Bourg-en-Bresse - Lens en chiffres

Publié le par FatherTom

- Après le nul ramené de Bourg-en-Bresse (0-0) en début de semaine, cela fait désormais quatre matches que les Lensois n'ont plus gagné (cinq toutes compétitions confondues). Une telle contre-performance avait déjà été réalisée entre août et septembre (défaite face à Amiens, nuls à Troyes, face à Bourg-en-Bresse et à Clermont).

- Le bilan face aux équipes actuellement positionnées dans la première moitié du classement continue à être très mauvais, indigne d'un candidat à la montée. Les joueurs d'Alain Casanova n'ont pris que 12 points sur 39 face aux équipes du top 10 ! Ils ont en effet gagné deux fois (à Nîmes 0-2 et à Brest 1-2), ont réalisé six nuls (à Niort 0-0, à Troyes 1-1, face à Bourg-en-Bresse 1-1, face à Reims 1-1, face à Troyes 0-0 et à Bourg-en-Bresse 0-0) et ont perdu à cinq reprises (face à Amiens 0-1, à Sochaux 1-0, à Strasbourg 3-1, face à Nîmes 1-3 et à Amiens 2-1).

- Les Sang et Or ont livré leur troisième 0-0 de la saison après ceux concédés à Niort et face à Troyes. C'est la première fois depuis le printemps 2009 que les Nordistes enchaînent deux scores vierges. Ils avaient alors successivement buté sur Guingamp, Tours et Amiens.

- Depuis le penalty transformé par Cristian Lopez à Amiens (2-1), le 28 janvier, cela fait désormais 251 minutes que les Sang et Or n'ont plus trouvé le chemin des filets. Une telle période de disette n'avait plus été vécue depuis septembre 2015. Les Artésiens étaient alors restés muets durant 311 minutes.

- C'est la cinquième fois de la saison que les Lensois ne marquent pas. Avant de buter sur la défense burgienne, les Nordistes étaient restés muets à Niort (0-0, le 29 juillet), face à Amiens (0-1, le 20 août), à Sochaux (1-0, le 17 octobre) et face à Troyes (0-0, le 3 février). Lens possède la sixième meilleure attaque de Ligue 2.

- Nicolas Douchez et ses partenaires ont réalisé dans l'Ain leur septième blanchissage de la saison, le deuxième de suite. Lens possède la huitième meilleure défense de Ligue 2.

- Thomas Ephestion a fait dans la Bresse ses débuts professionnels. L'ancien joueur de Béziers est devenu le vingt-huitième joueur utilisé cette saison par Alain Casanova en Championnat. Il portait le numéro 28 lensois, précédemment attribué à Jonathan Nanizayamo puis Viktor Klonaridis cette saison.

- Titularisé à Bergerac en Coupe de France, Jean-Ricner Bellegarde a profité du forfait de Benjamin Bourigeaud pour refouler les pelouses de Ligue 2. Le joueur formé à la Gaillette n'avait plus participé à un match de Championnat depuis le 22 octobre, face à Reims (1-1). Il n'y avait plus été titularisé depuis le 5 août, face à Tours (2-2).

- Alain Casanova est d'une régularité confondante : comme récemment face à Nîmes et face à Troyes, Abdellah Zoubir a été remplacé à la 74ème minute de jeu. Il avait été sorti deux minutes plus tôt à Tours et une minute plus tôt à Strasbourg.

- Pour la deuxième fois de suite, Abdelrafik Gérard a eu le droit à dix-sept minutes de jeu en remplaçant Zoubir. Toutes compétitions confondues, le joueur formé au Paris SG, premier joker de Casanova, a fait sa douzième apparition en cours de rencontre de la saison.

- L'entraîneur artésien n'a procédé qu'à deux changements. C'est la treizième fois de la saison que Casanova choisit de ne pas utiliser toutes les ressources dont il dispose.

- Daniel Opare a déjà récolté deux cartons jaunes depuis son arrivée à Lens. Le Ghanéen sera suspendu au prochain avertissement. C'est le seul Artésien à jouer avec cette menace.

FatherTom

Publié dans Infos