Lens-Troyes en chiffres

Publié le par FatherTom

- Après deux défaites face à Nîmes (1-3) et à Amiens (2-1), les Lensois sont toujours sur la mauvaise pente : ils n'ont pu faire mieux que le nul, vendredi face à Troyes (0-0). Les Sang et Or en sont donc désormais à trois matches de Championnat de rang sans victoire.

- "On a été solide face à une équipe qui pose beaucoup de problèmes à l’extérieur", s'est réjoui Alain Casanova après la piètre performance de ses joueurs. Pourtant, l'ESTAC possède seulement le douzième meilleur bilan de Ligue 2 à l'extérieur et restait sur trois défaites loin de ses bases : à Laval (1-0), à Reims (2-0) et à Brest (2-1). Avec ce match nul, le RCL possède lui le onzième bilan à domicile.

- Les Sang et Or ont concédé leur deuxième 0-0 de la saison après celui ramené de Niort lors de l'entame du Championnat. Si un score vierge avait sanctionné le match Lens-Lorient du 12 avril 2015 disputé sur le terrain neutre d'Amiens, il faut remonter au 3 mai 2014, face à Angers, pour trouver trace d'un 0-0 à Bollaert en Championnat.

- Après le déplacement à Niort (0-0, le 29 juillet), la réception d'Amiens (0-1, le 20 août) et le déplacement à Sochaux (1-0, le 17 octobre), c'est seulement la quatrième fois de la saison que les Artésiens restent muets. Une série de onze rencontres consécutives lors desquelles ils ont à chaque fois fait trembler les filets a donc pris fin pour les Sang et Or vendredi.

- Les Nordistes ont mis fin à une série de cinq rencontres consécutives de perméabilité défensives (onze buts encaissés sur cette période). C'est seulement le sixième blanchissage cette saison pour les Sang et Or.

- Pour la deuxième fois de la saison, Alain Casanova n'a procédé qu'à un seul remplacement. Le 25 novembre, face au Havre (1-0), le coach artésien avait déjà manifesté une confiance assez limitée en son banc. Depuis le début du Championnat, Casanova a utilisé toutes les possibilités auxquelles il a le droit à seulement onze reprises, soit dans seulement 48 % des matches.

- L'entraîneur lensois tremble-t-il déjà à l'idée d'être contraint de changer son onze ? Alors qu'il reste en Ligue 2 sur quatorze titularisations consécutives et sur onze matches joués dans leur intégralité, Benjamin Bourigeaud sera en effet absent lors du déplacement à Orléans, le 20 février. Le milieu de terrain sera suspendu après avoir reçu trois cartons jaunes au cours des quatre derniers matches qu'il a joués.

- Pour la treizième fois en vingt-trois journées, la sixième de rang, Abdellah Zoubir a été remplacé en cours de deuxième mi-temps. Sorti face à Troyes comme face à Nîmes à la 74ème minute, l'ancien joueur d'Istres avait été suppléé à la 71ème minute à Tours et à la 72ème minute à Strasbourg.

- Lors de ses quatre autres présences sur une feuille de match de Championnat, Akim Zedadka avait eu la chance de fouler la pelouse. Face aux Aubois, l'arrière latéral est resté sur le banc pour la première fois de la saison.

- Entré en cours de jeu à Bergerac et face à Troyes, Abdelrafik Gérard est redevenu le premier joker d'Alain Casanova. Toutes compétitions confondues, le joueur formé au Paris SG est entré en cours de match à onze reprises cette saison.

- Seules 21 398 personnes ont participé à la sieste collective organisée à l'occasion de la réception de Troyes. C'est la pire affluence enregistrée à Bollaert depuis la réception de Brest, le 2 février 2016. 20 011 spectateurs avaient alors assisté à la victoire des Sang et Or.

FatherTom

Publié dans Infos