Les Sang et Or à Casablanca

Publié le par Lance

Au lendemain de leur victoire contre le Gazélec Ajaccio, les Sang et Or se sont envolés hier pour Casablanca, lieu de leur stage hivernal. Si le stage estival est un incontournable de la préparation de la nouvelle saison, il est assez rare d'en programmer un à l'issue des matches aller. Et inhabituel de l'effectuer avant le départ des joueurs en vacances. En 2011, Laszlo Bölöni avait ainsi pu faire plus ample connaissance avec ses joueurs lors d'un stage à Jerez de la Frontera (Andalousie) organisé du 4 au 7 janvier, soit deux jours après la fin des vacances des joueurs.

"Je n'ai jamais connu de stage après le dernier match, reconnaît Nicolas Douchez du haut de ses vingt années d'expérience. Je vais découvrir. Je suis le mouvement. Si cela ne dépendait que de moi, je prendrais quinze jours de vacances." Mathias Autret affiche le même enthousiasme face à la prolongation imposée par son entraîneur. "On n’a pas l’habitude. Je me dis qu’il faut continuer à bosser, et qu’on sera en vacances que le 23. Je n’y pense pas trop. On y va, on verra." Le Breton reconnaît qu'il ne peut "pas se plaindre" mais il a avant tout en tête la fin de ce stage. "Je suis très, très impatient de rentrer et de retrouver toute la famille", avoue-t-il.

Alain Casanova explique la programmation de ce stage par sa volonté de ne pas retrouver la Gaillette avant la nouvelle année. "Je ne voulais pas faire revenir les joueurs entre Noël et le nouvel an pour qu’ils puissent profiter des fêtes de fin d’année avec leurs proches. C’est pour cela que j’ai programmé un stage au lendemain du match pour les rassembler dans un contexte totalement différent avec des objectifs de travail, pour débriefer de notre première partie de saison, pour rectifier notre principe et modèle de jeu. C’est une bonne occasion d’être ensemble pendant 5 jours. On reprendra l’entraînement le 2 janvier."

Les Sang et Or à Casablanca

Les Lensois disputeront mercredi un match contre Difaâ Hassani El Jadidi, club de première division marocaine. Histoire de se convaincre qu'ils sont bien partis pour travailler. La fin de la phase aller du Championnat, les trois semaines sans compétition, la météo (de 16 à 19 degrés cette semaine), la perspective des congés et le programme léger de cette première journée de stage invitent pourtant à tout sauf au travail...

Lance et FatherTom

Photo : rclens.fr

Publié dans Humeur