Lens-Amiens en chiffres

Publié le par FatherTom

Lens-Amiens en chiffres

- Conséquence de la défaite de Lens face à Amiens (0-1) hier, la première série d'invincibilité lensoise s'est arrêtée après trois rencontres.

- En 2001-02, les Sang et Or avaient connu leur première défaite de la saison lors de la huitième journée, à Monaco (3-0). Depuis 2001-02, Lens connaît en moyenne sa première défaite après 2,9 journées. Sur cette période, les joueurs de Joël Muller en 2002-03 (défaite à Lyon 1-0), de Jean-Louis Garcia en 2012-13 (défaite face à Angers 1-3) et d'Antoine Kombouaré en 2013-14 (défaite au Havre 6-2) sont ceux qui ont repoussé la première défaite de la saison le plus loin, jusqu'à la sixième journée. La première défaite est cette saison intervenue lors de la quatrième journée.

- "Il faut que Bollaert devienne une citadelle imprenable", lançait Mohamed Fofana au début du mois. À la limite de céder deux semaines plus tôt face à Tours (égalisation de Kévin Fortuné dans les arrêts de jeu), l'édifice s'est déjà écroulé après seulement deux matches de Championnat, ne résistant pas à la seule flèche lancée par Amiens... En 2001-02, les Sang et Or n'avaient pas perdu de la saison à Bollaert. Depuis, leur première défaite dans leur antre intervient en moyenne après 5,1 journées, les meilleurs performances étant celles des joueurs de Francis Gillot en 2005-06 (première défaite à domicile après dix matches, face à Nancy 1-2), en 2006-07 (première défaite à domicile après dix matches, face à Lyon 0-4) et des joueurs d'Antoine Kombouaré en 2013-14 (première défaite à domicile après neuf matches, face à Istres 1-2).

- En quatre journées, c'est déjà la deuxième fois que les Nordistes ne trouvent pas le chemin des filets. Les Sang et Or étaient déjà restés muets à Niort (0-0) pour l'entame de la saison.

- Quatre titularisations en Ligue 2 pour Mathias Autret et quatre remplacements en cours de match. Le Breton, qui peine à retrouver son niveau d'il y a un an, a hier été sorti dès la 57ème minute de jeu. Il n'a pu compter que sur la Coupe de la Ligue, face à l'AC Ajaccio, pour jouer un match dans son intégralité. De son côté, Benjamin Bourigeaud a été remplacé lors de dix des douze derniers matches officiels auxquels il a participé depuis un déplacement à Nancy le 19 mars.

- Le Racing a disputé cinq matches officiels cette saison. Abdelrafik Gérard et Jean-Ricner Bellegarde y sont entrés en cours de jeu à trois reprises, notamment face à Amiens. Ce sont les premiers jokers lensois.

- John Bostock est le seul Artésien à avoir été averti par Monsieur Rouainsard. Seul Anthony Scaramozzino joue avec une épée de Damoclès au dessus de la tête. Le Niçois sera en effet suspendu s'il récolte un carton jaune dans les sept prochaines rencontres du Racing.

FatherTom

Publié dans Infos