Kombouaré s'attaque à la défense

Publié le par FatherTom

Voilà plus de trois mois que les Sang et Or font preuve d'un certain réalisme en inscrivant au moins un but à chaque rencontre. Depuis le 31 août, date de la défaite nordiste face au Havre (0-4), les Lensois ont en effet enchaîné douze rencontres toutes compétitions confondues au cours desquelles ils ont à chaque fois trouvé le chemin des filets. Malheureusement, ils n'ont triomphé dans cette période qu'à quatre reprises, c'est-à-dire une fois sur trois. L'accusé est évidemment la défense : durant ces douze rencontres, l'arrière-garde lensoise n'est restée inviolée qu'à trois reprises !

"Ce que nous faisons actuellement, c’est d’abord travailler pour ne pas prendre de buts, déclare Antoine Kombouaré. Sur les trois derniers matches, nous en encaissons au moins un à chaque fois." L'entraîneur, qui regrette "les erreurs commises par les défenseurs", a décidé d'innover ce soir face à Nîmes. Privé de Dusan Cvetinovic (blessé) et de Loïck Landre (suspendu), le Kanak a décidé de se passer de Stéphane Besle. Ces trois joueurs ayant cumulé près de 90 % du temps total réservé aux défenseurs centraux depuis le début de la saison, la défense alignée face aux Crocodiles sera inédite. Il n'y a d'ailleurs qu'au cours de la première journée qu'aucun membre de ce trio n'était présent. Kombouaré avait aligné en défense centrale Abdoul Ba et Taylor Moore, non retenu après son difficile match joué sur l'aile droite en Corse. Ce soir, le coach lensois dispose d'au moins trois défenseurs susceptibles d'occuper les deux postes de la défense centrale.

Kombouaré s'attaque à la défense

Abdoul Ba effectue face à Nîmes son retour dans le groupe. Il n'avait plus été convoqué depuis la première journée. Face à Metz, le Malien avait repoussé tant bien que mal les assauts lorrains. Sa maladresse faisait écho à ses prestations de deuxième partie de saison 2014-15 quand le plus grand joueur de Ligue 1 avait été dépassé par les événements, à Caen (4-1, le 21 février) par exemple.

Du haut de ses vingt ans, Jean-Phillipe Gbamin a déjà évolué à trois postes, avec plus ou moins de succès : défenseur latéral droit, défenseur central, milieu défensif. "Il doit progresser sur le plan technique et écarter et renverser le jeu, détaillait Kombouaré la semaine dernière. Ça reste un jeune joueur qui a encore beaucoup de travail à accomplir. [...] Je pense qu’avec l’expérience, il gommera son manque de concentration. Ce sera très intéressant de le voir au poste de défenseur central."

Arrière-droit de formation, Kenny Lala évolue principalement côté gauche à Lens. Le Francilien est également une solution dans l'axe de la défense, poste qu'il occupait à Valenciennes la saison dernière. "Ça ne me dérangeait pas de dépanner, expliquait-il à son arrivée en Artois cet été. Être polyvalent peut être une qualité."

FatherTom

Photos : maligue2, rclens.fr

Publié dans Infos