Casanova a vu à Reims ce qu'il ne voyait pas à Lens

Publié le par Lance

Arrivé en juin à Lens, Alain Casanova avec emmené de Toulouse deux adjoints et un schéma de jeu. L'un de ses deux assistants a quitté le club. Thierry Uvenard - que l'ancien gardien de but avait connu au Havre - a rompu son contrat hier pour raisons personnelles.

Après des prestations décevantes lors des deux premières journées de Championnat, le schéma tactique qui correspondait paraît-il aux profils des joueurs de l'effectif lensois a été abandonné. Alain Casanova le décrivait comme un 3-5-2. Kenny Lala et Anthony Scaramozzino évoluant bas, on avait en fait vu un 5-3-2.

Le schéma préféré de Casanova est désormais à la mode en France. Lyon, Nice, Marseille font partie des clubs à l'avoir utilisé lors des trois premiers mois de compétition. Samedi à Bollaert, Reims a évolué dans cette configuration. "Les latéraux, Diego et Hamari Traoré, ont plus défendu qu'attaqué" pouvait-on lire au lendemain du match dans les colonnes de L'Équipe. À l'issue de la rencontre, l'entraîneur lensois a évoqué le système de jeu mis en place par son homologue rémois. "Aujourd'hui, ils étaient à cinq derrière" a déclaré Casanova. Qui a donc vu chez son adversaire ce qu'il ne voyait pas (ou faisait semblant de ne pas voir) dans sa propre équipe.

Lance

Publié dans Humeur