Guira peut-il gagner sa place ?

Publié le par FatherTom

Nicolas Douchez vient à peine de savourer le quatrième blanchissage de la saison, face au Havre (1-0) vendredi, qu'approche déjà le déplacement à Laval dont le coup d'envoi aura lieu ce soir. Si les Sang et Or avaient débuté la saison en affichant une solidité intéressante à l'extérieur, la donne a depuis changé. Au commencement du Championnat, le portier lensois était resté invaincu 240 minutes loin de Bollaert : l'arrière garde nordiste n'avait cédé ni à Niort (0-0), ni à Nîmes (0-2) mais avait laissé le Troyen Stéphane Darbion égaliser lors du troisième déplacement nordiste de la saison. Depuis, les Artésiens ne sont plus parvenus à se montrer imperméables loin de leurs bases : tour à tour, les joueurs de Clermont (1-1), Valenciennes (1-2), Sochaux (1-0), Brest (1-2) et Auxerre (1-1) ont en effet trouvé l'ouverture face aux Sang et Or.

Il y a onze jours, en Bourgogne, la fébrilité lensoise avait été criante : alors qu'ils avaient le match en main, les joueurs d'Alain Casanova avaient craqué, faute d'avoir inscrit le deuxième but, lorsque les Auxerrois - qui n'avaient inscrit que trois buts sur leur terrain depuis le début de la saison - avaient un peu accéléré. "Je regrette de ne pas avoir pu faire le changement que je voulais faire juste avant l'égalisation parce que ça aurait peut-être équilibré un petit peu plus notre équipe", avait alors confié l'entraîneur nordiste qui avait fait entrer Djiman Koukou trop tardivement.

Ce soir, à Laval, l'ancien Toulousain, très conservateur au moment de choisir ses joueurs, sera-t-il cependant tenté d'apporter un tel profil à son équipe dès le coup d'envoi de la rencontre ? Dans ce cas, il pourrait s'appuyer sur Koukou ou sur Adama Guira, présents tous les deux dans le groupe de dix-sept joueurs faisant le déplacement en Mayenne. Après avoir dû se contenter d'une seule minute de jeu lors des sept rencontres qui ont suivi son exclusion à Valenciennes, Guira est un postulant sérieux. Face au Havre, le Burkinabé a fait une entrée remarquée - comme il l'avait déjà fait lors de ses débuts face à Orléans - en récupérant des ballons et en permettant à John Bostock de bénéficier de plus de liberté.

"Adama a un profil athlétique intéressant, jugeait Casanova après la signature dans le Pas-de-Calais de l'ancien joueur du championnat danois. Au niveau du poste de relayeur, il apporte un profil différent de ce que l’on a déjà. Il dégage beaucoup de puissance. C’est très intéressant dans la récupération du ballon. Il est capable de se projeter vers l’avant et d’avoir une très bonne relation avec son milieu et les attaquants. Il est très intéressant dans la dernière passe et la finition." Des qualités qui ne feraient pas de mal au onze artésien. À condition, évidemment, de procéder à quelques retouches dans l'équipe type...

FatherTom

Publié dans Humeur