Quatre mois après, l'Atlético est proche de contrôler le Racing

Publié le par Lance

"Je suis très confiant pour l'année qui arrive, déclarait Gervais Martel le 1er janvier lors de la présentation de ses vœux aux supporters dans une vidéo mise en ligne sur le site officiel du RCL. Je suis confiant au niveau de l'extra-sportif, notamment au niveau de l'actionnariat. Je vous annoncerai des choses à partir de la première semaine de janvier."

Quatre mois après, l'Atlético est proche de contrôler le Racing

Le 22 janvier, le journal L’Équipe indiquait à sa une "L'Atlético de Madrid veut racheter le RC Lens". Mais quelques jours plus tard, Enrique Cerezo démentait l'information "C'est juste un club ami, nous n'allons pas l'acheter. Mais nous allons les aider". Le dirigeant du club madrilène évoquait alors "une collaboration qui pourrait aider à les sortir de la difficulté. Nous allons essayer de les aider sportivement. C'est tout". Gervais Martel évoquait alors "un très bon deal pour le club" et annonçait lors d'une réunion avec les représentants des associations de supporters que les négociations avaient pris du retard mais qu'une conférence de presse avec un dirigeant de l'Atlético et une autre personne dont il ne révélait pas l'identité serait prochainement organisée.

Quatre mois après, l'Atlético est proche de contrôler le Racing

Ignacio Agillo, membre de la direction de l'Atlético, avait accompagné Gervais Martel le 25 janvier devant la DNCG mais les négociations avec les Espagnols semblaient rompues. Le 2 avril, La Voix du Nord annonçait l'intérêt de l'Ivoirien Charles-Kader Gooré pour le RCL. Pour L’Équipe, il ne faisait plus beaucoup de doute que l'Africain allait prendre le contrôle du club lensois. L'annonce par le Racing de l'existence de "deux propositions de rachat" n'y changeait rien. "Deuxième offre existante ou pas, L’Équipe maintient ses affirmations* : si le conciliateur du tribunal de commerce de Paris, où est domicilié la holding qui détient le club, le décide, l'Ivoiro-Omanais Charles Kader Gooré sera le prochain propriétaire du club lensois".

Comme Maquet avant lui, Gooré a dû renoncer par manque de moyens financiers. La piste qui était sur le point de se concrétiser en janvier n'a en fait jamais été abandonnée. Solferino - une société dans laquelle ont investi cinq personnes dont Ignacio Aguillo (membre du board de l'Atlético Madrid), Miguel Angel Gil Marin (directeur général de l'Atlético), Gilles Frétigné (directeur général du fonds spéculatif Amber Capital UK) et Joseph-Marie Oughourlian (propriétaire de Amber Capital) - devrait ainsi être désignée lundi par le tribunal de commerce pour contrôler le RCL. L'Atlético de Madrid pourrait posséder 34,6% des parts du RCL. Celui qui devait accompagner Gervais Martel et Ignacio Agillo lors de la conférence de presse de février était probablement Gilles Frétigné. Les trois hommes pourraient se retrouver face aux micros lundi après-midi à la Gaillette.

Lance

* L'article "Rachat imminent" avait été publié dans L’Équipe du 3 avril.

Publié dans Infos