Une année à oublier pour Autret

Publié le par FatherTom

"J’ai une place à part entière dans le groupe, confiait Mathias Autret après la victoire du Racing face au Gazélec (2-1), le 17 décembre dernier, à l'occasion du dernier match avant la trêve. Nous sommes une belle bande de copains. Ils sont frustrés de me voir frustré. Ils sont contents pour moi. Ça fait plaisir à tout le monde." Le match face aux Corses a été comme un soulagement pour le joueur breton. En lançant Kévin Fortuné vers le but de la victoire, Autret a refermé de manière positive une année 2016 qu'il doit oublier.

La première passe décisive de la saison de l'attaquant lensois lors du dernier match de 2016 rappelait le but qu'il avait inscrit sur la pelouse du Red Star, le 9 janvier, lors de la première rencontre de l'année du Racing. Entre les deux ? Pas grand chose, à part un but face à Auxerre le 1er avril et une passe décisive pour Dème Ndiaye face à Évian le 29 février. De janvier à décembre, Autret sera continuellement descendu dans la hiérarchie lensoise.

Leader technique lors de la première partie de saison 2015-16, Autret avait été désigné, à son grand étonnement, joueur lensois de l'année 2015 par La Voix du Nord. Mais son début d'année 2016 était bien plus décevant. Alors que le Racing était emmené par Wylan Cyprien, Autret avait moins d'influence dans le jeu lensois. Fin février, Antoine Kombouaré ne pouvait que constater l'évidence : "Mathias Autret est un bon joueur mais il ne sait pas faire mal". Au gré des arrivées et de ses mauvaises performances, souvent sur le côté droit, Autret perdait sa place durant l'automne, quelques semaines après qu'Alain Casanova lui avait demander de "rapidement se remettre en question. [...] Il doit juste devenir un footballeur de haut niveau. Pour l’instant c’est insuffisant dans notre jeu qui sollicite les organismes." Douze mois après avoir été mis à l'honneur par la presse régionale, il ne peut aujourd'hui espérer recevoir que le titre de premier joker de Casanova, qui l'a fait entrer en cours de jeu à huit reprises cette saison.

"Je pense que j’ai une carte à jouer, je peux apporter quelque chose à mes coéquipiers, estimait le joueur après la rencontre face aux Corses. Face au Gazélec, cela m’a sourit. J’espère que cela continuera." Un joueur ne pouvant pas perdre ses qualités techniques, il est à espérer que la nouvelle année constituera pour Autret un nouveau départ dans sa carrière lensoise.

FatherTom

Photo : rclens.fr

Publié dans Infos