Sécurité en Marek : vigilants et sur le béton

Publié le par Lance

Sécurité en Marek : vigilants et sur le béton

Après trois nuls (contre le Red Star, Créteil et Tours) et une défaite (contre Le Havre), les joueurs lensois étaient parvenus à s'imposer sur leur pelouse contre Sochaux, le 25 septembre, à l'occasion de leur cinquième match de la saison à domicile. Buteur à la 83ème minute, Jonathan Nanizayamo s'était approché du kop pour fêter sa réalisation. La grille séparant le public des joueurs avait alors cédé (voir notre article Des grilles fragiles et des supporters inconscients).

Les autorités ont depuis bouclé leur enquête sur cet incident. "L’expertise technique des causes de l’incident du 25 septembre conclut à une rupture des grilles consécutive à une action délibérée menée tout au long du match par certains spectateurs, visant à les secouer jusqu’à usure complète", affirme la Préfecture du Pas-de-Calais. Avant de céder sous la joie des supporters contre Sochaux, ces grilles avaient déjà été fragilisées en raison de la colère lors de la lourde défaite contre Le Havre. "Une solution technique d’attente avait alors dû être mise en œuvre, rappelle la Préfecture en faisant allusion aux chaînes posées sur les grilles, une rupture de stock n’ayant pas permis de disposer du matériel de remplacement nécessaire."

Pour le match contre Laval, ce soir, la grille ayant cédé a été remplacée à l'identique. Le fournisseur étant en rupture de stock, des grilles ont du être rachetées à la SNCF pour que la tribune puisse être ouverte ce soir. La Préfecture rappelle que l'installation posée à Bollaert répond évidemment aux normes de sécurité actuellement en vigueur et sont conformes aux règles imposées par la FFF et l'UEFA. "Ces normes garantissent la sécurité des personnes en imposant que les grilles cèdent en cas de mouvement de foule brutal et inopiné." Le service de l’État invite donc chacun à "assumer sa part dans le respect et la préservation de l’intégrité et des fonctionnalités des équipements" et a demandé au RCL d'accroître le nombre de stadiers présents en bas de la Marek.

Gervais Martel a réuni les représentants des associations de supporters la semaine dernière pour les informer de l'avenir de leur tribune et les inviter à être particulièrement vigilants lors des deux prochaines rencontres, face à Laval et Nancy (2 novembre). Un nouvel incident pourrait en effet contraindre la Préfecture à fermer la tribune. Après le match contre l'ASNL, une fois de nouvelles études réalisées et les autorisations nécessaires obtenues, des grilles reposant sur des normes plus strictes seront installées.

Pour une plus grande sécurité, le président lensois a également demandé aux supporters de ne pas monter sur les sièges et de rester sur le béton. Une évidence qui ne l'est pas pour tous (voir notre article Le bon sens n'est pas partagé par tous). Les Red Tigers n'ont d'ailleurs pas fait part de cette demande dans le communiqué qu'ils ont publié...

Le club travaille actuellement sur la possibilité d'installer en Marek des sièges identiques à ceux posés dans les kops du Stade Geoffroy Guichard de Saint-Etienne. Après l'Euro, les supporters lensois pourraient donc enfin retrouver une tribune dans laquelle ils se sentent bien !

Lance

Photo : France 3 Nord-Pas-de-Calais

Publié dans Infos