Lens-Valenciennes en chiffres

Publié le par FatherTom

Lens-Valenciennes en chiffres

- En s'imposant lundi à Bollaert (0-1), Valenciennes a mis fin à une série de neuf matches sans défaite à domicile (cinq victoires, quatre nuls). Lens n'avait plus perdu à domicile depuis le 31 août, face au Havre (0-4).

- À Bollaert, Lens n'avait plus perdu face à Valenciennes en Championnat depuis le 7 avril 1981. Face aux Hennuyers, les Artésiens y restaient sur deux victoires et cinq nuls.

- Depuis le match face au Havre, les Sang et Or avaient tremblé les filets à chaque rencontre disputée à Bollaert. La rencontre Lens-Valenciennes est seulement la cinquième cette saison sans but lensois. Le RCL possède cependant seulement la treizième attaque de Ligue 2.

- Après deux blanchissages face à Brest et Tours, la défense artésienne a été à nouveau piégée. Six équipes ont moins encaissé de buts que Lens cette saison.

- Coupable d'un anti-jeu en saisissant le ballon de la main, le Valenciennois Loïck Nestor a été exclu durant le temps additionnel. Les Sang et Or poussent leurs adversaires à la faute : c'est la neuvième fois cette saison que l'arbitre donne un carton rouge au camp adverse. Avant Valenciennes, Créteil (à l'aller comme au retour), Tours, Clermont, Ajaccio (en Coupe de la Ligue comme en Ligue 2), le Red Star et Dijon n'avaient pas non plus fini à onze face à Lens.

- Alors qu'il a averti six Valenciennois - tous en seconde mi-temps -, Monsieur Rouinsard n'a adressé aucun carton jaune aux Lensois. C'est la quatrième fois de la saison que cela se produit pour les Sang et Or après la réception de Créteil (1-1), le déplacement à Paris (0-1) et l'accueil de Brest (2-0). Simon Banza, Jean-Philippe Gbamin et Pierrick Valdivia sont les trois Lensois à être sous le coup d'une suspension au prochain avertissement.

- Anthony Scaramozzino était pour la première fois de la saison le dix-septième homme de la rencontre. Avant d'affronter Valenciennes, le Niçois avait eu son nom sur les six feuilles de matches établies en 2016.

- Jordan Ikoko a été remplacé par Aristote Madiani à quatre minutes du terme de la rencontre. C'est la première fois cette saison que le joueur prêté par le Paris SG n'allait pas au bout d'une rencontre après l'avoir débutée.

- 36 254 personnes avaient répondu présent face à Valenciennes. Bollaert n'avait plus accueilli autant de monde depuis le 9 mai 2014, face à Brest (0-1), lorsque 40 740 spectateurs avaient espéré fêter la montée en Ligue 1.

FatherTom

Publié dans Infos