Ces abonnés à l'infirmerie

Publié le par FatherTom

Ces abonnés à l'infirmerie

Dimanche, à 17 heures, le résultat du tirage effectué par Monsieur Moreira donnera peut-être la possibilité aux Lorientais, adversaires des Lensois, d'engager la partie. Ce ne sera pas le numéro 20 des Merlus qui tapera le premier dans le ballon. Julien Quercia a en effet donné l'ultime coup d'envoi de sa carrière samedi dernier lors du derby breton face à Rennes. C'était un coup d'envoi fictif, la réalité étant bien plus cruelle pour l'homme aux 115 matches de Ligue 1 : souffrant d'une fracture basse du cinquième métatarse, Quercia a dû mettre officiellement un terme à sa carrière il y a un mois.

Victime d'une fracture de la cheville gauche en août 2011, puis d’une fracture de fatigue trois mois plus tard et opéré à deux reprises de cette troisième fracture qui l'a forcé à se retirer des pelouses, Quercia n'a plus joué depuis juillet 2013. Depuis son arrivée à Lorient en juillet 2011, il n'a porté qu'à onze reprises le maillot tango !

Si le cas du joueur formé à Sochaux est heureusement assez rare, voir la saison d'un joueur gâchée par les blessures l'est beaucoup moins. Face à Lens, Sylvain Ripoll ne pourra par exemple pas compter sur Valentin Lavigne. Victime d'une entorse d'un genou après une intervention de Loïck Landre au match aller, l'attaquant breton a rejoué trois rencontres en janvier et février avant de se blesser à la hanche. Opéré mardi, "son indisponibilité est prévue pour plus ou moins six mois" selon le site officiel du FCL.

D'autres clubs connaissent bien évidemment ce genre de mésaventures. À Arsenal, Abou Diaby n'a disputé qu'une rencontre cette saison après s'être blessé et avoir rechuté. À Bordeaux, après s'être blessé durant la préparation estivale, Jussiê devrait prochainement effectuer ses grands débuts sous les ordres de Willy Sagnol. À Lille, Marvin Martin multiplie les blessures. Ce n'est pas avec les six matches qu'il a joués cette saison qu'il parviendra enfin à justifier les quelques dix millions d'euros que le LOSC aurait mis pour l'acquérir il y a trois ans. À Lyon, Clément Grenier s'est dit "soulagé" d'avoir disputé avec la réserve des Gones son premier match officiel de la saison la semaine dernière. À Montpellier, alors qu'il effectuait en janvier son retour en réserve après plusieurs mois sans jouer, Karim Aït Fana s'est à nouveau blessé. Le Marocain n'a ainsi disputé que douze matches de Championnat au cours des trois dernières saisons. À Nice, Mahamane Traoré est sur le chemin du retour alors qu'une blessure au mollet l'a éloigné des pelouses durant bientôt un an. Gravement blessé à de multiples reprises, son coéquipier Xavier Pentecôte n'est plus apparu en Ligue 1 depuis février 2013. À Saint-Étienne, Paul Baysse a enfin porté le maillot vert en décembre alors qu'il avait passé la première année de son contrat à l'infirmerie.

À Lens, si Benjamin Bourigeaud et Dimitri Cavaré ont terminé leur saison, c'est surtout le cas de Dème Ndiaye qui s'apparente le plus à ceux qui précèdent. Le Sénégalais a disputé son dernier match de la saison à Lorient le 22 novembre, lors du match aller. Depuis sa signature dans le Pas-de-Calais en août 2012, c'est un total de trente-trois rencontres de Championnat qu'il a manquées à cause des blessures, dont dix-neuf cette saison ! "Il a contracté une blessure au pubis il y a pas mal de temps, expliquait Antoine Kombouaré avant que Ndiaye ne se fasse opérer en février. Il avait un protocole de retour mais cela ne s’est pas passé comme nous le souhaitions puisqu'il s’est de nouveau blessé." Est-ce la poisse ou une fragilité physique qui accompagne l'attaquant ? Une seule chose compte pour Ndiaye alors qu'il arrive en fin de contrat à Lens : retrouver son intégrité physique pour pouvoir relancer sa carrière.

FatherTom

Publié dans Infos