Kombouaré quitte Lens

Publié le par Lance

Kombouaré quitte Lens

"Vous apprenez la veille de la reprise que vous êtes maintenu en Ligue 2. C'est un peu compliqué. La totalité des joueurs a alors trouvé un accord avec un autre club et veut partir. Ils n'ont pas la tête à jouer, à travailler et n'ont qu'une idée : partir. Je comprends, c'est tout à fait logique. Même moi, j'avais dit à Gervais : si j'ai une opportunité, surtout à l'étranger, je m'en vais." Après la victoire contre Metz (1-0), le 13 mai lors de la dernière journée du Championnat, Antoine Kombouaré s'était remémoré le climat qui régnait à la Gaillette en juin 2015. Un an plus tard, l'entraîneur artésien a décidé de quitter le Racing et une deuxième division dans laquelle il espérait probablement rester une seule saison lorsqu'il y a signé, en 2013.

Le Kanak n'a pas reçu de proposition de l'étranger mais de Ligue 1. Il aurait manifesté de l’intérêt chez les dirigeants de Saint-Étienne, de Nantes et de Bordeaux mais c'est finalement à Guingamp que Kombouaré s'est engagé pour trois ans, refusant donc la proposition de contrat que les dirigeants lensois lui avait proposée.

Adepte de la fermeture des entraînements comme l'était Joël Muller, guère ouvert à la critique journalistique comme Francis Gillot avant lui et peu assidu aux rencontres de l'équipe réserve à l'image de Laszlo Bölöni, Antoine Kombouaré avait pour lui son travail - qualifié de "remarquable" dans un communiqué du RCL - et ses résultats. Le technicien a atteint l'objectif de remontée en 2013-14. Avec un effectif limité en nombre et en qualité à cause d'une interdiction de recrutement, l'équipe de l'ancien défenseur a séduit lors d'une première partie de saison finie hors de la zone rouge avant de s'effondrer et de finir lanterne rouge. Cette saison, Kombouaré semble enfin avoir tiré le maximum d'un effectif qui a joué la montée jusqu'à la trente-sixième journée et a terminé la saison en sixième position.

Kombouaré parti, les dirigeants lensois doivent maintenant trouver une solution de repli. Quelques heures après le départ du Kanak, aucun nom de technicien ne se dégage.

Lance

Publié dans Infos