Kombouaré a fait tourner

Publié le par Lance

Kombouaré a fait tourner

Comme en août, lorsque le premier tour de la Coupe de la Ligue contre Ajaccio avait été intercalé entre les deuxième (réception du Red Star) et troisième (réception de Créteil) journées de Championnat, Lens vient d'enchaîner trois rencontres (déplacement au Havre, réception de Brest et déplacement à Tours) en sept jours.

"Il faudra savoir s'ils peuvent enchaîner. Il y en aura certains qu'il faudra protéger", prévenait Antoine Kombouaré avant la deuxième étape de la série estivale, tout en précisant que ses joueurs avaient besoin de matches pour "parfaire les automatismes, trouver des complicités dans le jeu." En début de saison, l'entraîneur lensois avait titularisé cinq joueurs (Autret, Besle, Delle, Lala et Landre) à l'occasion de l'enchaînement des matches contre le Red Star, Ajaccio et Créteil. Quatre d'entre-eux (Besle, Delle, Lala et Landre) avaient disputé l'intégralité des trois rencontres, soit 300 minutes, le match de Coupe s'étant terminé par une séance de tirs au but. Des six autres joueurs ayant débuté face au Red Star à l'occasion du retour à Bollaert, aucun n'avait été titularisé en Coupe de la Ligue. Seul Lalaina Nomenjanahary avait enchaîné une titularisation contre Ajaccio puis contre Créteil.

Par obligation (blessure de Delle et suspension de Ba) mais surtout par choix, Antoine Kombouaré a davantage fait tourner son effectif lors de l'enchaînement hivernal. Seuls Autret, Gbamin et Banza ont ainsi été titularisés lors des matches au Havre, contre Brest et à Tours (les deux derniers ont disputé l'intégralité des trois rencontres). Chez ceux ayant été titularisés à deux reprises, trois ont enchaîné la première et la deuxième rencontre (Bourigeaud, Lala, Valdivia), cinq la deuxième et la troisième (Cvetinovic, Nomenjanahary, Olsen, Scaramozzino, Vachoux) et trois ont été titularisé en Normandie et retrouvé une place dans le onze de départ en Touraine (Ba, Cyprien, Ikoko).

"Les changements qui ont été faits lors du match contre Brest sont des choix sportifs, avançait Antoine Kombouaré avec le déplacement à Tours. Ça prouve bien qu’il y a une vraie concurrence dans le groupe. Ceux qui ont patienté sur le côté ont attendu leur heure et ont montré qu’ils avaient le niveau. Ils peuvent bousculer la hiérarchie." Ceux qui jouent le moins ne pourront plus compter sur l'enchaînement de matches pour espérer du temps de jeu. D'ici la fin de saison, les Sang et Or ont en effet un match par week-end à leur programme*, excepté le week-end de Pâques (dernier week-end de mars) où ils pourront souffler avant les sept dernières journées d'un Championnat qui prendra fin le vendredi 13 mai.

Lance

* Les choix des diffuseurs peuvent repousser des matches au lundi. Ce sera le cas pour le prochain match, contre Valenciennes.

Photo : rclens.fr

Publié dans Infos