Deux recrues lensoises remettent des compteurs à zéro

Publié le par FatherTom

Deux recrues lensoises remettent des compteurs à zéro

"Les supporters lensois [...] peuvent remercier la cellule de recrutement", estimait mardi lequipe.fr après la victoire des Sang et Or face à l'AC Ajaccio (3-0) en Coupe de la Ligue. S'il est encore trop tôt pour tirer un premier bilan du mercato estival lensois, il n'en reste pas moins vrai que de nombreuses recrues nordistes se sont déjà mises en évidence depuis le début de la préparation. Les férus de statistiques peuvent ainsi remercier John Bostock et Kévin Fortuné pour avoir mis fin à certaines séries assez exceptionnelles...

Remarqué par sa qualité de passes depuis son premier match au Touquet en juillet, John Bostock n'a pas tardé à se montrer décisif en match officiel. Dernier passeur sur le but de Benjamin Bourigeaud face à Tours (2-2), le Trinidadien avait également été à l'origine de l'égalisation lensoise. Quatre jours plus tard, il a ouvert le score face à l'AC Ajaccio (3-0). Alors que les supporters lensois avaient pu découvrir quelques minutes plus tôt la première combinaison travaillée par les joueurs d'Alain Casanova, qui allait déboucher sur un centre de Kenny Lala, le deuxième coup-franc sifflé pour les Artésiens a été joué directement. Sa réalisation est un petit événement : Bostock a rayé des tablettes Danijel Ljuboja*, dernier joueur lensois à avoir transformé un coup franc direct tiré en dehors de la surface de réparation. C'était le 31 mars 2014, face à Clermont (voir notre article Près de deux ans sans marquer sur coup franc direct...)...

Quelques minutes plus tard, Kévin Fortuné s'est à son tour mis en évidence. Auteur de son premier but en match professionnel après 32 minutes de jeu à ce niveau, Kévin Fortuné a été auteur d'un doublé face aux Corses. L'ancien Biterrois succède ainsi à Pablo Chavarria**, dernier Sang et Or à avoir fait trembler deux fois les filets à Bollaert au cours d'une même rencontre. C'était le 17 août 2013, face à Auxerre...

Bostock, Fortuné et leurs équipiers ont encore des compteurs à remettre à zéro. Les Lensois n'ont par exemple plus repris victorieusement un corner depuis le 8 mars 2014 (but de Marcel Tisserand à Metz, voir notre article Près de deux ans sans marquer sur corner...). Ils n'ont plus transformé de penalty depuis le 6 février 2015 (but de Touzghar à Saint-Étienne) et restent sur trois échecs dans cet exercice. Les gardiens artésiens n'ont plus arrêté de penalty depuis le 19 décembre 2013 (parade d'Alphonse Aréola face à Istres, voir notre article Et de treize...) et ont vu les quatorze dernières tentatives être transformées. Enfin, plus aucun défenseur central n'a marqué depuis le 11 novembre 2013 (but de Ahmed Kantari à Niort, voir notre article Avec Casanova, Lens va-t-il progresser sur coups de pied arrêtés ?).

FatherTom

* Le 22 avril dernier, un but sur coup franc direct avait été attribué à Wylan Cyprien lors du match Nîmes-Lens (4-2). Mais le joueur parti à Nice cet été avait profité d'une déviation de Féthi Harek pour tromper le portier gardois.

** Depuis, cinq joueurs lensois ont réalisé un doublé à l'extérieur : Edgar Salli (le 6 mai 2014, à Istres), Lalaina Nomenjanahary (le 6 mai 2014, à Istres), Adamo Coulibaly (le 16 mai 2014, à Bastia), Yoann Touzghar (le 6 février 2015, à Saint-Étienne) et Wylan Cyprien (le 22 avril 2016, à Nîmes).

Photo : La Voix du Nord

Publié dans Infos