Attention à la fin de match !

Publié le par FatherTom

Aujourd'hui, de nombreux supporters lensois vivront l'expérience de cette interminable traversée de la Bretagne. Puis arrivera enfin le Finistère, littéralement là où se finit la terre, et le Stade Francis le Blé où les maîtres des lieux attendront les Lensois pour le match au sommet de la treizième journée de Ligue 2. Chez lui dans cette région la plus occidentale de France métropolitaine, le leader brestois règne également quand se finit un match. Depuis le début de la saison, les joueurs de Jean-Marc Furlan ont en effet pris l'habitude de faire basculer en leur faveur les rencontres dans leurs dix dernières minutes.

Une esquisse avait déjà eu lieu le 19 août face à Valenciennes (3-2). Alors qu'ils venaient de concéder l'égalisation dans les arrêts de jeu, les Bretons avaient eu un sursaut pour remporter une victoire qui leur était promise à la fin du temps réglementaire. Depuis, Alexandre Coeff et ses partenaires ont amassé huit points dans les dix dernières minutes de jeu : un lors de la cinquième journée à Sochaux (2-2, buts de Maupay à la 90ème +1 et de Joseph-Monrose à la 90ème +3) puis sept au cours des quatre dernières journées ! Tour à tour, Reims (victoire de Brest 2-1 grâce à Maupay à la 88ème minute), Ajaccio (1-1, égalisation de Diallo à la 81ème), Strasbourg (victoire de Brest 2-1 sur un but de Maupay à la 90ème +2) et Laval (victoire de Brest 0-1 par l'intermédiaire de Joseph-Monrose à la 88ème) ont en effet subi la loi des Bretons. Si un match de foot ne durait que quatre-vingts minutes comme une rencontre de rugby, les Brestois - aujourd'hui premiers avec 25 points - seraient seulement sixièmes avec 17 points d'un classement dominé par Amiens, Troyes et Reims.

Les Lensois savent que le verdict d'une rencontre peut évoluer dans ses dernières minutes. Derrière Brest, Lens est en effet la deuxième équipe à avoir pris le plus de points dans les dix dernières minutes de jeu, les joueurs d'Alain Casanova en ayant amassé quatre. Le point du match nul récupéré il y a neuf jours face à Reims grâce à Victor Klonaridis (1-1, but à la 84ème minute) s'ajoute en effet au point inscrit par l'intermédiaire de Kévin Fortuné face à Tours (2-2, égalisation à la 90ème +2) et aux deux points glanés sur le but de Benjamin Bourigeaud à Valenciennes (victoire 1-2 à la 90ème +3). Si les matches étaient amputés de leurs dix dernières minutes, les Sang et Or ne seraient que treizièmes au classement avec 14 points.

Brest et Lens sont donc les deux meilleures équipes de Ligue 2 dans les fins de rencontres. Vont-elles se neutraliser à l'approche du coup de sifflet final ou l'une prendra-t-elle le pas sur l'autre ? La réponse interviendra ce soir, peu après 22 heures...

FatherTom

Photo : rclens.fr

Publié dans Infos