patrick Olsen (Grasshoper Zurich) sont partis tandis que Thomas Ephestion (Béziers), Kermit Erasmus (prêté par Rennes), Habib Habibou (Rennes) et Daniel Opare se sont engagés au Racing.

Le RCL a allégé son effectif d'une unité. L'objectif du club a été de se séparer des éléments bannis par Alain Casanova. Teddy Chevalier (27 minutes de jeu en deux matches de L2 joués en août, à Nîmes et contre Amiens), Loïck Landre (90 minutes lors de la première journée, à Niort) et Patrick Olsen (0 minute disputée) sont allés chercher du temps de jeu ailleurs. En passe de devenir un nouvel exclu, Viktor Klonaridis (aucune apparition lors des quatre derniers matches de L2, non retenu pour le déplacement à Amiens) a aussi quitté le club. Pas (encore ?) au niveau de la L2, Simon Banza (38 minutes jouées en août, à Troyes) cherchera à progresser en National.

Deux des quatre recrues sont des joueurs offensifs. "Il s'agissait d'avoir un effectif un peu plus conséquent sur le plan offensif", expliquait Alain Casanova à l'occasion de l'arrivée de Kermit Erasmus. Trois éléments offensifs étant partis, il n'est pas sûr que le Racing se soit vraiment renforcé dans ce secteur.  Kermit Erasmus n'a joué que dix rencontres de Ligue 1 (une seule titularisation) en dix-huit mois passés à Rennes tandis que Habib Habibou n'en a joué qu'un seul (huit minutes à Monaco, en octobre 2015) lors des deux dernières saisons. Pire, l'entraîneur lensois a reconnu qu'il ne correspondait pas au profil recherché ! "On voulait un joueur polyvalent, on n'a pas trouvé ce qu'on voulait, alors on s'est orientés vers un joueur athlétique, qui a des qualités dans la finition et qui sera très important sur la fin de saison."

En défense, le départ d'un défenseur central a été compensé par l'arrivée d'un défenseur latéral, poste où un renfort était nécessaire. Comme Erasmus et Habibou, Opare a peu joué en Turquie puis en Allemagne : neuf rencontres de championnat en deux ans et demi... et des crampes lors de ses deux premières apparitions sous le maillot Sang et Or.

Malgré le départ de Landre, les postes restent doublés en défense centrale avec Ba, Cvetinovic, Duverne et Fofana. Mais l'ancien Rémois accumule les blessures comme ça a été le cas depuis le début de sa carrière. Quant au joueur formé à la Gaillette, il est victime du mode de fonctionnement de Casanova et de son besoin de mettre de côté des joueurs. Aligné durant 90 minutes lors de chacune des six premières journées, il n'a plus foulé une pelouse depuis. Fofana forfait hier à Bergerac, n'aurait-il pas été souhaitable de le titulariser ?

Lance

Publié dans Humeur