C'est mieux en 4-4-2 !

Publié le par Lance

Les réceptions du Red Star (1-1), d'Ajaccio (0-0) et de Créteil (1-1), programmées en une semaine durant le mois d'août, l'avaient déjà laisser deviner ; les matches contre Sochaux (1-0), à Évian (2-1) et contre Laval (1-1), l'ont confirmé : les Sang et Or sont plus à l'aise en 4-4-2.

Lors des trois dernières rencontres, Antoine Kombouaré a choisi de faire évoluer son équipe en 4-4-3. Ce schéma ne donnant pas satisfaction, le Kanak a procédé à un changement à la mi-temps, permettant à son équipe de passer en 4-4-2. Lors de ces trois matches, le RCL a remporté la deuxième mi-temps.

Lens-Sochaux (1-0, 0-0 à la mi-temps)

C'est mieux en 4-4-2 !

"L’équipe n’était pas en place, se remémorait Antoine Kombouaré en évoquant la première période. J’ai eu peur que l’on baisse la tête, que l’on soit un peu résigné. On n’a jamais eu la maîtrise du jeu. Il fallait amener de la fraîcheur avec l’entrée de Ndiaye et changer de système de jeu."

Évian-Lens (2-1, 2-0 à la mi-temps)

C'est mieux en 4-4-2 !

"On a changé tactiquement à la mi-temps", soulignait Dème Ndiaye à l'issue du match."Les entrées de Nanizayamo et Scaramozzino à la pause ont redonné du corps à l'équipe", constatait Antoine Placer dans les colonnes de La Voix du Nord.

Lens-Laval (1-1, 0-1 à la mi-temps)

C'est mieux en 4-4-2 !

"Après la pause, Lens a troqué son 4-3-3 pour un 4-4-2 avec plus de monde et Bekamenga en pointe, N'Daw restant au vestiaire. Une période d'un tout autre calibre", constate Joël Domenighetti dans les colonnes de L’Équipe. "Au retour des vestiaires, on est passé en 4-4-2. C’était mieux avec deux attaquants, confirme Jordan Ikoko. On a plus harcelé les Lavallois. Ils étaient plus en difficulté. On a marqué et on a eu des occasions."

Le 4-4-2 donnant davantage satisfaction, Antoine Kombouaré va-t-il décider de l'instaurer d'entrée, lundi à Clermont ?

Lance et FatherTom

Publié dans Humeur