Derby : J-3

Publié le par Lance

Derby : J-3

- À trois jours du Derby, Antoine Kombouaré et Rudy Riou se sont présentés face aux journalistes. Le traditionnel point presse d'avant match a été avancé de vingt-quatre heures en raison du 1er mai.

- Alors que Jean-Philippe Gbamin est suspendu pour le match à Villeneuve d'Ascq, Antoine Kombouaré déplore depuis l'entraînement matinal les blessures de Ludovic Baal et Patrick Fradj. L'ancien Manceau souffre d'une entorse de la cheville tandis que le joueur formé à la Gaillette s'est fait mal à une clavicule (source : rclens.fr)

- Interdit de recruter cet été, Lens aura dû effectuer toute la saison avec un effectif réduit. Le groupe à la disposition d'Antoine Kombouaré est désormais plus que réduit, l'infirmerie étant très fréquentée depuis quelques semaines. Désormais, huit joueurs sont privés des séances d'entraînement : Benjamin Bourigeaud (fracture cinquième métatarse), Ludovic Baal (entorse à une cheville), Dimitri Cavaré (ligaments croisés), Patrick Fradj (clavicule), Baptiste Guillaume (claquage), Dème Ndiaye (pubis), Lalaina Nomenjanhary (mollet) et Malick Seck (fracture arcade zygomatique).

- "Le plus dur, en ce qui me concerne, c'est notre effectif restreint, peste Antoine Kombouaré. Cette semaine, on s'est entraîné à quatorze joueurs, en faisant monter des jeunes. On demande à ceux qui jouent d'en faire toujours un peu plus. On n'a pas la possibilité d'apporter un peu de sang neuf, un peu de fraîcheur, un peu de concurrence. [....] La grosse difficulté, c'est que, vendredi, il y a un match des U19, samedi, la CFA joue. Et, en CFA, ils sont déjà très diminués, et c'est un match très important pour le maintien. Vous avez compris que c'est très compliqué pour moi. Et puis, il ne faut pas faire monter des jeunes s'ils ne sont pas prêts. Je ne veux pas que ce soit une galère pour eux. Je protège mes joueurs mais je protège aussi les jeunes du club." (source : rclens.fr)

- Le seul est unique entraînement de la semaine ouvert au public est programmé demain à 10h30. Deux jours avant le Derby, les Tigers appellent les supporters à "venir encourager les joueurs et leur montrer que ce match n'est pas comme les autres".

- Comme avant le déplacement à Paris (voir notre article PSG-Lens : les supporters appellent les dirigeants à "prendre leurs responsabilités"), les supporters lensois ont protesté cette semaine contre le prix de vente des places dans la tribune visiteurs du Stade Pierre Mauroy (25 euros). "Les dirigeants du LOSC méprisent la ferveur du public Sang et Or et cela témoigne bien de l’évolution du football français dont les dirigeants souhaitent attirer un autre public plus enclin à payer et à accentuer la marchandisation de ce sport populaire, ont écrit les principales associations dans un communiqué. Prenant connaissance de ce tarif que nous considérons comme une insulte aux supporters qui ne disposent que de moyens modestes pour suivre leur équipe de cœur, nous appelons les dirigeants du Racing Club de Lens à prendre leurs responsabilités afin de négocier des tarifs plus décents." Les dirigeants lensois ont à nouveau accepté d'aider les supporters (leur aide financière s'était finalement avérée inutile en raison de la fermeture de la tribune visiteurs du Parc des Princes) en prenant en charge dix des vingt-cinq euros du prix des places (soit une dépense de 20 000 euros si la tribune visiteurs affiche complet).

Lance

Publié dans Infos