L'exemple Ndiaye

Publié le par Lance

L'exemple Ndiaye

Titulaire à Annecy, Dème Ndiaye a disputé l'intégralité du match contre Évian (2-1) et inscrit le seul but lensois de la partie. "J’ai la chance de jouer, de marquer, faisait observer à l'issue du match le Sénégalais. Mais je suis frustré du résultat." Sorti du terrain vaincu, l'ancien joueur d'Arles-Avignon, arrivé au RCL en 2012, a été récompensé de son travail à titre individuel.

Entré en jeu pour une minute lors de la première journée, à Metz, Ndiaye n'avait pas été intégré au groupe des seize pour les quatre journées suivantes (contre le Red Star et Créteil, à Dijon et contre Le Havre) ni-même pour la réception d'Ajaccio en Coupe de la Ligue. "J’ai un groupe assez conséquent, explique Antoine Kombouaré. Il y a une grosse concurrence et c’est bien. Forcément, les meilleurs jouent. Je n’ai pas d’état d’âme. Les joueurs connaissent le fonctionnement, il faut gagner sa place." Écarté, l'attaquant a disputé deux matches en CFA, inscrivant un but à Poissy. Ses performances en réserve et à l'entraînement ainsi que les mauvais résultats de l'équipe première lui ont permis de regagner sa place dans le groupe d'Antoine Kombouaré. Entré en jeu à Brest (16 minutes), contre Tours (11 minutes), à Valenciennes (20 minutes) et à Sochaux (45 minutes), il a réussi à se mettre en évidence dans son couloir et à se procurer deux belles occasions contre les Doubiens. Chavarria suspendu pour le déplacement à Évian, c'est à lui que Kombouaré a fait confiance en composant son équipe.

Dème Ndiaye espère désormais pouvoir enchaîner les rencontres. "J’ai vécu une année tellement difficile, se remémore-t-il en faisant référence à une blessure au pubis qui l'a éloigné des terrains durant six mois. Les sensations reviennent mais je ne suis pas à 100%. Il me faut du temps de jeu." Déjà régulièrement à l'infirmerie la saison précédente, le natif de Dakar n'a joué que vingt-et-un matches de Championnat en 2013-14 et 2014-15. Il a aujourd'hui réussi à retourner une situation qui ne lui était pas favorable et doit servir d'exemple aux joueurs de l'effectif qui foulent rarement cette saison les pelouses de Ligue 2.

Lance

Photo : ETG

Publié dans Humeur