Ils ont voulu participer au clapping

Publié le par Lance

Joueurs et supporters lensois se sont quittés sur un clapping, samedi soir à l'issue de la victoire du Racing contre Nantes (1-0). Sept fois seulement (cinq à Amiens, une à Lyon et une à Toulouse), un succès a pu être fêté cette saison.

Les matches contre Metz (29 novembre) et à Caen (21 février) ayant dû être stoppés à cause du comportement de quelques imbéciles pensant peut-être que jeter des pétards et des fumigènes sur une pelouse peut régler le problème d'actionnariat du club, les responsables de la sécurité craignaient des incidents en marge de ce dernier rendez-vous de l'exercice 2014-15. Dès le coup de sifflet final, des stadiers et des policier de la Section d'intervention rapide (SIR) sont entrés sur la pelouse, le long de la tribune Est, tandis que des CRS étaient placés à proximité de poteaux de corner. Leur arrivée a été saluée par des sifflets des supporters, désireux de communier avec leurs joueurs.

Ahmed Kantari s'apprêtait à lancer le clapping alors qu'un membre de la SIR se trouvait tout proche des joueurs sans que l'idée de se décaler ne lui traverse l'esprit. Dominique Regia-Corte a donc dû lui demander de bouger. À défaut de scander "Lens", ce policier a pu apprécier de très près à un spectacle très rare cette saison.

Lance

Ils ont voulu participer au clapping

Publié dans Humeur